Bienvenue sur Naruto Sedai Infinity

Bienvenue dans le monde de Naruto Sedai Infinity, un monde où votre vision de Naruto ne sera plus jamais la même, un monde où votre histoire se réalisera dans les règles de l'art, un monde où le chaos pourrait exploser d'un instant à l'autre... Alors qu'en pensez-vous ? Voulez-vous rejoindre notre communauté et vivre une expérience unique ?

-----------------------------

-----------------------------




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Assaut léger [ mission C ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakamura Ikumaru
Combattant
avatar

Age : 21
Niveau : 5
Nombre de messages : 57
Localisation : dans mon lit
Date d'inscription : 21/01/2010

~RPG~
Pv ::
220/220  (220/220)
Pc ::
220/220  (220/220)
Exp ::
90/130  (90/130)

MessageSujet: Assaut léger [ mission C ]   Mar 9 Mar - 20:46

    Après avoir pris cette mission qui me permettait de me défouler en tuant un des nos ennemis, je partis en direction de chez moi, je n'avais pas mon armure ni mon katana sur moi donc je partis les prendre, une fois arrivé chez moi et avoir pris ce que j'avais besoin, je me dirigeai vers la route qui menait au village Est, c'était là qu'avait été repéré ma cible, d'après certaines informations la cible était un éclaireur du pays de l'Ours étant en guerre quelqu'un devait l'empêché de rendre son rapport en le tuant. Parce qu'une information sur un de nos villages pouvait nous le faire prendre et donc le pays ennemi gagnerait du terrain du jour en jours, mais nous n'étions pas à cette situation, pour qu'elle se produit il fallait que l'espion atteigne son pays sans et sauf, mais j'allais lui en empêché parce que c'était moi qui allais me mettre sur son chemin. Cet après-midi, il y avait une tempête de neige qui se levait, la neige était toujours en attendant une autre couche et surtout il faisait froids, je marchais avec un peu de souffrance dans cette neige qui me pétrifiait les pieds, mais pour m'encourager je me disais que cette souffrance n'était rien par rapport à celle qu'allait goûter l'espion du pays de l'Ours. Au bout d'une demie heure j'étais sur la route qui menait au village où se situait mon adversaire du jour, il me restait une bonne heure de chemin, mais si je courais le plus vite possible j'arriverais beaucoup plus tôt alors, je me mis à courir malgré la neige qui faisait souffrir mes membres. J'étais beaucoup moins rapide que d'habitude surement à cause du froid et de ma nouvelle armure, normalement j'étais et sans me vanter un des plus rapides du pays, au bout d'une demie heure j'aperçus de la fumée puis plus je me rapprochais plus je voyais d'où venais cette fumée, elle venait du village Est j'étais arrivé, devant la porte je montrai la mission aux gardes pour qu'ils fassent attention.
    Une fois à l'intérieur du village je jetai un coup d'oeil aux personnes qui étaient bizarres il y avait une petite fille pleurnicharde qui pleurait parce qu'elle avait fait tomber sa sucette, un vieil homme plutôt cochon qui fumait une pipe en même temps de mater les jeunes et belles filles qui passaient et un homme aveugle qui essayait de traverser le chemin avec l'aide de sa femme. Il n'y avait rien ici donc je marchai en direction du centre du village, je ne faisais pas attention à ce qui était devant moi, j'étais concentré à ce qui était derrière alors, je bousculai un homme, je me relevai puis aidai l'homme que j'avais fait tomber, c'était un samouraï en armure, mais quand je l'observais je me rappelai que l'on m'avait dit qu'il serait certainement habillé comme un samouraï. Je lui demandai ses papiers d'identités pour m'assurer que c'était un vrai samouraï, mais quand je lui dis cette phrase, il me poussa et prit la fuite, moi je me relevai et je lui courais après, il n'était pas rapide surement à cause de l'équipement d'un samouraï dont il ne devait pas être habitué. Je ne cherchai pas à le rattraper je voulais l'affronter à l'extérieur pour ne pas blesser les habitants, une fois qu'il sortit du village je fis un bond pour atterrir devant pour lui couper la route, je le fixai les yeux puis je fis Shusseki, la présence sortit de mon sabre, elle ressemblait à un samouraï puis je lui passai mon sabre et elle attaqua l'ennemi avec un simple coup de sabre dans l'épaule gauche qui n'avait pas d'autre choix que de se combattre jusqu'à la mort.



Action du tour:
{ 220PV-220PK }
Shusseki[ -5PK ] coup de katana
PK:220-5: 215
Effet: 30PV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rokumaru Ishikawa
Chef des Samouraïs
avatar

Age : 21
Niveau : IX
Nombre de messages : 209
Localisation : Tetsu no kuni ~
Date d'inscription : 01/01/2010

~RPG~
Pv ::
470/470  (470/470)
Pc ::
380/380  (380/380)
Exp ::
25/230  (25/230)

MessageSujet: Re: Assaut léger [ mission C ]   Mer 10 Mar - 13:25

    Kikunojo était aux aguêts, dans cette carapace solide qu'était la cuirasse des samouraïs. Après avoir utilise la technique de la métamorphose, le Henge no jutsu, technique de base commune à tout les ninjas pour s'être transformé en un samouraï en armure lourde et épaisse, notre Kumajin, qui était en pleine mission d'infiltration attendait de trouver d'autres samouraïs. Le Godaïme Hoshikage lui avait donné lui-même l'ordre d'infiltrer les troupes de Tetsu afin de récupèrer des informations sur les forces ennemies pour mieux les abattre. Mais alors que notre Genin de Kuma avait trouvé un endroit où récolter tranquillement des informations sur le camp ennemi, un jeune samouraï vetû d'un kimono noir, portant sur son visage de nombreux tatouages arriva vers Kikunojo. Ce dernier tout d'abord, tenta d'être le plus naturel possible et essayant d'imiter le comportement d'un samouraï. D'après les dires des villageois de son village, un petit pathelin pommé niché au coeur du pays de l'Ours, les samouraïs combattaient par pur plaisir, ce n'étaient que des stupides guerriers sans éthiques qui n'avaient que pour objectif dans la vie que de faire couler le sang. Alors Kikunojo se vida le crâne, se souvenant des absurdités que les doyens du village ne cessaient de brayer par dizaine pour embrouiller les jeunes recrues et les motivé à tuer du samouraï. Mais un imprévu se déroula lorsque le samouraï en question vint faire tomber maladroitement notre embusqué. Avec lui, dans sa chute, ses faux papiers d'identité tombèrent. Se relevant sans penser à ramasser ses faux papiers d'identité, notre faux-samouraï fit la grave erreur de ne pas reprendre ses faux papiers. En effet, après s'être relevé, le samouraï qui avait obtenu le grade de Combattant, car un aveugle le lui avait dit, lui demanda ses papiers. Mais lorsque Kikunojo se retourna pour chercher ses papiers d'identité, ce dernier ne trouva que de la neige au sol, rien d'autre ! Repèré, notre ninja de l'étoile commença à entamer un sprint, en essayant de semer le plus vite possible le samouraï qui venait de gâcher son embuscade. Afin que le samouraï n'appelle pas d'autres guerriers pour l'aide à la capture de notre Genin, notre shinobi en question partit en direction de la sortie du village. Là-bas, le vrai combat commença. Alors que Kikunojo allait traverser une rivière gelé, en passant par un pont de bois, pont qu'il allait bien évidemment faire sauter à l'aide d'un parchemin explosif pour empêcher le samouraï de le poursuivre, ce même samouraï sauta haut dans les airs et atterit devant le shinobi de l'étoile, l'empêchant d'accèder au pont. Le guerrier du pays du fer insuffla ensuite une drôle d'énergie dans sa lame, énergie spirituelle que les samouraïs nommaient Kî et de la lame sortit un esprit ayant l'apparence d'un samouraï. Cette technique se nommait Shusseki, elle était l'équivalent du clone ninja chez les samouraïs. Après avoir créé son " clone ", le samouraï ordonna à son double de prendre son sabre et la présence s'exécutant, elle fonça droit sur notre shinobi et lui assèna un violent coup de katana.

    Une fumée blanche se forma. Le Henge s'annula suite à l'attaque. Une giclée de sang voltigea rapidement dans les airs avant de retomber au sol en gelant. Ca y est, désormais Kikunojo Kamitsukenu, Genin de Hoshigakure no sato, village caché de l'étoile, était repèré. N'ayant pas d'autres choix que de combattre, ce dernier concentra son chakra dans son poing et fonça à toute allure sur le vrai samouraï. Soudain, le Genin assèna un violent coup de poing au guerrier en armure. Mais de ce poing sortirent des milliers d'autres poings, voire même une infinité de poings, empêchant au samouraï de déterminer quel poing était réel ou non. Désormais, Kikunojo était plus aux aguets, il mettait en jeu sa vie face à son ennemi ...


      Action du tour: [ 170 PV // 170 PC ] Le PNJ prend le coup de katana et riposte avec les cents coups [ Dégâts: 30 PV - Inesquivable ]


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Nakamura Ikumaru
Combattant
avatar

Age : 21
Niveau : 5
Nombre de messages : 57
Localisation : dans mon lit
Date d'inscription : 21/01/2010

~RPG~
Pv ::
220/220  (220/220)
Pc ::
220/220  (220/220)
Exp ::
90/130  (90/130)

MessageSujet: Re: Assaut léger [ mission C ]   Mer 10 Mar - 17:01

    Je venais trouver l'espion du pays de l'ours, il allait regretté d'être entré dans la terre des samouraï, il avait fuit quand je lui avais demandé ses papiers grâce à cela je savais que c'était lui, il tenta de fuir, mais je le rattrapai devant un pont qu'il allait surement casser pour que je puisse pas le rattraper pas, mais je fis un bond et j'atterris devant lui. Pour pouvoir prendre le dessus sur mon adversaire je créai avec mon Ki une présence avec ma technique Shusseki, celle-ci était similaire à un samouraï en équipement, je passai mon arme à cette présence que je venais de faire et elle fonça tête baissée sur l'ennemi pour lui mettre un coup de katana. Quand le coup fut porté il avait de la fumée, une fois qu'elle se dissipa je vis du sang tomber sur le sol et je pouvais voir la vraie forme du ninja du pays contre qui le mien était en guerre, une fois qu'il s'était remis de ce que je venais de faire il concentra son chakra dans son poing puis fonça vers ma direction, il me chargeait surement mais cela je n'en faisais pas attention puisque j'étais près à contrer toues attaques. Mais il était prêt à combattre lui aussi, il voulait me mettre un poing qui aurait pu me déstabiliser si je n'étais pas un samouraï, au moment où je voulais le contrer il envoya d'autres poings, mais le vrai me toucha et me fis tomber par terre sur les fesses avec une figure surprise et abasourdie. Il venait de faire une illusion, je venais de voir plus d'une centaine de coup-de-poing s'abattre sur moi lorsque qu'un seul m'avait touché, c'est sur cette technique que je venais de comprendre de ne pas sous-estimer les ninjas du pays de l'Ours. J'étais toujours à terre, mais j'étais en train d'effectuer une technique, Shitai no Mayak autrement dit la drogue au corps, à chaque fois que j'avalais de la salive j'étais plus fort. Je me relevais je voulais en finir vite avec cet espion, il croyait qu'il pouvait arriver à avoir des informations sans aucun obstacles, il avait tort et j'allais lui montrer en lui autant la vie, une fois que j'étais debout je le regardais comme si j'étais un fauve qui surveille sa proie et comme un éclair qui s'abat sur le sol je passai derrière son dos pour faire le Ryù Kan Sen, une fois que j'avais terminé cette technique qui consiste à immobiliser l'adversaire, je fis un bond en arrière pour me mettre à côté de ma présence. Si j'avais réussi mon coup la mort de mon adversaire ne serait qu'une question de minutes.



Action du tour:
{190PV-215PK}
Ryù Kan Sen [ -25PK ] Shitai no Mayaku [ -10PK ]
PK:215-35:180
Effet: immobilisation de l'adversaire + 40PV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rokumaru Ishikawa
Chef des Samouraïs
avatar

Age : 21
Niveau : IX
Nombre de messages : 209
Localisation : Tetsu no kuni ~
Date d'inscription : 01/01/2010

~RPG~
Pv ::
470/470  (470/470)
Pc ::
380/380  (380/380)
Exp ::
25/230  (25/230)

MessageSujet: Re: Assaut léger [ mission C ]   Mer 10 Mar - 20:44

    Kikunojo venait de réussir son attaque, cependant, l'ennemi ne semblait pas pour autant affecté. Lorsqu'il prit le coup, le guerrier de Tetsu tomba au sol, sa chute amortie par la neige bien présente, avec au moins une vingtaine de centimètres d'épaisseur de neige. Tombant sur son postérieur, le samouraï se releva presque automatiquement du sol et enchaîna avec deux techniques. La première, la drogue du corps, changea la structure moléculaire de la salive en une puissante drogue de combat, boostant comme elle le peut à chaque gorgée les capacités du samouraï. Kikunojo, qui avait été informé de cette puissante technique, venait de comprendre que ce samouraï était presque un dieu. Il venait de transformer ce liquide si vulgaire pataugeant dans la bouche en une arme dévastatrice qui risquerait d'être fatale face à Kikunojo. Mais non, ce samouraï pouvait être tout sauf un dieu, c'était plutôt un démon, un berserk sanguinaire ne cherchant que la désolation et le chaos. Les villageois le lui avaient bien dit: " Tu ne dois jamais faire confiance à ses monstres de samouraïs ! Un jour, ils pourraient bien avoir violés ta soeur et ta mère, et le lendemain avoir pillé tout ton village ! " Quelle belle propagande que celle diffusé par les petits vieux des villages. Mentir à Kuma ou comment gagner de l'argent pour arrondir ses fins de mois quand on est à la retraite. C'était ce que proposer en clair le Godaïme Hoshikage aux plus vieux des villages du pays de l'Ours. Afin de motiver les troupes de l'étoile, Shunsuke Matsuura proposa aux plus vieux du village de gagner une modique somme d'argent en échagne d'un service: dire du mal du camp ennemi. De un, les plus vieux étant considérés comme étant des sages à écouter attentivement, il suffisait qu'un vieillard dise qu'un samouraï avait osé telle chose pour que toute la région le croie. Aussi c'était facile pour les personnages âgées de dire du mal des soldats de Tetsu no kuni. Toujours à se plaindre de la jeunesse, alors qu'à un moment de leur longue et inexorable existance ils ont fait partie de cette jeunesse là ...

    Aussi, si Rokumaru Ishikawa aurait été là, il aurait bien évidemment pété un boulard à ce sujet. Les samouraïs ? Des barbares sanguinaires ? La personne ayant prononcé ces choses là auraient très certainement souffert et aurait connu la mort dans d'atroces souffrances. Rokumaru aurait dit que Tetsu no kuni était un pays noble, aux nombreuses traditions. La plus connue est très certainement celle du seppuku, consistant à se suicider en cas de défaite lors d'une bataille. Le samouraï en question s'agenouille devant ses compères, prend un poignard, wakizashi de préférence et s'égorge comme un porc. Pour certain, celà est un suicide, rien de plus. Mais qu'en est-il des samouraïs mourrant au combat ? Certains diront aussi que mourrir au combat est une chose regrettable, que c'est même un signe de faiblessse d'être mort au combat. Mais ces gens ne méritent pas d'être ce qu'ils sont, s'ils ne sont pas déjà des moins-que-rien. Car chez le samouraï, mourrir au combat est un grand honneur. En clair, le pays du fer est le pays des vrais valeurs du combat, enfin, pour les samouraïs; car les ninjas n'ont pas que ça à faire d'apprendre un code d'honneur, ils préfèrent plutôt passer à l'action en se faufilant lâchement derrière leur proie, leur victime encore plus innocente que leur assassin. Pour en revenir à Kikunojo et son adversaire du jour, un dénommé Ikumaru Nakamura, le samouraï en question fonça ensuite à toute allure sur notre ninja de l'étoile. Ce dernier avait acquis le pouvoir de l'étoile plus tard que ses congénères, ce qui ne l'empêchait pas de s'auto-déclarer shinobi de Hoshi. Lorsque le samouraï fonça droit sur l'Hoshijin, ce dernier attendit une frappe éventuelle du Tetsujin. Mais, au lieu de donner un coup face à son adversaire, ce qu'aurait fait la plupart des abrutis, le Nakamura se décala d'un pas sur le côté et donna un coup de katana dans le dos. Logiquement, une traînée de sang aurait du accompagner le Ryû Kan Sen de Ikumaru, après avoir utilisé sa technique issue du chemin de la lame. Mais comme vous vous en doutez, utiliser aurait du au conditionnel signifie que ce ne fut pas le cas. En effet, après que le samouraï eut utilisé son attaque sur le ninja de l'étoile, ce même shinobi de Hoshigakure no sato utilisa la fameuse technique de la substitution pour éviter l'attaque ennemie et au passage éventuellement ridiculiser l'adversaire en se substituant avec un vulgaire rondin de bois. Enfin Kikunojo prenait l'avantage face à son adversaire, en esquivant sa puissante attaque à l'aide d'un jutsu commun, le Kawarimi no jutsu. Après esquivé l'attaque, Kikunojo recula de quelques pas et se fit remarquer, en même temps, qui ne verrait pas du violet au millieu de cet océan de blanc incessant ? Sur ce, notre Hoshijin prit une posture défensive et souhaita plus que tout au monde l'arrivée de renforts ...



      Action du tour: [ 170 PV // 155 PC ] Utilisation du Kawarimi no jutsu ( Esquive de: Ryû Kan Sen )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Nakamura Ikumaru
Combattant
avatar

Age : 21
Niveau : 5
Nombre de messages : 57
Localisation : dans mon lit
Date d'inscription : 21/01/2010

~RPG~
Pv ::
220/220  (220/220)
Pc ::
220/220  (220/220)
Exp ::
90/130  (90/130)

MessageSujet: Re: Assaut léger [ mission C ]   Sam 13 Mar - 19:52

    Après avoir fait la technique de la drogue au corps, je fonçai sur mon ennemi pour lui faire le Ryù Kan Sen, mais il réussit à éviter mon attaque, à la place de le toucher j'avais touché un vulgaire rondin de bois, cela m'avait rendu très en colère. L'espion qui devait bientôt mourir recula pour se mettre en position défensive, surement pour attendre des renforts s'ils ne sont pas déjà tués par Rokumaru ou un autre bon samouraï, l'éclaireur du pays de l'Ours avait évité ce coup-ci, mais je m'apprêtais à en faire un autre, beaucoup plus puissant et rapide que le Ryù Kan Sen. Ma dernière attaque servait à distraire l'ennemi pour que ma présence passe derrière, si j'avais réussi à toucher l'adversaire cela aurait été plus simple, mais je me doutais qu'il allait éviter ma technique. Je fis charge une technique consistant à distraire l'adversaire pour qu'un allié puisse taper l'ennemi en doublant ses dégâts, mon seul allié était ma présence alors, c'est moi qui fis diversion. Je fonçai vers lui c'était quitte ou double, si ma présence ratait la technique je pouvais être blessé et donc le combat serait facile pour l'espion du pays ennemi. Je me rapprochais de plus en plus de ma cible, puis une fois devant mon adversaire je vis ma présence qui commença à préparer son attaque, la technique Taiku-no Gatotsu, mais cela, mon ennemi ne pouvait pas le voir puisqu'il était concentré sur moi, je jetai mon arme pour que ma présence la rattrape, elle réussit puis fit enfin le coup sur le ninja qui tomba au sol, de son dos sortit une grosse éclaboussure de sang. Je ne savais pas s'il était mort alors, je lui donnai un coup de pied, il n'y avait aucune réponse donc je pris le corps sur mon dos et je l'amenai au village Est où des samouraï allaient brûler le corps. Moi j'avais terminé ma mission et donc je pouvais être fier d'avoir tué un ennemi du pays du fer, mon pays, Tetsu no Kuni, alors, je rentrai chez moi après avoir accompli une nouvelle mission.


Action du tour:
{ 190PV-180PK }
Charge+Taiku-no Gatotsu[ -50PK ]
PK:180-50=130
Effet: 170PV+ mort de l'adversaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assaut léger [ mission C ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assaut léger [ mission C ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SGU Aliens [SPOILERS]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:: Villages & Pays ::. :: Tetsu no Kuni :: Village de l'Est-
Sauter vers: