Bienvenue sur Naruto Sedai Infinity

Bienvenue dans le monde de Naruto Sedai Infinity, un monde où votre vision de Naruto ne sera plus jamais la même, un monde où votre histoire se réalisera dans les règles de l'art, un monde où le chaos pourrait exploser d'un instant à l'autre... Alors qu'en pensez-vous ? Voulez-vous rejoindre notre communauté et vivre une expérience unique ?

-----------------------------

-----------------------------




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission : Sur la trace des Trancheurs [D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurohoshi Ryû
Genin d'Oozora
Genin d'Oozora
avatar

Age : 21
Niveau : VIII
Nombre de messages : 83
Localisation : Pays du mirage - Oozoragakure no sato
Date d'inscription : 10/04/2010

~RPG~
Pv :
:
300/300  (300/300)
Pc ::
260/260  (260/260)
Exp ::
88/190  (88/190)
MessageSujet: Mission : Sur la trace des Trancheurs [D]   Sam 1 Mai - 12:51

« Le sommeil de la raison engendre les monstres »


    Une nouvelle mission attendait Ryû. Tout en évoluant à travers les ruelles étroites d'Oozora, le jeune homme déroula le parchemin afin d'en savoir plus sur ce qu'il l'attendait. D'après le papier, la mission consistait à retrouver et ramener en prison dix criminels qui s'étaient évadés de prison. La mission qu'allait mener Ryû allait donc être de retrouver et suivre la piste des dix criminels, afin de les traquer et éventuellement, les neutraliser pour les ramener plus facilement à destination, autrement dit la prison d'Oozora. Avant de commencer à traquer inutilement les criminels sans savoir où chercher, Ryû se dirigea rapidement vers la prison afin de récupèrer les dossiers des dix criminels afin d'étudier leur cas respectivement pour mieux les neutraliser. Une fois arrivé dans la prison, le jeune homme descendit plusieurs étages avant d'arriver dans les sous-sols d'Oozora. On ne pouvait qu'entendre les lamentations des condamnés se plaquant contre leurs barreaux afin de visualiser le visage d'un nouveau venu. Les plaintes des prisonniers se calmèrent plus au moins au passage du Kurohoshi. Arrivant finalement dans une pièce isolée, le jeune homme se retrouva en face du geôlier. Ce même homme, qui avait une tête pas si sympathique, mais bon, sa tronche était déjà plus amicale que celle des ivrognes dans les prisons d'à côté. Avant de prendre la voix, Ryû fut coupé radicalement par le geôlier, qui haussa soudainement la voix pour calmer les prisonniers qui ne cessaient de hurler. La voix puissante et caverneuse du garde suffit à procurer à la prison un océan de silence. Les discussions reprirent ensuite entre la bête et la tête.

    Quelques minutes plus tard, le jeune Kurohoshi quitta la geôle, une dizaine de dossiers en sa possession. Désormais, les Trancheurs n'allaient plus avoir de secrets pour Ryû qui tout en avançant lentement vers le centre-ville, lisait calmement les dossiers des dix criminels recherchés. Les trancheurs semblaient faire une belle paire. Les dix criminels avaient été accusés et surtout jugé d'incendies, de pillages, de meurtres et surtour de viols dans toutes les circonstances, dans n'importe quel lieu et surtout pour n'importe quel raison, qu'il s'agîsse d'un gramme d'alcool de trop dans le sang ou juste d'un changement d'humeur. Les dix accusés avaient également dans leurs pillages volés des parchemins techniques. Grâce à ces derniers, ils ont acquérri au plus grand désespoir du gouvernement d'Oozora des jutsus, qu'ils s'agîssent de Taïjutsu, d'illusions ou tout simplement de Ninjutsu. Les techniques n'ont évidemment fait que de remplir le casier judiciaire des pêcheurs. La plupart des criminels avaient contracté l'affinitée Fûuton et Katon. Le feu et le vent s'associèrent alors pour commettre d'odieux crimes qui n'eurent pas grand succès. Leur jugement non plus, d'ailleurs. En effet, lors de leur jugement, les dix criminels furent déclarés coupables et obtinrent la prison à perpétuité. Cependant, celà ne les empêchèrent pas de s'évader de prison, à cause de la non-vigilance des gardes qui pendant un moment de faiblesse, furent neutralisés par les trancheurs via des jutsus. Profitant de l'absence de la sécurité, les dix criminels brisèrent leurs barreaux à l'aide de la puissance de leur jutsu. L'explosion de la technique détruisant la cellule des Trancheurs, ces derniers quittèrent en vitesse la geôle et déclenchèrent par la même occasion l'alarme. Cette évasion, d'après les dires du geôlier, qui avait des airs de bourreau, avait eu lieu il y a quelques heures.

    Arrivant enfin au centre-ville, Ryû se devait de s'organiser pour pouvoir suivre à la trace les dix criminels recherchés. Pour celà, rien de tel que de diviser pour mieux règner. Sautant sur un toit d'immeuble assez haut, le jeune Genin composa une brève série de signes incantatoires. Quelques instants après, le garçon fit apparaître dans sa main cinq flammes, qu'il lança au sol. Les flammes, au couleur spectrales, sombres et obscures, grandirent, prirent de l'envergure jusqu'à prendre une forme humanoïde. Cinq clones apparurent ainsi aux côtés de leur maître. Les clones du désespoir était une technique personelle de Ryû, une technique d'une afffinitée - qui n'en était pas une d'ailleurs - qu'il avait nommé Muhonoo. Les flammes du néant en japonais ... cette affinitée était en réalité du chakra qui prenaît l'aspect de flammes aux couleurs froides et obscures, dans les tons indigo et bien plus foncé encore. Le Muhonoo n'était pas un Kekkai Gekkai, comme certains pourraient le penser. Non, puisque le clan Kurohoshi ne possède aucun don héréditaire en commun, si ce n'est que leur connaissance scientifique aboutie et avancée par rapport au monde actuel. Grâce à ce savoir, chaque membre a pu développer son propre style de combat ainsi que ses propres techniques. De cette façon, personne n'a jamais pu trouver une faille à ces techniques, puisqu'elles n'avaient rien de commun entre les membres et même avec les autres jutsus de base que l'on peut acquérrir via des parchemins techniques. Ainsi donc, grâce aux flammes du néant, notre protagoniste comptait bien réduire à néant ses futurs adversaires, sans faire de jeux de mots pourris.

    Les cinq clones se réunirent autour de leur invoqueur, qui sortit de sa poche une carte détaillée et précise du village caché d'Oozora. Le jeune Kurohoshi donna ensuite les instructions, tout en désignant du doigt les différentes parties du village caché d'Oozora:






      → Alors, à l'Est et au Nord, les défenses sont renforcées au maximum. En gros, il est impossible aux Trancheurs de sortir du village par là sans se faire repèrer. Donc logiquement ils ne passeront pas par là. Il reste donc le Sud ainsi que l'Ouest. Trois clones partiront donc au Sud, tandis que deux clones ainsi que moi iront à l'Ouest afin de repèrer les criminels recherchés. Sachant que la sécurité est renforcée suite à l'évasion du groupuscule terroriste, les Trancheurs iront en toute évidence lentement pour ne pas attirer les soupçons. Je vous demande uniquement de les suivre à la trace, pas d'engager le combat, même si nécessaire. Il ne faut en aucun cas combattre dans le village, et par conséquent dans la foule, sinon les Trancheurs risqueraient bien d'utiliser la population locale comme avantage. Raison pour laquelle, à la sortie d'Oozora, nous poursuivrons les dix criminels sur quelques kilomètres jusqu'à ce que je donne de nouvelles instructions. Quoiqu'il en soit, si le groupe allant vers le Sud retrouve la trace des Trancheurs, qu'un des trois clones viennent l'annoncer au groupe se dirigeant vers le Sud. N'oubliez pas que le temps ainsi que l'effet de surprise et primordial dans cette mission, qui est encore une fois une mission de repèrage pour l'instant, et non pas de neutralisation. Maintenant, dispersion !

    Sans plus tarder, les deux groupes se séparèrent et filèrent dans les destinations prévues. Sachant que le groupe criminel irait lentement, afin de ne pas paraître suspect en se hâtant vers la sortie du village d'Oozoragakure, les deux groupes de ninjas devaient en faire de même. Du côté du groupe Ouest, tout semblait calme. Pas de présence de personnes louches dans les alentours. La zone à risque ne semblait apparement pas ici. Dommage, car malgré le fait que les clones de Ryû était la copie morale et physique de ce dernier, notre jeune protagoniste semblait vouloir trouver de lui-même les Trancheurs. Ce n'était pas comme si Ryû n'avait pas confiance en soi-même, mais plutôt le fait qu'il avait envie d'en finir au plus vite avec cette mission. Mais tout à coup, quelques minutes de recherche plus tard, un clone apparut aux côtés du groupe du vrai Ryû. Le clone en question avait apparement utilisé la technique du fantôme afin de pouvoir arriver jusqu'ici aussi rapidement. Le clone fit un rapport de sa zone:

      → Présence de dix suspects louches, encapuchonnés, se dirigeant en zigzagant à travers les ruelles du Sud du village pour accèder aux portes. En attente de nouvelles instructions.
      → Etablissez un périmètre autour des Trancheurs et employez la technique de la discrètion du chat de Kiri afin de vous faufilez derrière eux. Il faut récolter un maximum d'informations sur eux avant qu'ils ne sortent des portes du village et surtout avant notre arrivée.
      → Bien compris.


    Se parler à soi-même n'était pas dans les habitudes de Ryû et pourtant, ces missions de repèrage en solo nécessitaient l'utilisation de techniques de clonage. Le clone qui vint faire son rapport disparut à nouveau grâce à la technique précédente et Ryû s'essoufla considérablement. L'utilisation de ses jutsus par ses clones n'avaient pas que des avantages et les conséquences des abus d'utilisation répété pourraient être fatale si Ryû devait se hâter d'arriver aux Trancheurs. Se dirigeant avec ses deux clones vers le Sud, le Kurohoshi vit au fur à et à mesure la silhouette de ses trois autres clones, qui avançaient silencieusement dans l'ombre des dix criminels. Les minutes passèrent et finalement les deux groupes fusionnèrent pour laisse placer à une unité parfaite. L'unique groupe encercla alors discrètement l'autre groupe aux mauvaises intentions. Le tout, jusqu'à la sortie des dix criminels. Evidemment, il ne fallait pas alerter les gardes de l'arrivée des Trancheurs, afin qu'ils ne quittent leurs postes, au contraire, les Trancheurs pourraient penser qu'il s'agît d'un piège. Et par ailleurs, si une invasion, qu'elle soit mineure ou non aurait lieu au même moment, il fallait à tout prix qu'il ait de posté quelques gardes afin de repousser cette même invasion et également alerter les forces spéciales. D'un côté, une invasion serait l'occasion rêvée pour les Trancheurs de quitter le village sans se faire remarquer; les gardes, occupés par l'envahisseur, ne pourraient en aucun cas se charger en même temps des dix hommes recherchés et n'auraient pas d'autres choix que de les laisser fîler. Mais rien n'eut lieu et les Trancheurs quittèrent le village sans le moindre soupçon. Désormais, la mission allait se finir pour laisser place à une nouvelle mission, poursuivant la précédente. Cette mission, elle, consisterait désormais en la capture des Trancheurs, et celà, par tout les moyens mis à disposition de Ryû ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asano Yamida
Genin d'Oozora
Genin d'Oozora
avatar

Age : 23
Niveau : 7
Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 10/03/2010

~RPG~
Pv :
:
250/250  (250/250)
Pc ::
330/330  (330/330)
Exp ::
5/170  (5/170)
MessageSujet: Re: Mission : Sur la trace des Trancheurs [D]   Sam 1 Mai - 12:52

+16 xp, un bon même très bon rp, une belle mise en page, what else? Continue comme ça. Oublie pas les gains de missions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission : Sur la trace des Trancheurs [D]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dossiers de L'exil [PV de mission]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:: Villages & Pays ::. :: OOzoragakure - Shinkirou no kuni :: Prison-
Sauter vers: