Bienvenue sur Naruto Sedai Infinity

Bienvenue dans le monde de Naruto Sedai Infinity, un monde où votre vision de Naruto ne sera plus jamais la même, un monde où votre histoire se réalisera dans les règles de l'art, un monde où le chaos pourrait exploser d'un instant à l'autre... Alors qu'en pensez-vous ? Voulez-vous rejoindre notre communauté et vivre une expérience unique ?

-----------------------------

-----------------------------




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rang C / Sous la lumière des Senju (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konohamaru
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
avatar

Age : 27
Niveau : 3→4
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2010

~RPG~
Pv :
:
170/170  (170/170)
Pc ::
120/120  (120/120)
Exp ::
58/90  (58/90)
MessageSujet: Rang C / Sous la lumière des Senju (2)   Dim 2 Mai - 20:08

Konohamaru était prêt à débuter sa première mission , un deuxième genin devait arriver pour faire la mission avec le Sarutobi . Le point de rendez-vous était chez Ichiraku à 21h00 pile et il était 21h00, Konohamaru était tout seul , son acolyte d'un soir n'étant toujours pas là, notre jeune héros décida de prendre un bol histoire d'être en bonne forme.

Comme d'hab Chef .
Tout de suite mon bonhomme .
Je peu te poser une question ?
Vas-y pose la.
Voilà , hier pendant les épreuves on m'a parlé d'un "Hatake" et d'après les dires il serait très prometteur...Hier certains mon confiés qu'il ne savaient pas lequel entre lui et moi était le plus talentueux. Le truc c'est que si il si fort que ça j'aurais dû entendre parler de lui a l'académie .
Ça doit être le fils du ninja copieur , Kakashi ! Cet homme est assez fort pour cacher des choses et ça ne m'étonnerais qu'il est évité parler de son fils . Si c'est bien son fils il doit être aussi bon que toi .
Tant mieux...
Tiens , c'est chaud !
MIAM !

Enfin un bon bol de Ramens ! Ça devait bien faire 2 jours que je n'en avais pas mangé ! Avant de manger je regardais l'heure : 21h03 , toujours personne. Bon tant pis je vais manger tout seul, j'entamais mon repas et je pensais à ma mission de se soir , faire une ronde jusqu'à l'aube et envoyer une fusée éclairante en l'air en cas d'intrusion. ce qui permettrai de localiser l'endroit où l'action se déroule, nous en tant que genins nous ne pouvons en aucun cas engager le combats , enfin ça c'est se qu'il y a de marqué ... Mais se soir tout est calme et puis aucune menace plane sur le village en ce moment, c'est surtout histoire d'acquérir de l'expérience et un peu d'argent poche qu'ils nous proposent se genre de mission . Puis cela ne me dérange pas de faire une nuit blanche . 21h08 , toujours pas l'ombre d'un coéquipier ... Il ne pas avoir d'horloge ou de montre chez lui, sa doit être ça ... J'allais commander une boisson quand des pas se faisait entendre, et ils se rapprochaient de moi .La personne s'arrêta juste derrière moi
Je me retourna pour voir qui était en train de regarder par dessus mon épaule et la surprise je suis tombé sur un gamin...Enfin un gamin genin ! il portait le bandeau de Kinpaku à la ceinture. C'était à coup sûre mon coéquipier . Il était brun , les cheveux ...Mal ou pas coiffés , puis la mon regard tomba directement sur une balafre qui partait d'une pommette à une autre , ces yeux était bleu , ce qui faisait un très beau contraste avec ces cheveux . Son style vestimentaire était assez décontracté .
Mais au moment où j'allais lui répondre , une intense lumière fenda la nuit , c'était une fusée éclairante , quelqu'un c'était introduit dans le village ! le signal venait de la porte ! Heureusement nous devions être à une centaine de mètre de la porte . Je regardais vers la porte et le je vis un individu debout et 4 gardes couchés autour de lui. Je posa ma main sur l'épaule de mon équipier tout en me levant .


Pas le temps de discuter ! Suis moi !

Je me dirigeais sur l'individu en question , lui lança un shuriken et pris un kunai comme poignard .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marenko Hatake
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
avatar

Age : 24
Niveau : 2
Nombre de messages : 18
Localisation : //
Date d'inscription : 17/04/2010

~RPG~
Pv :
:
130/130  (130/130)
Pc ::
80/80  (80/80)
Exp ::
16/70  (16/70)
MessageSujet: Re: Rang C / Sous la lumière des Senju (2)   Dim 2 Mai - 22:52

► J'étais chez moi, je m'entrainais physiquement. Push-up, redressement assis, squat, etc. Je m'échauffais puisque dans environ une heure, je devais partir pour ma première mission qu'on m'avait confiée, une mission de Rang D. En gros, je devais me rendre à un point précis dans le village et si quelque chose de louche se produisait, à l'aide d'une fusée éclairante, j'avertirais le reste des troupes pour m'aider. Vous comprendrez donc que ce genre de mission est risqué, elle peut changer de Rang à tout moment, en fonction de la force de la personne qui nous attaquera, mais comme le village est en crucial manque d'effectif, ils n'ont d'autre choix que de demander à des Genins d'effectuer ce genre de mission risqué. Je devais rejoindre un autre Genin chez Ichiraku, un homme qui s'occupe d'un restaurant. Une fois la rencontre fait avec le Genin, nous devrons allez surveiller l'endroit qui nous a été assigné.

► 20 heures 27, j'ai terminé mes exercices d'échauffement et je m'apprête à entrer dans la douche. Quelques minutes plus tard, je sors de la douche, je me sèche et m'habille, enfilant les mêmes vêtements habituels. Une fois bien propre et bien habillé, je prends mes affaires, c'est à dire, mes Shurikens et mes Kunaïs puis je me suis dirigé vers la cuisine. Une fois dans la cuisine, je me suis préparé un bon repas pour gagner des forces avant ma mission. Après avoir dégusté mon somptueux repas, j'ai regardé l'heure, il était 20 heures 53. Je suis donc sorti de chez moi et je me suis mis en route pour le restaurant de Ichiraku. 21 heures tapantes, j'étais perché dans un arbre qui faisait face au restaurant, j'allais espionner mon futur coéquipier. Un ninja digne de ce nom se doit de prendre le plus d'information possible sur son coéquipier ou sur son ennemi. Si l'information est impossible d'accès, alors on se débrouille par nos propres moyens pour en découvrir le plus possible. Pour l'instant, tout ce que je savais sur lui, n'était autre que son prénom, Konohamaru.

► J'étais toujours perché dans l'arbre, j'observais son comportement, il me semblait un peux jeune d'esprit, mais comme moi, il cherchait à en apprendre un peux plus sur l'autre personne, demandant à cet Ichiraku, des informations sur moi. Le vieil homme lui a donc révélé qu'il y avait une autre personne dans le village à avoir porté mon nom de famille dernièrement et il s'agissait de mon père, Kakashi Hatake. L'homme terminait en disant que si, je devais être le fils de Kakashi, que je serais du moins tout aussi fort que lui, en parlant de Konohamaru. Donc ce jeune homme était fort d'après cet homme ? À première vue il ne me dit rien qui vaille, mais j'ai entendu des rumeurs dans le village, parlant du petit fils du troisième Hokage, prénommé Konohamaru. S'il se devait d'être ce jeune homme, alors il aurait de fortes chances pour avoir un grand potentiel tout comme moi, les Sarutobi étant renommés pour leurs grandes puissances, si on ne pense qu'au troisième et à ce Jounin mort au combat, Asuma.

► 21 heures 10, j'en avais assez entendu, il était temps pour moi d'aller rencontrer le jeune homme qui ne se doutait assurément pas de mon espionnage. Discrètement, j'ai sauté en bas de l'arbre et j'ai atterri parfaitement en pliant mes genoux, ne faisant aucun bruit. J'ai donc marché lentement en direction du petit restaurent, les mains dans les poches, rappelant un certain ex-Jounin de ce village, un Hatake celui-ci. Alors que je marchais vers lui, le jeune Konohamaru ce retournait vers moi, il avait vraisemblablement entendu mes pas derrière lui et me fixa, on dirait qu'il me scrutait à la loupe. Toujours les mains dans les poches, je le regardais moi aussi, d'un air calme et confiant, comme à mon habitude. Certes, cet Ichiraku avait la chance d'assister à la rencontre de deux des plus grands potentiels de ce village. C'est alors qu'une fusée éclairante se fit tirer en l'air, éclairant tous le village d'un mauve vif.

► Les présentations seront donc remises à plus tard, ce qui m'arrange, n'aimant pas tellement ce genre de situation. C'est alors que je vis une petite partie de la personnalité de Konohamaru qui commençait déjà en me donnant un ordre, m'ordonnant de le suivre. N'ayant pas tellement l'envie de m'engueuler avec lui, je lui laisse le bénéfice du doute, peut-être avait-il sorti cette phrase parce qu'il était nerveux à la vue de cette fusée éclairante qui annonce la venue d'ennemi. Je n'ai donc rien dit et j'ai suivis Konoharmaru, en quelques secondes, nous étions côte à côte, je l'avais rattrapé.

► Quelques secondes plus tard, nous étions arrivés sur les lieux, après avoir vu le paysage défiler rapidement autour de nous. En chemin, j'avais créé un clone électrique de moi-même, une technique que j'ai apprise dernièrement. Si l'adversaire se devait d'être nombreux, nous allions devoir jouer prudemment et surtout, intelligemment. Toujours prévoir l'action de l'adversaire et surtout, toujours avoir un coup d'avance sur lui, voilà l'une des choses essentielles que j'avais retenues de l'entrainement avec mon père. Alors que mon clone et Konohamaru se pointèrent en face de l'adversaire qui semblait seul, moi, j'étais resté dans les arbustes qui entouraient la zone de combat. Au sol, je pus apercevoir trois Chuunin, mit K.O vraisemblablement par cette fille qui dégageait un chakra monstre. J'étais toujours dans les buissons, réfléchissant à un plan d'attaque. Si elle avait vaincu trois Chuunins à elle seule, nous n'étions vraiment pas de niveau, alors, comment allions-nous la vaincre ? Je me suis donc mis à réfléchir et soudain, j'eus une idée. La solution était là ! Nous n'avions pas à la vaincre. Je me suis rappelé la fusée éclairante que l'un des Chuunins a envoyée, elle devait assurément avoir alerté les autres qui sont de garde, nous étions arrivés en premier, car nous étions le plus près. Il fallait donc que nous la gardions ici le plus de temps possible, le temps que d'autres Chuunin ou des Jounins viennent nous prêter mains fortes. Je me suis donc empressé de dire le plan à Konohamaru, par le biais de mon clone qui était à ses côtés.



    Hey .. Dans peu de temps, des Chuunins et des Jounins vont débarquer. Regarde là, au sol .. Ce sont des Chuunins, elle en a vaincu trois .. Deux possibilités s'offrent à nous .. Un, elle est accompagnée et les autres se cachent. Cette possibilité est annulée puisque le vrai moi dans les buissons n'a rien aperçu en regardant tout le tour de la zone de combat. Or, elle est seule et très puissante. Tout ce que nous avons à faire, c'est la retenir ici le plus longtemps possible en attendant que les renforts rappliquent. Compris ?



► Puis, Konohamaru lança un Kunaï en direction de la jeune femme et en prit un autre comme poignard. Pour ma part, j'ai demandé à mon clone de foncer sur la jeune femme, ce qu'il fit. Lorsqu'il fut assez proche, je lui ai ordonné de sauter par dessus, pour prendre position derrière elle. Nous aurions alors là, au moins, l'avantage du nombre et un positionnement bénéfique pour notre situation, puisqu'elle est plus forte que nous, si elle attaque Konohamaru, je pourrai l'attaquer dans le dos avec mon clone et à ce moment, je pourrai foncer dessus moi aussi, sortant de ma cachette. Si au contraire, elle attaque mon clone, Konohamaru pourra l'attaquer comme bon lui semble et moi aussi. Si par un heureux hasard, elle découvre ma cachette et m'attaque, Konohamaru et mon clone pourront l'attaquer. Nous étions donc en position de force, il ne restait plus qu'à voir ce qu'elle allait faire maintenant. Les secondes s'écoulaient, espérant que les renforts ne perdront pas trop de temps à arriver, sinon, s'en était fini de nous.

Voici un petit plan, démontrant d'où nous venons, d'où arrive les renforts et comment on s'est placé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taishou Senju
Yondaime Tsukage
Yondaime Tsukage
avatar

Age : 38
Niveau : 8
Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2010

~RPG~
Pv :
:
240/240  (240/240)
Pc ::
190/190  (190/190)
Exp ::
132/190  (132/190)
MessageSujet: Re: Rang C / Sous la lumière des Senju (2)   Dim 2 Mai - 23:53

Taishou -"Attendez les gars il y a erreur sur la personne, je sais que les évènements ne joues pas en ma faveur et que je viens de m'être au sol trois chuunin mais je ..... Ah merde attendez je sais j'ai un truc qui fera certainement l'affaire je l'ai ranger juste là c'est pas loin je ne voulais pas le perdre c'est quand même précieux pour moi et puis sa prouvera ma légitimité, enfin légitimité surtout le fait que je suis la en ami."

L'un des inconvénient quand on commence a se lancer dans un discours et que l'on fait une autre chose derrière c'est que els mots ne sont qu'une bouille infâme de marmonnement sans possibilité de comprendre quoique ce soit surtout dans le cas présent. Essayant de s'exprimer avec ses deux mains bloquée par une sorte de plaque e fer qui sert de menotte la demoiselle a du mal a fouille dans cette vêtement et quand enfin elle arriver a tirer le fameux artefact, un pendentif propre au Senju, de sa poche le kunaï ou shuriken qu'importe que lancé Konohamaru vient le percuter pour l'envoyer valdingué bien loin, trop pour que la kunoichi puisse le récupérer. Comme si les choses allez de mal en pis, voilà que les deux genins lancèrent de manière assez rapide l'attaque qui empêcher pour la demoiselle toute possibilité de fuite, si fuite elle avait envies. Dans la pratique leur stratégie est, il faut le reconnaître plutôt intéressante que de vouloir se dissimuler et envoyer un clone au combat mais l'on fait cela au cœur de l'action pas dans la pénombre de la nuit ou le silence règne en maître. L'utilisation d'un clone est intéressante, copie conforme de l'originale il est impossible de le détecter sauf si l'on met tout ses sens en alerte, l'odorat, un clone ne sent rien ou encore l'ouie, comme c'est le cas ici même vu que le clone n'est justement qu'un clone il n'a pas la même masse que l'originale et ne fait pas de bruit sur le sol. Excessif de se rendre compte de cela, peut être mais de part la nature même de ses origines bien des gens on voulut s'emparer d'elle et ce n'est pas en se dissimulant derrière des arbres ou en envoyant des clones qu'on peut la vaincre sinon elle serait déjà plus de ce monde.

Bref, il faut savoir tirer profit de son avantage quand il est présent, l'effet de surprise est a double tranchant, soit ca fonctionne et ca peut faire mal au ninja qui le subit, soit sa se repère et ca fait mal a celui qui l'a tentait. Quand on se cache derrière des buissons alors c'est encore pire mais l'on ne peut pas blâmer de ne pas connaître les compétences de son adversaire et il peut probable que la demoiselle soit une Senju, quoique un coup d'oeil sur les ninjas au sol aurait permit de voir les racines improbable qui sorte du sol. C'est cela être ninja, être capable de mettre tout ses sens en éveil pour analysé la moindre chose présente autour de soit et en tirer des conclusion afin de pouvoir se battre au mieux. Ne connaissant pas les compétences de Marenko ni de son clone elle ne sait pas qu'elle effet il peut avoir mais c'est sûrement négatif si c'est elle qui le touche c'est pour ca qu'a l'instant ou il prend son impulsion la demoiselle pose les mains au sol. Pas besoin de signe pour cette technique, elle peut manipuler la nature comme bon lui semble telle que le bois et faisant sortir une sorte de pilier de bois celui-ci vient percuter le clone dans son saut, aucune possibilité d'esquive il ne subit pas beaucoup de dommage. La raison est simple, un clone est fragile et afin de réduire au maximum les dommages elle a élargie la surface d'impact, de ce fait le clone est repoussé mais pas détruit, enfin pas détruit c'est vite dit. Elle la repousser c'est un fait mais droit vers Konohamaru pour essayer de le mettre hors jeux si celui-ci le percuter alors que dans le même temps, n'arrêtant pas sa technique elle utilisa les buissons où se cachait l'originale a son avantage. Bien des ninjas ont voulu la prendre par surprise et ils ceux sont tous cassé les dents alors un genins qui vient tout juste d'être former, encore une fois aucune attaque, essayant juste de le paralysée en bloquant ses bras et ses jambes dans des racines il n'aura aucun mal a se libérer mais ca sera certainement suffisant pour le ralentir un petit peut afin de retrouver son collier. Quoique la priorité n'est pas encore là, derrière Konohamaru un groupes de ninjas s'avance a grand pas et ne tarderont pas a être présent sur les lieux, si elle peut se débarrassé des deux genins sans soucie, c'est plus dur quand on ne veut pas les blesser alors si des renforts ce mêle a la fête ca va devenir un véritable enfer. Bloquer leur déplacement, voilà ce qu'il faut qu'elle fasse et ne se faisant pas prier pour le faire, la demoiselle fit quelques chose de plus surprenant que la première fois, elle invoquait tout bonnement des ronces qui, par douzaines sortirent du sol et s'enlacèrent entre elle pour former une sorte de mur derrière Konohamaru qui prenait la largeur de la rue. Ce ne sera pas suffisant pour els arrêter mais bien assez pour les ralentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konohamaru
Genin de Kinpaku
Genin de Kinpaku
avatar

Age : 27
Niveau : 3→4
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 14/04/2010

~RPG~
Pv :
:
170/170  (170/170)
Pc ::
120/120  (120/120)
Exp ::
58/90  (58/90)
MessageSujet: Re: Rang C / Sous la lumière des Senju (2)   Lun 3 Mai - 23:03

Konohamaru était chez Ichiraku quand son co-équipier , Marenko Hatake fit son apparition , mais les présentations fut interrompu par une fusée éclairante qui indique une intrusion et son emplacement . C'est par réflexe et honneur que nos deux jeunes diplômé de l'académie se lancèrent illico sur l'invité surprise de la soirée .

Je courais accompagné du Genin qui , comme moi, réalisai sa première mission se soir et qui ne s'attendait pas que cette serais peut-être sa dernière . Enfin c'était le ressentiment que j'avais , mais en tant que shinobi je devais mener ma mission à terme au péril de ma vie... Je vous avoue que se me ferait grandement chier de mourir se soir, j'ai encore tant de chose à faire et à réaliser et c'est pour ces raison que je ne vais pas mourir cette nuit ! Mon kunai n'avait pas atteint la cible , enfin si mais l'intrus l'a contré . Mon acolyte fit un clone de lui même, le fit me suivre et en profita pour ce cacher dans les buissons .J'étais à quelques mètres de l'individu et je pu remarqué que c'était une femme...Oui une femme ! Elle à couché 3 Chuunins ! Un frisson me traversa, elle possédait un chakra à vous en faire froid dans le dos . Je regardais encore fois les hommes qui étaient au sol et je remarquais qu'ils étaient maintenu à terre par des choses qui sortaient du sol , une technique Doton ? A vérifier .

Le clone se mit à me parler , il m'expliqua que nous devions la maintenir à sa place autant de temps qu'il faudra . C'est-à-dire jusqu'à l'arrivée des Juunins qui eux seront en mesure de l'empêcher de nuire . Maintenant il fallait s'occuper d'elle avant qu'elle s'occupe de nous , mais comment ? Nous avions un avantage numérique pour combler notre manque de puissance et d'expérience ,même si à deux plus un clone nous étions ridicules. Le clone se mit en mouvement , il fonça d'abord sur la jeune femme puis fit un bond . Il fut stopper dans son élan par un pilier de bois sortit de terre , la j'avais besoin d'explications . La seule personne qui , à ma connaissance, maitrisait et je dit bien maitrisait le Mokuton était Hashirama Senju , le fondateur et premier Hokage de Konoha. Et il est mort depuis un bon bout de temps et personne à part lui maitrise cet art. Mais pas le temps de discuter , le pilier de bois a projeté le clone sur moi, pas le temps de reculer , le clone me tombe lourdement dessus.

Il explose et me fout une décharge électrique des plus forte que j'ai pu ressentir ... Enfin c'est que j'aurais du ressentir . Et oui , la substitution est mon amie ! Je me retrouve derrière elle , la kunoichi a encore les mains plaquées au sol, j'aperçois les renforts qui se pointe ! Sauvés ! Nous sommes sauvé ! Mais ma joie ne fut que d'une très courte durée malheureusement ... Un mur de ronces prenant toute la largeur de la rue sortît du sol empêchant ainsi les renforts de continuer . Ils arriverons c'est sure mais avec un peu retard quoi . Bref , elle a toujours les mains au sol donc j'en profite pour lancer une technique Katon que je viens à peine de maitriser , Dagan no Jutsu . Je fit jaillir 3 boules de feu de ma bouche je fit en sorte que chacune d'elles viennent d'un coté différent , une de la gauche , une autre de la droite et la dernière de face , aucun échappatoire possible car les boules de feu l'encercle et si elle décide de reculer je l'attend de pieds ferme ! Mais dans l'immédiat se qui serait bien c'est que mon co-équipier se pointe , car la je vais être dans la mouise si je devais faire un "1 vs 1" . Je doute que mes boules de feu lui fasse grand mal , mais logiquement le feu brûle le bois et qui ne tente rien , à rien. Puis serait-elle une Senju ? Et si c'était une Senju , pour quelles raisons attaquerait-elle le village où réside des ex-citoyens de Konoha , le village fondé par un membre de sa famille ?


Dernière édition par Konohamaru le Mer 5 Mai - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taishou Senju
Yondaime Tsukage
Yondaime Tsukage
avatar

Age : 38
Niveau : 8
Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2010

~RPG~
Pv :
:
240/240  (240/240)
Pc ::
190/190  (190/190)
Exp ::
132/190  (132/190)
MessageSujet: Re: Rang C / Sous la lumière des Senju (2)   Jeu 13 Mai - 16:49

N'ayant put réagir de quelques façons que ce soit, les lianes de plus en plus vivaces n'ont eu de cesse d'enlacer les bras et les jambes de Marenko jusqu'à finalement complètement le paralyser et l'empêcher d'agir de quelconque façon que ce soit. Au moins il est écarté du combat et ca ne se passe plus qu'entre elle et le jeune Konohamaru, enfin si l'on oublie la garde qui ne va pas tarder à arriver. La situation semble vraiment se dégénérer de plus n plus malgré le fait que Taishou est prit l'avantage, il va lui falloir réfléchir a une situation est vite d'autant plus que son adversaire vient d'esquiver son attaque. Elle pourrait choisir de mettre son adversaire au tapis en un seul coup mais si elle fait cela elle se retrouvera confronter a un grand nombre d'adversaire d'expérience. Aucun soucie quand au fait de s'en sortir, mais ca ne fera que retarder le problème, si elle fuit ca ne sera que pour mettre plus de grabuge a Kinpaku et ce 'est pas ce qu'elle cherche. Bref plus le temps de réfléchir a ce qu'il faut faire son adversaire et déjà près a contre-attaquer et si Taishou ne réagit pas elle pourrait se brûler les ailes.

Comme Konohamaru qui a utilisé un kawarimi pour esquiver l'attaque de la demoiselle, celle-ci ne se fait pas prier pour en faire de même quand les boules de feu viennes exploser sur elle, c'est un tronc d'arbre qui est prit pour cible plus que son corps. Sa nouvelle position, elle est derrière Konohamaru, se saisissant d'un de ses kunais elle vient le placer sous sa gorge lui empêchant par la même tout mouvement sous peine de se voir trancher la gorge. Le timing est parfait, ses ronces furent vite détruites alors que le groupe de ninja se rapprocher d'elle. Malgré les menottes elle manier assez bien le kunais pour pouvoir agir assez vite et trancher la gorge du pauvre genin. D'ailleurs on sens l'expérience dans leur regard, nul mot n'est besoin d'être prononcer tous connaisse la situation et savent qu'ils ne pourront agir avant elle et de ce fait ils ne peuvent rien faire d'autre qu'attendre que les évènement prenne une autre dimension. En temps normal un jounin devrait être présent sur les lieux ou tout du moins un ninja de son équivalence, elle n'attend que ca pour pouvoir enfin s'expliquer du pourquoi de sa venu. Elle qui est quand même sensé être la nouvelle Tsukage se retrouve confronter a bien des ninjas et a semé un grabuge sans précédent à Kinpaku ca le fait pas trop mais que voulez vous, au moins on se souviendra d'elle. Aucun jounin ou ninja expérimenté ne semble encore montrer le bout de son nez alors qu'il devrait déjà être présent, si la situation continue, les Chuunin seront contraint d'agir et ca peut rapidement tourner au vinaigre non pas pour Konohamaru mais pour elle qui va devoir le libérer. Elle ne va quand même pas mettre un terme a sa vie alors même qu'elle est là pour s'occuper de la nouvelle génération de ninja. Il faut faire quelque chose est vite, observant tour a tour ses adversaires, ils seront peut être plus réceptif que les précédant et moins violent, du moins espérons le. Lâchant le kunai sous la gorge du genin, un petit coup de pied au fesses gentil suffit pour l'envoyer a l'avant et propulser la demoiselle en arrière qui tend ses bras pour montrer les menottes et le fait qu'elle ne peut agir.

Taishou -"Je suis Taishou Senju, descende d'Hashirama Senju est comme il avait été convenu par le pacte conclue avec Konoha quand le village n'aurait plus de Kage a élire je viendrais pour reprendre le pouvoir. la situation a changer Konoha n'est plus ce qu'il était mais je demandes au moins a ce que l'on me mène au conseil ou au moins ..... Arrêter de m'attaquer."

Note !!! Marenko est retirer du RP, c'est a Benuwaki de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rang C / Sous la lumière des Senju (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rang C / Sous la lumière des Senju (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rang personnalisé sous l'avatar
» Sous le Clair de Lune~ Feat. Petite Lune
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» Que se cache t-il sous le voile de la mariée ? [Mission Rang A | PV Chikin]
» Demande de rang spéciaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:: Villages & Pays ::. :: Kinpakugakure - Tsuku no kuni :: Portes de Kinpaku-
Sauter vers: