Bienvenue sur Naruto Sedai Infinity

Bienvenue dans le monde de Naruto Sedai Infinity, un monde où votre vision de Naruto ne sera plus jamais la même, un monde où votre histoire se réalisera dans les règles de l'art, un monde où le chaos pourrait exploser d'un instant à l'autre... Alors qu'en pensez-vous ? Voulez-vous rejoindre notre communauté et vivre une expérience unique ?

-----------------------------
Apprentie medicnin Narutopartmiddle
-----------------------------




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Apprentie medicnin

Aller en bas 
AuteurMessage
Kana Risouka
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
Kana Risouka

Age : 29
Niveau : 5
Nombre de messages : 91
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 26/02/2010

~RPG~
Pv :
:
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll1019/130Apprentie medicnin Scooll10  (19/130)
Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeLun 1 Mar - 10:36

-----Kana passa une main sur son front en se laissant aller contre le dossier de sa chaise. Elle poussa un petit soupir et étira ses bras. L'adolescente avait passé la matinée à compulser des manuels d'anatomie à la bibliothèque de l'académie médicale. La table sur laquelle elle étudiait était ensevelie sous une pile de livres d'un côté et de feuilles de notes de l'autre. La jeune fille se saisit de l'une d'entre elle pour la relire, réprimant un bâillement.

-----La genin lança un regard par la fenêtre ; elle constata que le soleil était déjà haut dans le ciel, midi approchait. Elle décida d'arrêter là son étude pour aujourd'hui. Rester assise toute une journée n'apportait rien de bon. Aussi, elle commença à ranger ses affaires avant de sortir. Un peu d'exercice lui ferait du bien. Elle passa son sac derrière son épaule et quitta l'académie. L'intensité du soleil lui fit plisser les yeux. Kana se dirigea vers la maison de sa tante pour y déposer ses notes et enfiler une tenue plus agréable pour s'exercer au genjutsu, sa spécialité.

-----Après deux bonnes heures d'exercice physique, Kana se prépara pour son cours de l'après-midi à l'académie médicale. Il n'y en avait que très rarement et chacun d'eux permettait à qui le voulait de s'exercer à la pratique avec l'assistance d'un medicnin. Kana était sur le point de parvenir à exécuter la technique de base de la discipline, le Chiyte no jutsu. Une fois sa réussite validée par le medicnin en charge de son apprentissage, elle obtiendrait un diplôme qui lui donnerait accès à toute la bibliothèque de l'académie ainsi qu'à tous les cours dispensés.

-----L'adolescente était consciente que pour soigner efficacement, il fallait posséder une connaissance aiguë du corps humain. Lors des cours, les élèves avaient à disposition des mannequins malléables sur lesquels ils s'entraînaient. Ces outils étaient constitués de sorte que si l'étudiant incorporait parfaitement son chakra sur leurs plaies artificielles, ils se coloraient de bleu.

-----Le plus dangereux dans l'iroujutsu était que si le medicnin contrôlait mal son chakra, il risquait de faire pis que mieux. Un risque qu'il fallait à tout prix éviter. Kana avait constaté que, parfois, les mannequins explosaient lorsqu'un étudiant incorporait beaucoup trop de chakra dans leur structure. Heureusement pour elle, Kana ne fut jamais à l'origine d'un tel incident. Elle prenait toujours soin de bien étudier sa théorie et de comprendre la structure des blessures avant d'entamer un quelconque soin.

-----Aujourd'hui, le medicnin en charge des étudiants entama une leçon sur les tendons, leur flexion, leur résistance, leurs points de rupture, ... Si un ninja parvenait à en sectionner un lors d'un combat, cela réduisait fortement la vitesse de mouvement de l'adversaire. De plus, un tendon sectionné infligeait une grande douleur et baissait par la même occasion la concentration du ninja. Un tendon représentait donc un élément délicat à soigner et une technique comme le Chiyte no jutsu ne pourrait que démarrer la restructuration des cellules et non guérir complètement le mal (pour cela, une technique de niveau supérieur était nécessaire). Il fallait injecter du chakra par petites doses et surtout le laisser agir progressivement. Restructurer les cellules d'un tendon prenait du temps. Un tel soin était une manœuvre minutieuse et l'effectuer en combat n'était possible que si les collègues du medicnin assuraient ses arrières ainsi que celles du blessé.

-----Devant son mannequin, Kana observa d'abord l'aspect que prenait un membre dont le tendon avait été sectionné. Elle passa une main sur la blessure et prit le temps de la sonder. Elle détecta les cellules endommagées ainsi que chacune des extrémités coupées. Elle comprit pourquoi la seule technique de Chiyte no jutsu serait incapable de guérir complètement la blessure. En effet, le Chiyte restructurait les cellules endommagées mais il était incapable de reconstruire des cellules détruites. Kana esquissa une grimace. Une telle blessure devait effectivement faire beaucoup souffrir.

-----Après plusieurs tests méthodiques, Kana se lança dans l'exécution de la technique sous l'œil attentif du medicnin. Elle incorpora son chakra le plus soigneusement possible à travers les cellules endommagées, petit à petit. Une fois fait, elle patienta, sa main toujours placée par-dessus la blessure afin de sonder l'avancée du soin. Ensuite, elle donna l'ordre aux cellules de commencer une restructuration des cellules détruites. L'adolescente ne pouvait rien faire de plus à l'aide de cette technique. Derrière elle, le medicnin posa une main sur son épaule et la complimenta : elle venait d'effectuer un soin à la perfection et ce, sans perdre son calme. Elle méritait son diplôme et l'accès aux connaissances de l'académie médicale.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encrevolatile.freehostia.com
Musikashi Alice
Chuunin d'Oozora
Chuunin d'Oozora
Musikashi Alice

Age : 26
Niveau : 12
Nombre de messages : 757
Localisation : Dans mes pensées
Date d'inscription : 31/12/2009

~RPG~
Pv ::
Apprentie medicnin Scroll10450/450Apprentie medicnin Scooll10  (450/450)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10390/390Apprentie medicnin Scooll10  (390/390)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll10164/270Apprentie medicnin Scooll10  (164/270)

Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeLun 1 Mar - 22:02

8Xp + Technique apprise + Accés a l'Irou-Jutsu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Risouka
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
Kana Risouka

Age : 29
Niveau : 5
Nombre de messages : 91
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 26/02/2010

~RPG~
Pv :
:
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll1019/130Apprentie medicnin Scooll10  (19/130)
Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeSam 27 Mar - 15:15

-----Kana se tenait debout devant une table de travail, les mains sur les hanches, un éclat dubitatif dominant ses yeux. L'art précis du iroujutsu demandait énormément de maîtrise. Hors de question de trembler ou de se laisser prendre par la pression, le stress, la peur ou toute autre sensation handicapante.

-----Rien que découper des vêtements afin de dégager des plaies pour les nettoyer et les soigner demandait de la précision. Kana était sceptique. Le medicnin qui la formait lui expliquait comment doser son chakra pour découper telle ou telle matière de tissu.

C'est une perte de temps et un gaspillage de chakra ! Pourquoi ne pas simplement découper les vêtements avec un kunai ? vraiment, elle ne comprenait pas.
Son sensei n'en démorda pas : Un kunai pourrait frôler la plaie. Le moindre faux mouvement aggraverait les dégâts et ce n'est vraiment pas le but de cette manœuvre.
-----Il avait raison. Bien sûr. Une moue vexée se peignit sur les lèvres de la jeune fille. Se faire rabrouer ne lui plaisait pas. Cependant, elle garda le silence ; elle respectait trop Kinpatsu-sensei pour l'envoyer paître et puis, c'était une dépense inutile d'énergie. Kana se reconcentra sur les différents vêtements éparpillés sur le plan de travail.

J'ai collé une matière chargée en chakra sous chaque vêtements. Ainsi, si tu rates ton coup, elle se déchirera aussi. Si elle demeure intacte, c'est que tu maîtrises. Bien sûr, je sais que tu contrôle très bien ton chakra mais il faut que tu mesures ton dosage pour chaque tissu, que tu le retiennes et puisses t'en souvenir, même en situation critique. C'est un travail de patience, je compte sur toi. Je suis sûr que d'ici demain, tu auras calculé les dosages pour chacune des matières que j'ai réunies juste pour toi.
Trop aimable, grommela Kana.
-----L'originaire de Suna retroussa ses manches. Elle allait y passer le reste de la journée et une bonne partie de la nuit. Mais elle y parviendrait ! Devant elle étaient répandus des robes en soie, des t-shirt en coton, des pantalons doublés, diverses armures, ... L'alternative proposée par Kana s'autodétruisit dans son esprit : elle aurait en effet beaucoup de mal à ouvrir une armure avec un simple kunai. Kana s'était promis de ne déchirer aucune matière de chakra qu'avait posée Kinpatsu-sensei, ho non, elle ne ferait pas ce plaisir à son professeur. Elle entama donc les découpes avec le minimum de chakra, augmentant progressivement la dose tout en surveillant attentivement les fibres des tissus se détacher lentement. Les yeux plissés, son attention entièrement consacrée à ses manoeuvres, Kana ne remarqua même pas son professeur sortir discrètement de la pièce, la laissant travailler seule.

-----Le lendemain matin, Kinpatsu-sensei trouva son élève endormie sur la table, tête reposée sur une armure ninja, la bouche entrouverte et les cheveux encore plus indisciplinés qu'ils ne l'étaient de coutume. Avec un sourire paternel, il décida de la laisser dans son sommeil le temps qu'il examine le travail effectué. Sa rapide inspection lui fit écarquiller les yeux : pas un échec. L'adolescente avait découpé les vêtements à la perfection, sans sectionner les matières de chakra. Incroyable. Et la gosse dormait maintenant comme un bébé. Tellement vulnérable...

-----Pris d'une envie stupide, l'enseignant bondit vers les épaules de Kana en hurlant un 'bouh' peu glorieux. Il se retrouva avec un kunai sous la gorge. Son élève, un regard assassin vrillé sur sa personne, était douée. Cela lui fit agrandir son sourire ; sa façon de dormir comme un bébé, c'était vraiment une bonne diversion (si c'était vraiment fait exprès), il s'était fait avoir comme un bleu.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kana Risouka le Sam 27 Mar - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encrevolatile.freehostia.com
Kana Risouka
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
Kana Risouka

Age : 29
Niveau : 5
Nombre de messages : 91
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 26/02/2010

~RPG~
Pv :
:
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll1019/130Apprentie medicnin Scooll10  (19/130)
Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeSam 27 Mar - 15:16

-----Kana parcourait attentivement un livre tout en notant énergiquement ses constatations sur une feuille de papier. A ses côtés se trouvaient d'autres apprentis en iroujutsu. Ils travaillaient ensemble sur un devoir terriblement compliqué. Leur professeur leur avait donné les composants d'un poison et ils devaient trouver son antidote : un vrai casse-tête. Mais ils étaient tous très motivés. En effet, si ils parvenaient à résoudre ce problème, leur professeur les autoriserait à assister à une intervention médicale. Une occasion à ne surtout pas rater. Ils avaient donc joint leurs connaissances pour réussir ce devoir.

Et la passiflore ?
Impossible, la passiflore entrerait en conflit avec la poudre de malachite.
Et la poudre de malachite est primordiale puisqu'elle est le seul contrepoison de l'amanite.
Pourquoi pas le thym, tout simplement ?
He, ce n'est pas bête, cette plante est le médicament par excellence. Elle s'entend avec tous les composants imaginables et elle correspond aux propriétés de la passiflore. Mais il faut penser à ajouter des racines de gingembre pour lier le mélange.
-----Après d'interminables débats sur les différentes propriétés curatives des végétaux et des minéraux, les étudiants parvinrent à un résultat positif. Il leur avait fallut beaucoup de temps et de prises de tête mais ils étaient enfin parvenu à résoudre leur devoir. Ils se demandaient tous comment les médecins confirmés parvenaient à trouver les composants d'un antidote en un temps record et sous pression. Pour l'instant, leur victoire fut fructueuse : leur professeur leur accorda le privilège d'assister à une intervention médicale. Il donna à chacun de ses élèves une date différentes (il ne fallait pas non plus qu'ils envahissent les salles d'opération) et mit fin au cours.

-----Kana était arrivé un bon quart d'heure à l'avance, bien trop pressée d'assister à une opération. Elle allait enfin voir en vrai ce qu'elle étudiait depuis un bon bout de temps déjà. Kinpatsu-sensei la rejoignit dix minutes plus tard. Il courrait comme un dératé dans les couloirs. Lorsqu'il croisa Kana il ne s'arrêta pas et continua sa course en lui signifiant de le suivre.

Kana, tu n'assisteras pas à l'opération prévue, j'ai une urgence. Un ninja vient juste de revenir de mission, il est mal en point. Tu me suis, tu regardes et surtout tu te tais, les questions viendront après.
-----Kana craignit au début de la tirade de son professeur de voir son occasion annulée. Mais apparemment, ce n'était pas le cas, elle aurait le droit de voir comment un médecin agissait sous la pression, en urgence. Ce n'était pas plus mal, sauf pour le blessé. Ils entrèrent dans une salle où plusieurs infirmières s'attelaient à nettoyer les plaies du ninja. Elles s'éparpillèrent lorsque Kinpatsu-sensei entra. Il s'avança vers son patient en faisant signe à Kana d'approcher. Une infirmière tendit à l'homme une fiche noircie par diverses informations.

Vous avez tout identifié ?
Oui, le patient a été empoisonné de façon banale. Cependant, la composition est particulière, nous n'avons jamais croisé de tels dosages.
-----Kinpatsu-sensei parcourut rapidement les composants du poison. Il n'aurait pas le temps d'élaborer un antidote sur mesure. Il devait faire vite. Il tendit la fiche à Kana pour qu'elle la détaille et demanda à l'infirmière de lui apporter une bassine d'eau chaude dans laquelle elle devait ajouter du désinfectant. Pendant ce temps, il ordonna à une autre personne d'aller lui chercher l'antidote générique pour les poisons affectant les flux de chakra. Les infirmières trottinaient derrière le médecin et Kana tentait de retenir les moindres détails de ce qui se déroulait sous ses yeux. Une fois la bassine d'eau arrivée, Kinpatsu-sensei retroussa ses manches.

Regarde Kana, ici, nous n'avons pas le temps de trouver l'antidote adéquat. Il faut à tout prix extraire le poison du corps du patient. L'eau mélangée à du désinfectant et ta maîtrise du chakra est suffisante. Observe bien.
-----Kinpatsu-sensei répandit du chakra sur la paume de sa main afin que de l'eau y adhère. Lorsqu'il releva son bras de la bassine, une bulle d'eau s'était accrochée à ses doigts. Il l'approcha du corps de son patient, y introduisit encore du chakra et laissa l'eau pénétrer dans son corps. L'empoisonné eut un violant soubresaut.

Maintenez-le bien ! et il poursuivit à l'intention de Kana. D'abord, les organes les plus important, le cœur, l'estomac, les poumons, le foie et les intestins.
-----Kana aidait les infirmières à maintenir le corps du patient tout en observant son professeur opérer. La bulle d'eau sortait par deux endroits. Le premier, là où Kinpatsu-sensei injectait continuellement du chakra et l'autre, là où le poison sortait. C'était une technique judicieuse. Kana n'avait encore jamais entendu parler de ça, y compris en cours. L'opération fut fastidieuse mais lorsque Kinpatsu-sensei se redressa en essuyant son front du revers de la main, il avait un regard satisfait.

Il est tiré d'affaire.
-----Tout le monde poussa un soupir de soulagement. Kana, elle, avait la tête remplie de questions. Mais elle n'osait pas trop importuner Kinpatsu-sensei maintenant, il devait être épuisé. Pourtant, il se tourna vers elle avec un sourire. Une main sur son épaule, il la conduisit vers la sortie en lui signalant qu'elle avait un ou deux exercices pratique à faire après cette leçon. Les yeux de l'adolescente s'illuminèrent. Elle trépignait d'impatience. Cette technique était vraiment fantastique, elle avait le mérite de pouvoir sauver quelqu'un d'un poison relativement vite et sans dommages collatéraux. Avec une grande maîtrise, elle pourrait même extraire des poisons en combattant.

Je t'en voudrai si tu ne maîtrisais pas la technique en trois ou quatre essais.
Vous plaisantez ! Avec votre démonstration, je maîtrise la technique en deux essais !
-----Et Kana s'attela tout de suite à la tâche. Devant elle se trouvait un mannequin dans lequel Kinpatsu-sensei avait introduit un poison pas trop puissant. Elle avisa la bassine d'eau à ses côtés et forma une bulle contre sa main, comme l'avait précédemment fait son professeur. Au premier essais, Kana ne parvint pas à extraire le poison. Elle analysa attentivement ses actions pour comprendre ce qui n'allait pas. Elle comprit rapidement. Avec confiance, elle réitéra son essai, cette fois avec succès. Derrière elle, Kinpatsu-sensei sourit avec fierté. Kana comprenait vraiment vite.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encrevolatile.freehostia.com
Musikashi Alice
Chuunin d'Oozora
Chuunin d'Oozora
Musikashi Alice

Age : 26
Niveau : 12
Nombre de messages : 757
Localisation : Dans mes pensées
Date d'inscription : 31/12/2009

~RPG~
Pv ::
Apprentie medicnin Scroll10450/450Apprentie medicnin Scooll10  (450/450)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10390/390Apprentie medicnin Scooll10  (390/390)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll10164/270Apprentie medicnin Scooll10  (164/270)

Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeSam 27 Mar - 15:30

Valid :

Kana : 8Xp + 9Xp = 17 Xp + Techniques apprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Risouka
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
Kana Risouka

Age : 29
Niveau : 5
Nombre de messages : 91
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 26/02/2010

~RPG~
Pv :
:
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll1019/130Apprentie medicnin Scooll10  (19/130)
Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeVen 2 Avr - 20:59

Kana griffonnait avec frénésie dans son cahier de notes. Elle pensait avoir trouvé un bon filon à exploiter, ho oui, un très bon filon. Quelque chose qui lui permettrait de réaliser des interventions importantes directement sur le terrain mais aussi de renforcer ses techniques d'attaque. Ses idées risquaient d'être mal reçues par l'éthique médicale mais elle s'en fichait. Sa découverte était géniale, révolutionnaire. Son esprit scientifique ne se laisserait décidément pas impressionné par des questions d'éthique. Kana referma le livre d'un claquement sec et se leva en raclant sa chaise, provoquant des 'chuuut' appuyé chez la bibliothécaire. La jeune fille trottina à travers les couloirs de l'académie médicale de Kinpaku, direction, la morgue. Elle avait une permission signée de la main de Kinpatsu-sensei. Il se portait garant des études de la genin. Kana ne lui avait pas encore parler du résultat de ses recherches. Elle le ferait lorsqu'elle serait certaine de leur efficacité.

Arrivée à destination, Kana s'approcha des médecins légistes qui travaillaient sur place. Elle leur demanda si elle pouvait observer l'autopsie en cours. Ils avaient l'habitude de voir la genin venir les observer. Elle s'intéressait beaucoup aux cadavres et à leur analyse. Lorsqu'un ninja ennemi mort tombait entre les mains de Kinpaku, il était analysé par toute une équipe d'expert. Ces derniers tentaient alors de découvrir les secrets des techniques du mort. Kana souhaitait pouvoir faire ça, en version améliorée. Elle avait pensé que les capacités d'un mort pouvait être réutilisées. Par exemple, les greffes de dôjutsu étaient de notoriété commune chez les ninjas. Mais pourquoi uniquement se limiter à cela ? La jeune fille pensait que si elle découvrait les secrets que renfermaient tous les organes et les membres d'un corps, elle pourrait temporairement les transférer sur elle-même lors d'un combat. Elle ne visait donc pas les greffes mais plutôt une méthode qui la mènerait à absorber les capacités d'un organe. Elle se doutait bien qu'une absorption ne serait en rien définitive et que son propre corps éliminerait les surplus tout seul. Mais contenir des capacités et pouvoir les utiliser ne serait-ce que pour quelques secondes lors d'un combat pouvait faire pencher la balance vers sa propre victoire.

Le temps que l'autopsie arrive à sa fin, la pièce fut plongée dans un silence des plus complets. Les deux légistes parvenaient à travailler sans avoir à se parler. Kana observait attentivement leurs agissements. Il y avait un problème avec son idée de base. Absorber les propriétés d'un cadavre c'était bien beau mais encore fallait-il que le cadavre en question soit conservé quelque part. User de cellules décomposées ne ferait que la rendre malade. Ses doigts enserrant son menton, la jeune fille réfléchissait. Peut-être devrait-elle en glisser un mot à Kinpatsu-sensei, finalement... Lorsque l'autopsie prit fin, Kana avait disparu de la salle depuis longtemps sans que les légistes ne s'en soient aperçu.

Il ne fallut pas beaucoup de temps à la genin pour débusquer son sensei dans les couloirs de l'académie médicale. Elle l'interpela.

"Kinpatsu-sensei, je peux vous déranger un moment ?"
"Tu sais bien que tu me déranges toujours, voyons !" répondit-il face à son élève qui roulait ses yeux d'exaspération. Elle qui faisait l'effort d'être polie...
"Vous savez que j'ai commencé à faire des recherches sur la Nécromancie. Vous vous êtes porté garant pour moi malgré les réticences des autres médecins, ce que je peux comprendre. Mais je suis face à un problème. Voyez-vous, j'ai pensé à plusieurs utilisations d'un corps mort à mon avantage lors d'un combat. Mais je reste bloquée sur la question de la conservation. Comme je peux empêcher les cadavres de se décomposer avant que je ne m'en serve ou que je ne les analyse calmement ?"
Kinpatsu-sensei observa son élève avec un regard désabusé :"Tu te moque de moi ?"
Kana lança un regard interrogateur à son professeur, non, elle ne se moquait pas. Voir Kinpatsu l'observer avec une telle expression incrédule lui fit comprendre qu'apparemment, la réponse se trouvait au bout de son nez, à force de fixer l'horizon, elle ne voyait pas les fleurs qui s'épanouissaient à ses pieds. La jeune fille baissa les yeux au sol et prit un moment pour chercher à côté de quoi elle était passée. Soudain, elle se claqua le front du plat de la main, mais oui, qu'elle était stupide ! Kana fit subitement volte-face et courut à nouveau dans les couloirs direction un autre département de l'académie, celui où l'on testait les poisons sur des parchemins. Elle ne manqua pas de remercier son sensei au passage bien qu'il ne lui ai fourni aucune réponse précise.

Les medicnins en poste dans le département de recherche des antidotes saluèrent Kana comme si elle était une de leur collègue. Apparemment, la jeune fille passait également souvent chez eux. Elle les salua sans s'arrêter pour se précipiter dans l'armoire des parchemins. Elle en saisit un au hasard et le déroula sur la table la plus proche. Un tel parchemin scellait les caractéristiques d'un poison au centre d'un sceau dessiné à l'encre. On pouvait tester les antidotes en y faisant tomber une simple goutte. Si l'anti-poison fonctionnait, le poison était neutralisé et l'encre disparaissait. En quelques sortes, le poison était stocké dans le parchemin. Le plus intéressant est que rien ne pouvait l'altérer. La voilà sa solution. Les parchemins étaient l'idéal si elle voulait conserver un corps, un membre ou un organe sans que celui-ci ne soit altéré par le temps, l'air et tout autre agent extérieur.

Motivée par sa découverte, Kana se mit au travail. Elle commença par tenter de sceller une grenouille morte dans un parchemin. Elle tenta plusieurs symboles. Comprendre la complexité d'un tel sceau était ardu mais elle n'en démordit pas. La jeune fille envoya même balader Kinpatsu-sensei, trop curieux, qui tentait de voir comment avançaient ses recherches. Il fallut deux jours de tests acharnés pour que la genin soit satisfaite de ses différents résultats. Elle avait devant elle plusieurs sceaux. Aussi, elle décida d'y sceller des corps de petits animaux morts, les laisser là pendant une semaine et vérifier ensuite lequel était le plus efficace.

On pouvait dire que Kana était satisfaite de l'avancée de ses recherches. Kinpatsu-sensei la harcelait pour qu'elle s'aère un peu l'esprit avec une mission simple mais la jeune fille refusait net. Tant qu'elle n'aurait pas consolidé le pilier de base de son objectif, elle ne sortirait pas des laboratoires de l'Académie Médicale !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encrevolatile.freehostia.com
Kana Risouka
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
Kana Risouka

Age : 29
Niveau : 5
Nombre de messages : 91
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 26/02/2010

~RPG~
Pv :
:
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10200/200Apprentie medicnin Scooll10  (200/200)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll1019/130Apprentie medicnin Scooll10  (19/130)
Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeVen 2 Avr - 22:32

Kana était penchée sur un microscope. Elle était centrée sur l'observation des flux de chakra dans des cellules de foie humain. Sans quitter du regard le sujet de son attention, elle écrivait quelques notes dans son carnet. Une porte s'entrouvrit dans son dos sans qu'elle ne puisse entendre quoi que ce soit. Une ombre se faufila à l'intérieur du laboratoire. Furtivement, elle approcha de la genin, tout doucement, sur la pointe des pieds, un sourire narquois peint sur les lèvres. Encore un peu, juste un peu et elle atteindrait son but, celui après lequel elle courait depuis des jours. D'un geste sec, elle tira vers elle le carnet sur lequel Kana écrivait. La jeune fille sursauta et abandonna son microscope pour identifier le voleur.

"Kinpatsu-sensei ! Rendez-moi mes notes, vous n'avez pas le droit de les lire !"
Pour toute réponse, Kinpatsu-sensei ricana en agitant le carnet à bout de bras bien haut au-dessus de sa tête, distance inatteignable pour la petite genin. Cela ne la fit que plus grogner encore. Elle réitéra son ordre, en vain. Le ninja s'échappa de la pièce, poursuivit de près par son élève. Tandis que Kana lui courait après dans les couloirs de l'académie médicale, Kinpatsu la fuyait tout en parcourant ses notes, épaté par l'avancée de ses recherches. La jeune fille était parvenue à déterminer les influences des organes sur le chakra, la détermination des affinités, le développement des capacités propres à l'art ninja et bien d'autres choses encore.

Un extrait que Kana a écrit:
De toute évidence, chaque organe et autre élément du corps gère une caractéristique propre au chakra. Il transfère ensuite cette capacité directement dans le cerveau qui s'occupe de gérer le corps en entier. Certaines fonctions sont d'une logique imparable, d'autres, plus subtiles.

  • Les muscles représentent le cœur de la force d'un ninja, le chakra s'y introduit et s'y transforme pour soutenir chaque mouvement et y apporter un maximum de puissance. Cela explique pourquoi les maîtres en taijutsu usent tout de même du charkra malgré des techniques ne demandant que des mouvements physiques bruts. Un simple muscle possède des cellules qui s'occupent de la gestion du chakra. Un muscle entraîné pourra emmagasiné plus de chakra et donc apporter plus de force dans les mouvements du ninja.
  • Toujours dans la même logique, les tendons s'occupent de la vitesse. Si ils sont correctement tendus et détendus avec un timing parfait, le ninja peut accentuer sa vitesse de déplacement...
La jeune fille avait ainsi détaillé tous les membres du corps humain. A première vue, il lui manquait quelques informations mais elle était proche d'avoir fini ses observations. Kinpatsu arrêta sa course et se laissa rattraper par son élève. Cette dernière reprit son carnet d'un geste rapide, serrant l'objet contre sa poitrine comme s'il s'agissait de son bien le plus précieux, un peu comme un enfant défendrait son doudou d'un méchant voleur. Le silence s'installa un moment entre les deux ninjas, seulement ponctué par le mouvement des autres ninjas circulant dans l'académie. Le spectacle que faisaient Kana et son élève avait été accepté comme chose commune dans l'enceinte du bâtiment, la tendance de Kinpaku-sensei à mettre son élève en bourrique n'était plus une rumeur mais plutôt un fait établi. D'ailleurs il avait la réputation d'être une des seules personnes à Kinpaku à parvenir à faire sortir Kana de ses gonds, jeune fille pourtant connue pour son calme et sa froide logique.

"Je ne regrette pas de m'être porté garant pour tes recherches, tu as fait des découvertes très intéressantes qui pourront même être utilisées dans les pratiques médicales sur les vivants."
Kana accueillit le compliment en conservant toujours son air boudeur. Que son professeur reconnaisse le potentiel de ses recherches était flatteur mais cela n'excusait pas sa curiosité maladive. Une moue enfantine sur les lèvres, Kana lui signifia qu'elle manquait encore de recherches et qu'il lui fallait encore s'entraîner à extraire correctement les organes d'un corps mort sans l'endommager et relativement vite pour le conserver dans ses parchemins avant que la décomposition ne commence. Avec un sourire, Kinpatsu-sensei lui saisit le poignet et la traîna littéralement jusqu'à la morgue. Il chassa d'un ordre sévère les médecins qui y travaillaient et poussa son élève devant une table d'opération encore vide. Kana coula vers lui un regard suspicieux.

"Si il te manque de l'entraînement à ce sujet, je suis justement disponible pour t'aider à progresser et sur des cadavres réels cette fois, non pas sur de simples mannequins. Je crois que tu es assez avancée pour te permettre ce genre de petit privilège."
Alors que le sourire de Kinpatsu-sensei s'élargissait, la mine de Kana se faisait plus sombre. La jeune fille préférait travailler dans le calme. La puce surexcitée que pouvait parfois être son professeur ne l'aiderait pas à se concentrer. Mais Kinpatsu-sensei était réputé pour son don dans la médecine, il reprit son sérieux rapidement une fois qu'il transporta un cadavre sur le billard. Il avança les outils nécessaires à la dissection, les désinfecta, enfila des gants en plastique ainsi qu'un masque dont il passa une paire et un exemplaire à Kana, fit tourner un scalpel avec habileté entre ses doigts et fixa son élève. La jeune fille était déjà toute concentrée sur ce qu'il s'apprêtait à lui dire. Elle avait déjà observé des tas d'autopsies mais ces dernières n'avaient pas pour but d'extraire des organes dans le but de réutiliser leurs propriétés ultérieurement mais seulement pour analyse, les érafler n'était donc pas une erreur monstrueuse quoi que c'était toujours déplorable d'endommager les sujets d'études.

Après un petit discours de prévention, Kinpatsu-sensei enjoignit Kana à se saisir elle aussi d'un scalpel et de commencer l'opération. Il n'était là que pour la guide, il ne toucherait pas au corps lui-même. La jeune fille prit une grande respiration et commença à sectionner délicatement la peau du corps afin d'avoir un accès complet à l'intérieur du corps. Le plus simple à extraire était le foie. Ce fut le premier organe dont s'occupa Kana. Délicatement, elle dégagea l'organe du bout des doigts pour faire ressortir les liens qu'elle devrait couper. Elle tâta la chair : uniquement se baser sur ses yeux serait une erreur fatale. Il fallait qu'elle sente les points de rupture plus qu'il fallait qu'elle ne les voit.

Kana resta dans la salle d'autopsie jusqu'à la tombée de la nuit en compagnie de son professeur qui l'aidait à appliquer la meilleure méthode possible pour ne rien endommager. La jeune fille avait eu une petite frayeur lorsqu'il lui avait fallu casser les côtes et les écarter pour avoir accès aux poumons. Trop brusque, elle avait manqué d'endommager les organes. Fort heureusement, rien de grave n'arriva. Par contre, la fatigue commençait à se faire sentir et ses gestes se faisaient moins précis. D'une main ferme, Kinpatsu-sensei se saisit à nouveau d'un des poignets de son élève pour l'arrêter.

"Ca suffira pour aujourd'hui. Tu n'as rien mangé depuis qu'on est entré ici et tes mains commencent à tremble, un peu de repos te ferait du bien. Tu pourras continuer à t'entraîner comme ça dès demain. Les légistes ont toujours besoin de jeunes mains innocentes pour les aider à extraire les organes à analyser."
La vue d'un corps disséqué ne lui faisait aucun effet, elle avait l'estomac solide. Mais de là à ressentir la faim en faisant une telle activité, non. D'ailleurs, Kana doutait d'être capable de manger quoi que ce soit avant d'aller ce coucher. Et bon, les mains innocentes seraient bien incapable de faire ce qu'elle avait fait toute la journée. Mais soit, elle avait bien saisit le message. Kana déposa ses outils sur la petite tablette en acier chirurgical, laissant le soin de les nettoyer à son professeur, il lui devait bien ça. La jeune fille se dirigea vers l'évier où elle retira ses gants et lava longuement ses mains. Elle piqua du nez, bercée par le bruit de l'eau qui coulait, effectivement, elle avait besoin de repos. Elle avait tout le temps de s'exercer chaque jour ici. Et puis, elle se débrouillait plutôt bien, n'est-ce pas ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encrevolatile.freehostia.com
Asano Yamida
Genin d'Oozora
Genin d'Oozora
Asano Yamida

Age : 25
Niveau : 7
Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 10/03/2010

~RPG~
Pv :
:
Apprentie medicnin Scroll10250/250Apprentie medicnin Scooll10  (250/250)
Pc ::
Apprentie medicnin Scroll10330/330Apprentie medicnin Scooll10  (330/330)
Exp ::
Apprentie medicnin Scroll105/170Apprentie medicnin Scooll10  (5/170)
Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitimeDim 4 Avr - 13:30

    +11+10 =21


    Techniques apprises.

    Remarques: Toujours du grand rp *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Apprentie medicnin Empty
MessageSujet: Re: Apprentie medicnin   Apprentie medicnin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprentie medicnin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une apprentie bien mignionne [PV Nuage de l'Aube]
» Shayasia [Apprentie arbalétrière]
» Adria - Aventurière et Apprentie magicienne
» Apprentie Guérrisseur(Pv-Solis-Snow)
» Je ne reste jamais sur une défaite >< Lady || Flamby > 26 Mai - Grande Apprentie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:: Villages & Pays ::. :: Kinpakugakure - Tsuku no kuni :: Grande Académie :: Academie Médicale-
Sauter vers: