Bienvenue sur Naruto Sedai Infinity

Bienvenue dans le monde de Naruto Sedai Infinity, un monde où votre vision de Naruto ne sera plus jamais la même, un monde où votre histoire se réalisera dans les règles de l'art, un monde où le chaos pourrait exploser d'un instant à l'autre... Alors qu'en pensez-vous ? Voulez-vous rejoindre notre communauté et vivre une expérience unique ?

-----------------------------
Takako Gaiden Narutopartmiddle
-----------------------------




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Takako Gaiden

Aller en bas 
AuteurMessage
Takako

Takako

Age : 25
Niveau : 7
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 27/08/2009

~RPG~
Pv ::
Takako Gaiden Scroll10240/240Takako Gaiden Scooll10  (240/240)
Pc ::
Takako Gaiden Scroll10220/220Takako Gaiden Scooll10  (220/220)
Exp ::
Takako Gaiden Scroll10104/170Takako Gaiden Scooll10  (104/170)

Takako Gaiden Empty
MessageSujet: Takako Gaiden   Takako Gaiden Icon_minitimeMar 8 Sep - 5:05

    .:: Chapitre I ::.
    Le loup et les chiens

    Takako Gaiden Img-042235vnlmn
    Takako avait maintenant treize ans et pour un Inuzuka c'est bien trop vieux pour avoir son animal. Quand l'on pense qu'en temps normal on le donne à sept ou huit ans mais il faut la comprendre elle a pas mal de petit soucie, elle a du s'écarter du clan Inuzuka et de ce fait a retarder d'autant sa formation. Enfin tout viens a point a qui sait attendre et aujourd'hui Tsume était bien décidait a trouver un animal pour la jeune kunoichi parce qu'elle avait ce problème aussi assez étrange qui fait que les animaux n'arrivent pas à la considérer comme un chef comme étant le maître. Malgré ce que l'on aurait put croire ca ne venait pas d'un manque d'autorité de sa part, au contraire elle avait ce talent propre a elle-même qui fait qu'elle dégage une certaine énergie, une certaine force proche de celle des loups qui, en un simple regard sont capable d'instaurer leur propre autorité. Encore une fois ce fut un échec et ce malgré des heures et des heures a chercher, au fond elle-même Takako savait très bien qu'elle n'y arriverait pas et surtout qu'elle ne trouverait jamais d'animal pour elle parce que ... Elle souri a Tsume quand celle-ci lui annonça qu'elles en trouveraient un, ce genre de sourire franc mais qui cache une profonde tristesse si bien que l'on ne peut pas y passer a côté.

    "Tu sais Tsume depuis que je me suis trouvé je ne me reconnais plus comme une Inuzuka non pas parce que je vous en veux ou quoique ce soit mais parce que je suis différent de vous tous. Vous êtes des chiens apprivoisés alors que moi je suis encore un loup sauvage, ca ne peut pas coller entre nous. Ça ne sert a rien que l'on se voile la face toi et moi, je suis de la lignée de Saito, j'ai hérité de son sang et de celui de ma mère qui tout deux au fil des années ceux sont chargé de rancœur, de haine envers un clan qu'il les as renié. J'ai appris a contrôlé cette haine, cette violence et j'ai fais l'effort, je n'ai pas perpétué l'esprit de vengeance même si s'aurait était naturelle de le faire au vue de ce que l'on m'a fait. J'ai fais les efforts pour aller vers le clan, mais c'est le clan qui ne veux pas de moi et bien alors tant pis, je peux vivre seule."

    Elle disait cela avec une telle sincérité que c'est mot venait touché le cœur de l'Inuzuka au fort caractère. Incapable de dire le moindre mot et surtout incapable de savoir quoi faire devant ce sourire emplis de tristesse, Tsume eu la réaction logique d'une mère en venant la prendre dans ses bras et la serrée fort contre elle. Qu'importe les treize, l'adolescence ou les gens autour d'une certaine manière la jeune orpheline avait aussi besoin de cela, de ce contact pour se souvenir que dans ce monde au moins il y a quelqu'un pour qui elle compte et ca c'est important dans sa propre vie de se dire qu'elle, elle penses a soit. D'autant pour quelqu'un comme Takako, dans ses mots il n'y avait que la vérité au fil du temps et des expériences de la vie, même si celle-ci est encore courte, elle c'était forgé un caractère d'indépendante. Elle n'avait besoin de rien ni de personne pour survivre dans ce monde et les animaux le ressentaient bien, pour eux ce n'était pas une femme, c'était belle et bien un loup solitaire qu'ils avaient devant leurs yeux. Et n'allait pas croire que ce soit une insulte de leur part, bien au contraire chacun d'eux avait un profond respect pour elle si bien qu'il s'avait qu'elle n'aurait pas besoin d'eux et donc se refusait a nouer des liens avec elle tout simplement parce qu'elle n'est pas fait pour cela et que ce serait aller contre sa propre nature. C'est sur que le raisonnement est assez stupide dans un sens mais en même temps elle les comprend tout ces chiens, pour eux un chien doit être un chien et en aucun cas il ne peut devenir un chat.

    Autant continuée dans les métaphores pour expliquer la situation de Takako au sein du clan. C'est une enfant qui est née chien-loup au milieu des chiens, alors qu'elle aurait dut devenir un chien il s'avéra qu'on la renia et donc reniait son côté chien revenais a dire qu'elle était une louve. Ce rejet dura si longtemps, que le lien qui la rendait encore chien se brisa a petit et elle n'était devenait plus qu'une louve. Ainsi lorsqu'elle rejoignit de nouveau le clan c'est en tant que louve qu'elle s'intégra dans cette meute de chien et un loup ce n'est pas un chien donc tout naturellement ca ne pouvait pas coller entre eux. Et étrangement quand ca ne colle pas entre différente personne plutôt que de ne pas s'en soucier et d'ignorer la personne ils prennent plaisir à en rajouter une couche soit en parlant sur sa mère parce que c'était une traître, soit en lui faisant comprendre qu'elle ne faisait pas partie de la famille. Mais qu'importe ce qu'on pouvait lui dire, elle regardait toujours devant elle sans penser a demain qui est un autre toujours. Au bien sûr les jours où elle était indisposé, la kunoichi était plus irritable qu'a la normal et sans le moindre acte de violence, elle prenait plaisir a faire peur tout simplement par le biais d'un simple regard les apprentie transformé en mégère. Ça a un avantage finalement de dégageait autant de violence surtout quand on est capable de la contrôlé, c'était son petit plaisir a elle et même si Tsume lui interdisait cela parce que ca avait tendance à énerver les chiens elle ne le lui reprochait pas plus comprenant bien la situation dans laquelle était la demoiselle.

    "Takako ca me gêne de te laisser comme ca. Tu as treize ans et a cette âge là Kiba avait déjà rejoint une équipe et effectuer des missions alors que toi tu as encore du mal a te trouver et je crois que c'est un peut a cause de nous. Par peur qu'il t'arrive la même chose qu'a Saito ou a ta mère on c'était mis d'accord avec l'Hokage pour interdire l'Ookami Jutsu ou du moins pour lui donner un nouveau successeur mais je crois que la volonté de Saito est plus forte que tout les interdits que l'on peut mettre en place et puis ca te permettra aussi de mieux contrôler cette violence en toi. Afin de garder un œil sur toi, avec l'Hokage on a décidait que je me chargerais de ta formation à l'Ookami Jutsu et ..... Je comptes sur toi pour ne pas reproduire les erreurs de ce qui t'ont précédés."

    Ces derniers mots démontraient la difficulté même de la part de Tsume d'oser rouvrir la boite de pandore. Plus que des mots c'était une façon de dire a la jeune Takako qu'elle devrait prendre soin d'elle et qu'elle ne sombre pas dans la folie comme l'on fait les précédents avant elle. C'était quelque chose de fort qui venait d'être fait de la part de l'Hokage et de Tsume parce qu'elle prenait le risque que Takako devienne une menace potentiel mais comme elle l'a si bien expliquait ensuite, Tanaki, la mère de Takako, n'avait pas était initiée à l'Ookami Jutsu ou tout du moins que les bases et pourtant ca ne l'a pas empêché de sombré dans une folie meurtrière. Depuis sa création toute la difficulté a était là, celle de trouvait le bon équilibre entre violence et raison, c'est pour cela que le clan Inuzuka a choisit de combattre avec des familiers, c'est parce que l'animal représente la violence et le ninja représente la raison mais le fait de faire se choix a rendu l'art bien dérisoire parce qu'il n'y a plus cette osmose, ce mélange qui se faisait entre deux notions totalement opposée. Pour résumé c'est ca l'Ookami Jutsu, l'équilibre entre la violence et la raison, si l'on choisit de tomber dans la raison on se refuse a utiliser les techniques et on met fin a sa vie de ninja et si on laisse libre court a sa violence on se refuse de faire dans la demi mesure et on met fin a sa vie en tant qu'être humain. Après tout quand on est un loup plus qu'un humain est ce que l'on peut sombré dans une violence meurtrière ou est ce que l'on est encore apte a raisonné comme un humain .....


Dernière édition par Takako le Mar 8 Sep - 5:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takako

Takako

Age : 25
Niveau : 7
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 27/08/2009

~RPG~
Pv ::
Takako Gaiden Scroll10240/240Takako Gaiden Scooll10  (240/240)
Pc ::
Takako Gaiden Scroll10220/220Takako Gaiden Scooll10  (220/220)
Exp ::
Takako Gaiden Scroll10104/170Takako Gaiden Scooll10  (104/170)

Takako Gaiden Empty
MessageSujet: Re: Takako Gaiden   Takako Gaiden Icon_minitimeMar 8 Sep - 5:28

    .:: Chapitre II ::.
    La terreur du Gatsuga

    Takako Gaiden Img-0428419heif
    Alors qu'elle allait enfin entrevoir sa vraie vie de ninja un problème arriva comme un cheveu sur la soupe et ce n'était pas le genre de problème que l'on peut esquiver ou régler avec un simple claquement doigt. Le clan Inuzuka eu vent de ce qu'il allait être fait et après tout, comment leur cachée que Takako allait apprendre l'Ookami Jutsu alors que celle-ci en faisait partie. Malgré ce que put dire Tsume pour défendre la demoiselle ceci bornée comme ils sont se refusa a approuvé cette décision et pour éviter tout conflit au sein du clan Takako eu l'intelligence de ce retirer du conflit en ne l'apprenant pas contre leur gré pour laisser les discussion n'être que le seul conflit. Des discussions interminable d'autant plus quand on a en face de soit des chefs de clan qui parle plus avec la colère qu'avec discernement, pour eux l'Ookami Jutsu n'a toujours été qu'un art maléfique qui pousse le ninja a devenir violent et comment ne pas approuvé ces dires alors même que deux exemples sont flagrant entre avec Saito lui-même, le fondateur de cette art. Dans leur logique il n'avait pas tort, si le fondateur lui-même n'avait pas été capable de le maîtriser alors comme une simple gamine pourrait elle faire pour ne pas se retrouver tenter de sombrer dans ses plus bas instinct. Tout joué contre elle et en même temps c'était fou de penser qu'une telle idée pourrait être approuvé, si l'on regarde bien au final c'est le combat de Tsume contre tout le clan, le combat d'une personne contre un nombre incalculable et tout ca pour l'avenir de la jeune Takako. Il est aberrant de voir comment le destin d'une jeune fille, plus encore la vie d'une jeune fille est mise en jeu en d'interminable discussion sans que personne ne se soit soucié de ce qu'elle pouvait penser elle-même. Après tout elle n'avait que treize et elle n'était pas apte à prendre des décisions, qu'elle hypocrisie dans ses mots alors qu'a treize un enfant et déjà considérée comme un ninja et ses au cours de ses missions qu'il se forge, qu'il prend des décisions et qu'il devient indépendant. Il semblerait que l'indépendance ne soit offerte qu'au ninja, plus encore à ce qu'il prouve qu'ils sont capables d'être un ninja parce que Takako a réussit son examen mais le clan ne la considéra pas apte à combattre tant que celle-ci n'eut pas d'animal de combat.

    Son salut, elle le doit a l'Hokage qui, il faut le dire fut quelqu'un d'influent dans sa vie non pas part ses choix mais plutôt par son implication indirect dans cette affaire. Au moyen de preuve et de témoignage de fin psychologue au sein du monde ninja il put apporter la preuve que la différence notable avec Saito c'est que celle-ci allait commencer son apprentissage assez jeune alors que Saito lui était déjà bien âgée et avait subit bien des traumatisme. En quelque sorte c'est la pureté de son expérience de la vie qui lui permettrait de mieux contrôler cette violence et surtout qu'il lui donnerait cette simplicité à voir le monde. La haine, la colère, tout ceci n'est que le fruit du reflet de notre monde, quand celui-ci va mal alors on va mal et quand il va bien, on a tendance a être heureux mais ceci n'est prise en compte que par un adulte, ans le cas 'un enfant il n'a pas conscience de cela et juge selon ses propre idées et ses propres expériences c'est ce qui lui permet de rester simple et naïf. Bien sûr Takako avait depuis bien longtemps perdu cette naïveté et cette pureté mais les résultats n'étaient pas là pour affirmer quelque chose mais plus pour avancer des faits qui permettront au débat d'avancer. Il faut dire aussi que le charisme du Sandaime fut suffisant pour faire taire les prétextes fallacieux de ses détracteurs qui ne put qu'en guise de répartir affirmé que cette enfant n'était pas apte a devenir une ninja et que c'était pour cela qu'elle ne pouvait avoir d'animaux, parce que ceci avait conscience qu'il n'était pas en face d'un ninja. Aussi surprenant que cela puisse paraître ce fut Takako elle-même qui brisa le silence pour s'exprimer d'un ton ferme et certain auprès de ces personne qui semblait bien décidait a brisé sa propre vie.


    "Vous me faites bien rire avec vos prétextes, vus êtes incapable de trouvé un argument alors vous vous rabattez sur ce qui est intouchable comme les animaux parce que l'on ne peut pas comprendre leur langage. Ou tout du moins leur interprétation et différente, le clan Inuzuka semble plus décidait a entendre de leur part ce qu'ils veulent bien entendre plutôt que la vérité mais je ne me suis pas exprimé pour vous critiquer loin de là et je m'en excuse. Si j'ai osé prendre la parole en face de vous c'est tout simplement parce que j'ai décidé que ce ne serait pas vous, ni Tsume ou l'Hokage que je respectes qui prendrait les choses en main mais plutôt moi et pour ce faire je vais l'imposer par la force. Le deal est simple, un combat tout ce qu'il y a de plus normal entre moi et le meilleur de vos ninjas tout juste promu ninja, si celui-ci arrive a gagné alors j'avouerais que vous aviez raison et que je suis incapable de devenir ninja, je rendrais mon bandeau par contre si c'est moi qui gagne ... Et bien je me ferais une joie de vous prouvez que la bâtarde est capable de quelques chose, mais plus que cela vous n'aurez plus le moindre mot a dire sur mes choix et sur ma propre vie. C'est d'accord ?"

    Ils ne purent qu'accepter pour eux c'était tout cuit d'avance qu'une simple enfant issue de la lignée de Saito soit incapable de vaincre un des tout juste promu du clan Inuzuka. Étrangement et malgré le comportement de la demoiselle aussi bien l'Hokage que Tsume semblèrent tout deux ravis de voir que la jeune louve était capable de prendre les choses en main et ne se laissait plus porter par le vent du destin. D'un commun accord le combat fut programmé trois jours après que celui-ci fut déclaré et elle aurait en face d'elle un garçon de douze ans tout juste promu et voué a un grand avenir du nom de Gaiden. Durant ses trois jours elle s'entraîna, elle répéta ses mouvements et surtout, le plus important elle écouta Tsume qui lui donna l'un de ses plus précieux conseil qui était d'évité a tout prit la confrontation direct avec le Gatsuga, la plus terrible des techniques du clan Inuzuka. En temps normalement elle aurait du craindre aussi le fait que cette enfant utilise un animal mais étant donnée la situation particulière et vue que l'affrontement devait se faire pour déterminer si elle avait la force de vaincre il fut décidait qu'il n'utiliserait pas son animal. Officiellement ce fut un cadeau du clan Inuzuka, officieusement le clan avait peur le mince lien crée entre Gaiden et son animal soit brisé par la sauvagerie de Takako et que celui-ci devienne un malus plus qu'un bonus. Enfin le jour du combat, c'est au première levée du jour qu'ils se présentèrent dans l'enceinte extérieur du clan devant les yeux des chefs du clan, ceux de Tsume et ceux de l'Hokage curieux de voir la détermination de la jeune louve. On se serait cru dans un jeu vidéo, en parfait petit génie son adversaire pensa qu'il serait utile de lui envoyer quelque parole bien piquante mais ceci n'eut d'autre effet que de le rendre pitoyable.

    Ca faisait bien cinq minutes déjà que le silence matinale ne fut brisé que par la résonance de coups de kunaïs où le bruit de pas des deux ninjas qui n'était encore qu'au stade de ce jaugé l'un et l'autre et n'arrivant pas a trouvé une faille dans la garde de l'adversaire mais il le fallait bien. Ce fut Takako qui brisa la première sa garde non pas pour le laisser attaqué mais pour l'inciter à porter son attaque, la jambe droite devant la jambe gauche, les bras écartée du corps ce fut un appel direct a son adversaire pour attaquer et il n se fuit pas prier. Utilisant le Gatsuga celui-ci prit en chasse Takako qui loin d'avoir voulu se livrer se mit a reculer par de bref petit saut en arrière. Son but était plus profond encore, si elle ne pouvait combattre cette puissance en l'état alors elle le laisserait s'épuisé jusqu'à ce que celui-ci ne soit plus capable de lutter d'autant plus qu'elle était bien plus rapide et endurante que lui. Malheureusement son plan tourna vite au vinaigre quand elle dut lever les bras pour se protéger d'une pierre lancé droit vers elle, elle ne fut pas touché par contre et ce malgré son esquive elle ne put éviter le Gatsuga de son adversaire qui eu raison de son tibia gauche. Elle saignait, la plaie n'était pas profonde mais la blessure suffisante pour l'empêcher d'effecteur tout autre mouvement, d'ailleurs il faut louer l'action de Tsume qui arrêta Gaiden dans son mouvement, si celui-ci l'avait finit il aurait sans nul doute tuer la kunoichi. Par contre l'intervention de Tsume signait irrémédiablement la défaite de la jeune louve et compromettait son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takako

Takako

Age : 25
Niveau : 7
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 27/08/2009

~RPG~
Pv ::
Takako Gaiden Scroll10240/240Takako Gaiden Scooll10  (240/240)
Pc ::
Takako Gaiden Scroll10220/220Takako Gaiden Scooll10  (220/220)
Exp ::
Takako Gaiden Scroll10104/170Takako Gaiden Scooll10  (104/170)

Takako Gaiden Empty
MessageSujet: Re: Takako Gaiden   Takako Gaiden Icon_minitimeMar 8 Sep - 5:34

    Chapitre III
    Aller au-delà de ses limites

    Takako Gaiden Img-043529szq82
    L'intervention de Tsume aurait du donné la victoire à Gaiden du fait que Takako soit disqualifié mais il n'en était rien. En effet il fut prouvé dans la seconde qu'un des enfants spectateur avait était celui la même qui avait lancé la pierre et donc provoqué la blessure de Takako. Devant ses faits, Takako était apte à continuer le combat mais avec un tibia dans cette état il est clair qu'elle allait droit vers la défaite et pourtant ... Contre toute attente, après s'être saisie d'un pansement elle soigna elle-même sa blessure sans l'aide de personne pour qu'on n'essaye pas de faire jouer cela en sa faveur et voulu reprendre le combat. L'occasion était trop bonne pour les Inuzuka de déclarer sa défaite et protestant qu'il ne voulait pas d'un carnage alors qu'ils étaient près à ce qu'elle subisse une blessure grave ils demandèrent à ce que le combat soit arrêté et Gaiden déclaré vainqueur. D'après eux il était clair qu'il l'a dominé tout au long du combat et que de ce fait avec une mobilité grandement réduite elle ne pourrait rien faire et pourtant, si leur arguments était valable et que les deux clans s'opposaient pour savoir qui avait raison entre la laisser continuer ou arrêter Takako fut celle qui les fit tous taire en de simple mot. Elle expliqua simplement que la seul personne apte a juger si le combat devait se prolonger c'était elle-même, rappelant par ailleurs qu'elle avait mis sa vie en jeu elle était aussi consciente qu'elle pouvait perdre la vie et c'est avec cette état d'esprit qu'elle c'était engagée dans la bataille. Sans attendre la moindre réponse de leur part, elle retourna sur le champ de bataille pour faire face à un Gaiden souriant, persuadé que ca propre victoire était acquise.

    Et il n'avait sûrement pas tort, devant els assauts de Gatsuga répéter par son adversaire la demoiselle n'eut d'autre choix que d'esquiver encore et encore mais tout avait changer maintenant, sa mobilité réduite et son endurance bien plus faible du a la blessure l'empêcher de maintenir la pression sur son adversaire. Au contraire, c'était maintenant elle qui avait la pression sur le dos et qui se trouvait dans une situation telle qu'elle dut se percher au dessus d'un arbre pour reprendre son souffle. Malheureusement pour elle sa ne dura pas longtemps et la branche vola en éclat, la branche seulement fort heureusement pour elle d'ailleurs qui put s'échapper mais le jeu du chat et de la souris n'ammène rarement a grand-chose. Il lui fallait attaquer, elle tenta bien quelques offensive a base de kunaïs mais la force de rotation était telle que ses armes quand elle ne se broyait pas se détruisait tout simplement et le fait que les attaques soit successive empêcher toute possibilité pour la demoiselle de trouver un temps mort dans la technique. Il ne lui restait qu'une carte a jouer, le Gatsuga, étant une Inuzuka il est naturel que celle-ci eu appris cette technique auprès de Tsume et pourtant ... Même si ca maîtrise n'avait rien a enviait a celle de Gaiden elle se refusait de manière catégorique a l'utiliser pour la bonne et simple raison qu'elle voulait gagner par ses propres moyens. Ce n'était pas de la fierté mal placé de sa part, c'est juste qu'il faut la comprendre, plus que Gaiden devant ses yeux c'est tout un clan qu'elle est en train d'affronter, c'est lles Inuzuka qui sont ses ennemis et elle ne leur ferait pas ce plaisir que de faire appel a leur technique.

    Enfin, c'est bien bau de réagir ainsi mais encore faut il avoir la force de le faire car pour le moment la jeune louve est en train de multiplié les blessure et les plaies ouvertes. Elle n'a jamais subit aucune blessure franche mais il suffit que celui-ci l'effleura qu'un peut pour la blesser, rajouter a cela le fait que son tibia se remet a saigner elle était dans de beau drap et aucune solution ne se présenter devant elle. Pour la première fois de sa vie elle eut le sentiment qu'elle allait perdre, un genou au sol et la tête baissée le dernier assaut aller venir. Dans sa tête tout tourner, devenait trouble elle ne comprenait plus rien c'était comme un tourbillon où il n'y avait aucun ... C'est ca la solution, transperçant son esprit comme un éclair elle venait de comprendre que le Gatsuga si c'était un mouvement qui utilisait la rotation il n'en restait pas moins que ses extrémité restait fixe, c'était en quelque sorte l'axe sur lequel tournée le ninja et cette axe c'était tout simplement la tête du ninja. Si celui-ci n'est pas capable de conserver les yeux rivés sur son adversaire alors il ne pourrait sûrement pas porter un coups précis donc si elle voulait arrêter la rotation elle devait viser sa tête. Il n'est plus temps de réfléchir voilà que Gaiden a déjà lancer l'attaque, concentrant son chakra dans son bras gauche elle se redressa et perça la technique si puissante de son adversaire pour venir percuter sa tête. Le coups était t'elle qu'il fut repoussé bien plus loin, il faut dire qu'en plus de la puissance de son coups e poing Takako avait bénéficié de la charge de son adversaire qui fut retournée contre lui. En ce moment même son cerveau devrait ricocher dans sa boite crânienne et il devrait être incapable de faire quoique ce soit, en théorie ca devrait être ca et pourtant voilà qu'il fut debout de nouveau. De son côté, Takako n'avait plus de force et un bras gauche qui saignait beaucoup trop a cause de l'impact et de la perforation, elle allait perdre ca ne faisait plus un doute maintenant.

    Non ! Pas question de perdre et alors que ses jambes allait flancher elle redressa la tête et fixa son adversaire, Gaiden ne semblait savoir où il était, perdue, presque ailleurs il trouva la force de lancer un nouvelle assaut. Un Gatsuga bien pitoyable tant la force de rotation était loin de son niveau maximal et la précision loin d'être aussi bonne qu'au début mais le coups aurait put être suffisant pour faire flancher la demoiselle. Et pourtant, personne ne compris d'où elle tirait sa force mais elle prit l'assaut de plein fout dans le ventre et empoigna son adversaire malgré son mouvement de rotation, le spectacle était horrible voir insoutenable tant le sang de kunoichi volait de toute part, elle était en train de détruire ses bras mais qu'importe la douleur, qu'importe la souffrance c'était sa vie qui était en jeu. Resserrant son étreinte, elle stoppa le mouvement de rotation et dans un ultime effort elle propulsa le jeune genin contre un arbre, aucun ménagement de sa part, il avait voulu prendre sa vie alors elle se défendait avec toutes ses forces. Fort heureusement celui-ci n'eut rien qu'un simplement évanouissement par contre pour la jeune louve il était claire que l'on ne pouvait qu'accepter sa victoire et surtout que l'on ne pouvait se soumettre qu'a sa propre volonté de réussir. Et puis se regard, son regard lorsqu'elle se tourna vers eux tous furent prit d'une sensation étrange, celle de la peur devant celui qui ne peut pas mourir, devant celui qui a transcendait son propre corps pour devenir immortel. On avait l'impression que l'on pouvait réduire son corps en charpie, qu'on pouvait briser ses os qu'elle continuerait encore le combat tant qu'elle n'aurait pas la victoire. C'était de la peur qui les avait parcourue un instant, la peur d'affronter le regard de cette louve solitaire qui avait remis en place toute les règles établit jusqu'à ce jour et prouver qu'elle peut aller plus loin, au-delà de ses propres limites.

    Enfin, si son esprit le pouvait encore son corps était incapable de la soutenir et elle s'effondra ensuite sans un mot de plus. Elle fut soignait et surtout mise en convalescence parce qu'à la vue de ses blessures elle ressemblait maintenant plus à une momie qu'a une ninja. Les Inuzuka de leur côté ne purent qu'accepter le pari donné et contraint de laisser la kunoichi faire ses propres choix, de ce fait elle allait apprendre l'Ookami Jutsu sous la tutelle de Tsume. Un nouveau chapitre de sa vie était entrain de s'écrire et elle ne voulait pas le commencer sans elle, malgré les blessures elle prit ses béquilles et se dirigea au cimetière sur cette tombé frappé du simple nom de Nanami, sa mère. Elle lui raconta bien des mots, comment elle avait combattu, la volonté dont elle avait fait preuves et surtout ce qui allait advenir d'elle, du fait que maintenant elle c'était affranchie de la tutelle du clan et elle pourrait vivre sa vie de ninja en tant que successeur de Saito Inuzuka, en tant que successeur de l'Ookami Jutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Siruis
Shodaime Tsukage
Shodaime Tsukage
Nora Siruis

Age : 32
Niveau : 21
Nombre de messages : 994
Date d'inscription : 31/08/2009

~RPG~
Pv ::
Takako Gaiden Scroll10720/720Takako Gaiden Scooll10  (720/720)
Pc ::
Takako Gaiden Scroll10700/700Takako Gaiden Scooll10  (700/700)
Exp ::
Takako Gaiden Scroll1011/450Takako Gaiden Scooll10  (11/450)

Takako Gaiden Empty
MessageSujet: Re: Takako Gaiden   Takako Gaiden Icon_minitimeMar 8 Sep - 12:42

[Validation]

+57EXP

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Takako Gaiden Empty
MessageSujet: Re: Takako Gaiden   Takako Gaiden Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Takako Gaiden
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Games Movie de Ninja Gaiden
» Yaiba : Ninja Gaiden Z

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:: Villages & Pays ::. :: Kinpakugakure - Tsuku no kuni :: Le village-
Sauter vers: