Bienvenue sur Naruto Sedai Infinity

Bienvenue dans le monde de Naruto Sedai Infinity, un monde où votre vision de Naruto ne sera plus jamais la même, un monde où votre histoire se réalisera dans les règles de l'art, un monde où le chaos pourrait exploser d'un instant à l'autre... Alors qu'en pensez-vous ? Voulez-vous rejoindre notre communauté et vivre une expérience unique ?

-----------------------------

-----------------------------




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Jeu 11 Déc - 20:54

J’arrivais dans le Hall d’entrée du grand Bâtiment frustrant, qu’était celui de l’académie ! Aujourd’hui était le grand jour, ma première étape était de prendre les Cours, sur la contrôle de Chakra, bien que je connaissais une ou deux technique cela ne me servirais pas à grand choses. Dans la solution la plus simple pour devenir le plus grand ninja de ce monde il me fallait monter rapidement en grade en faisant le plus de mission et apprendre le plus de technique possible ! Dans le moment, j’allais m’entrainer pour acquérir les jutsu de base lié au Chakra et sa formation !
Dans cette base, il me fallait juste acquérir, le faites de monter aux Arbres. Bien que je sache déjà marcher sur l’eau, le faites de monter dans une masse dure et non fluide, était complètement différent de marcher sur l’eau ! Il fallait pour moi, simplement concentrer un minimum le chakra dans la plante de mes pieds pour réussir comme je l’ai fais il y a quelques jours, marcher sur l’eau ! Les arbres ont une écorce fragile et trop concentrer son Chakra reviendrait, à fracturer la structure de l’écorce de l’arbre ! C’est pour quoi comme à chaque entraînement, je me mis assis près d’un arbre ! Pour le moment présent, celui là allait être celui de mon exercice ! Il fallait que je réussisse dès le premiers où seconds essai !
J’avais assez de concentration pour maintenant commencer l’entraînement que je m’étais imposé pour passer l’examun de Genin qui aller avoir lieu dans peu de temps !
Je me mis face à l’arbre et je venais tout juste de fermer les yeux ! Le Chakra influait dans mon corps pour ce concentrer maintenant dans la plante de mes pieds !
Il fallait maintenant que je me mette en route, je commençais à courir dans la direction de l’arbre, une branche bien dure dans les mains afin de mettre la marque de la hauteur à laquelle j’allais aller !
Je n’eu le temps de faire que deux pas avant de sentir l’écorce se fracturer sous mes pieds ! J’avais donc fais un petit saut en arrière tout en m’étant appuyé contre l’arbre pour retomber sur les pieds !
Je me remis en position devant l’arbre pour enfin reprendre un peu d’élan ! Je me mis maintenant dans la direction de l’arbre pied plat au sol ! C’est lorsque je commença à courir que je sentis le chakra s’implanter dans mes pieds ! Je commençais à grimper à l’arbre ! Dans des condition spéciale, il peuvait dehors et le temps ne m’aidait pas car la pluie de Kiri me répugnait !
J’étais maintenant à une hauteur de deux mètre rien de bien glorieux !
Je glissa alors en écartant me regard sur un oiseau qui passait ! Le chakra se dissipa et se fractura ! Laissant sur l’arbre, l’écorce en mille morceau !
Une fois au sol je me demandais bien comment réussir à continuer dans la foulé ! Garder la concentration en combat… La solution me vint alors simplement en regardant un Oiseau s’accrocher à une branche et se mettre la tête vers le bas pour attraper un simple verre de terre !
Je me remis alors debout, le chakra influait déjà sur la plante de mes pieds ! Dans la course, je stoppa se flue de moi-même pour l’activer au moment ou je venais de monter sur l’arbre ! Je grimpa dans la plus des Hauteurs jusqu’au moment où, cet oiseau revint me gêner ! Alors je mis la technique que j’avais pensé ! Rester concentrer dans l’objectif, sans être perturbé ! L’oiseau passait devant moi, je venais tout simplement de stopper ma course, j’étais sur l’arbre le chakra était toujours présent sur mes pieds… J’étais maintenant en parfait contrôle avec la technique… Un jeu d’enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Shin Datenshi
Chef de l'Akatsuki Tsuchikage /Admin
Chef de l'Akatsuki Tsuchikage /Admin
avatar

Age : 26
Niveau : 21
Nombre de messages : 3044
Localisation : Made In Aka
Date d'inscription : 19/10/2008

~RPG~
Pv :
:
670/670  (670/670)
Pc ::
870/870  (870/870)
Exp ::
283/450  (283/450)
MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Jeu 11 Déc - 21:18

Remise de l'xp :

Premier cours terminé,dommage de ne pas avoir fait vraiment comme un cours (Sensei + élève) Mais bon tu as appris ta technique c'est le principale essai tout de même d'inclure un prof pour le second cours ^^

+5 d'xp,quelques fautes d'orthographe et technique apprise un peu trop facilement à mon gout Smile

_________________


.: Sois avec, ou contre moi :.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mer 24 Déc - 18:53

Laissant échapper un long bâillement, Haruka se leva non sans peine. Elle qui était, d'habitude, si matinale, elle peinait à mettre ses idées en place. Elle devait aller à l'Académie aujourd'hui, mais appréhendait le jour qui commençait. En effet, dans quelques heures allait avoir lieu son premier entraînement de l'année. Il paraissait qu'il portait sur le chakra. Haruka avait peur que les autres aspirants se moquent d'elle si par hasard, elle ratait, bien qu'une élève plus avancée qu'elle lui ait assuré que c'était incroyablement facile. C'est donc avec réticence que la jeune kunoichi entama la journée. En sortant de son lit -douillet et tellement attirant, entre parenthèses- la fillette s'aperçut avec horreur que son pied gauche avait touché les lattes du parquet en premier. Superstitieuse, Haruka poussa un gémissement comme si elle était l'objet 'une torture insurmontable. La jeune aspirante passa devant la cuisine, y jeta un regard dégoûté. Pas faim, trop peur. Décidément, elle avait l'air d'aimer compliquer les choses. Sur le chemin qui menait à l'Académie ninja, elle ne fit que regarder le bout de ses chaussures et peina à relever la tête lorsqu'elle franchit la porte du bâtiment. Jetant un coup d'oeil à la pendule qui ornait le hall d'entrée, elle s'aperçut qu'elle était en retard de deux minutes cinquante-et-un et c'est dans un sprint qu'elle atteignit la salle de classe. Décidément, la journée ne semblait pas bien s'annoncer. Une fois arrivée, elle se glissa discrètement à sa place, prenant soin de se pas éveiller l'attention du professeur qui avait déjà commencé les explications. Qui avait déjà commencé les explications !! Haruka se sentait mal d'avoir raté le début et ne parvint pas à se dire qu'elle allait réussir ce qu'on lui demandait de faire. Mission impossible, le retour. Il faudrait vraiment que cette fillette relativise les choses ...


C'est sous la grêle que les élèves commencèrent l'entraînement. La première étape était de marcher sur les arbres. Des frimeurs en pagaille lançaient des 'trop facile' à tous vents, tandis que d'autres qui, comme Haruka, possédaient l'art de se sous-estimer tout en compliquant les choses, disaient qu'ils ne sauraient pas réussir l'exercice. Enfin, la plupart, ayant trouvé un juste milieu, ressentait une légère tension, juste assez pour se donner à fond. Lorsqu'elle vit la hauteur de l'arbre à grimper, la fillette blêmit.


" J'vais avoir le vertige ... "


Souffla-t-elle. La jeune aspirante ninja prit une grande inspiration et se concentra. Les deux mains liée, formant un sceau, elle ne disait rien, ne faisait rien. Tout semblait silence autour d'elle, malgré le bruit engendré par la marmaille. Elle sentait le flux de chakra parcourir son corps, pour aller s'arrêter dans ses pieds. Au bout d'un moment, elle ouvrit brusquement les yeux. La pâleur de son visage avait disparu, laissant place à une expression de détérmination. Elle prit son élan. Son coeur battait dans ses tempes, à un rythme régulier. Son pied droit toucha l'arbre, et le gauche s'enfonça profondément dans l'écorce rugueuse et Haruka crut que son coeur allait s'arrêter. Elle extirpa son pied du trou et bascula vers l'arrière en faisant une pirouette loin d'être contrôlée. Sa nuque toucha terre et elle gémit de douleur par la douleur que lui causa cet atterrissage forçé. La petite fille resta un moment dans l'herbe. La grêle s'écrasait sur son corps endolori. De l'exterieur, sa chute n'avait pas été impressionnante, mais Haruka avait vraiment eu très peur. Tout était hors de son contrôle. La jeune aspirante se releva
doucement. Plus de peur que de mal, bien heureusement. Scrutant les alentours, elle s'aperçut que quelques 'prodiges' étaient déjà arrivés à bon port, sans une égratinure. Une jeune femme s'approcha de la fillette.



" Pas mal. Je t'ai observée, ta concentration de chakra est trop grande, il faut que tu le doses mieux "


Haruka écouta ce conseil succinct, mais très utile et, après avoir hésité à recommencer de peur de chuter de nouveau, elle joignit les mains et se concentra. Nouvel élan. Son coeur battait bien plus vite. Ses pieds frolèrent l'écorce sans y adhérer. Devant cette deuxième tentative qui lui avait seulement valu un bleu aux fesses, elle fit une moue découragée. La professeur qui lui avait donné la premier conseil s'approcha une seconde fois et esquissa un sourire. Ce n'était pas pour se moquer, mais elle semblait revoir dans ce brin de femme, ce qu'elle était avant.


" Persévère. Ca en vaut la peine. Tu as trop mis de chakra dans tes pieds, puis pas assez, trouve le juste milieu par toi-même "


Fit-elle dans un sourire encourageur. Haruka lui rendit son sourire, masquant son désarroi et récidiva. Elle sprinta, continua sa course sur l'abre. La jeune aspirante se
sentit pousser des ailes. Rien ni personne ne pouvait l'arrêter. Sans s'en rendre compte, elle ateignit le haut de l'arbre et s'assit sur l'une des branches les plus solides. Elle se sentait légère comme une plume ... Tellement légère que lorsqu'elle se releva, elle dérapa ... Son corps bascula vers l'arrière, mais Haruka savait maintenant qu'à cette hauteur, elle n'avait aucune chance de survie si elle ne se rattrapait pas. La fillette hurla, tenta de s'accrocher aux branches qui s'offraient à elle. Toutes cassèrent à cause de la vitesse à laquelle la jeune kunoichi tombait. Le vent sifflait dans ses oreilles, la peur ne voulait pas la lacher. Haruka ferma les yeux, persuadée d'être condamnée. Elle ne comprit pas très bien ce qui se passa ensuite. Elle sentit deux mains l'aggriper et sa chute s'arrêter net. La jeune ninja ouvrit les yeux. Elle était sur la terre ferme, un jeune ninja lui demanda si ça allait et elle secoua la tête de heut en bas, l'air ahurie. Ce devait être lui qui l'avait rattrapée de justesse. Elle articula un vague 'merci' et se releva, tout de même heureuse d'avoir réussi.


L'eau trouble de la grande rivière de Kiri remuait dans tous les sens, berçée par le vent matinal. C'était ici que la deuxième partie de l'entraînement allait se dérouler. Moins dangereux d'après Haruka qui avait l'air parfaitement soulagée. Les deux professeurs réexpliquèrent les consignes et tout le monde se mit au travail. Marcher sur l'eau était
un peu plus dur que marcher sur les arbres, car l'eau, par définition, n'est pas solide. Haruka regarda l'eau d'un air dégouté. On ne voyait pas à vingt centimètres au dessous de la surface. Elle se concentra, comme pour l'exercice prédécent. Ses yeux se fermèrent, ses mains se joignirent et le silence se fit dans son esprit. La jeune kunoichi posa un pied sur la masse aqueuse et ... Tomba ! Elle s'enfonça dans la rivière , coula légèrement et nagea pour atteindre le bord. Elle ôta d'une main tremblante les algues qui collaient à ses cheveux et se remit à l'oeuvre, toujours aussi réticente, encore plus dégoutée qu'au début. Les frimeurs avaient eux aussi bu la tasse, Haruka leur lança un sourire narquois. D'autres avaient déjà accompli la mission avec succès, allant jusqu'à faire des acrobaties sur l'eau. La jeune aspirante poussa un soupir et entama sa concentration. Le noir, le vide ... Elle voulait plus que tout réussir ! Ses pieds étaient auréolés d'une lueur verdâtre. Le chakra y circulait à merveille. Haruka commença à marcher sur l'eau ... Elle ne coulait pas ... Elle ne coul ... 'plouf' ... Remontant à la surface, Haruka commençait à se désesperer. L'eau ne donnait vraiment pas envie de récidiver.



" Mais pourtant ... J'avais réussi ! J'comprends paaaas ! "


Un second soupir accompagna cette réplique. Haruka s'assit dans l'herbe et réfléchit. Elle pensait avoir compris. Ayant vu qu'elle flottait, elle avait relâché sa concentration et, a fortiori, son chakra, et était donc tombée dans l'eau. Maintenir son chakra en permanence, ce devait être la règle pour marcher sur l'eau. Détérminée à franchir cette épreuve, l'aspirante se releva. Cette fois, elle allait y arriver. Concentration ... La fillette commença à marcher, s'assurant que la lueur jaune-verte encerclait bien ses pieds. Elle avait compris le truc. Satisfaite, elle revint sur la terre ferme. Le cours de la
journée était terminé, et Haruka avait appris deux techniques dans la même journée.

Les bases du 'métier' ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mer 24 Déc - 21:14

Cours Numéro 1 : Le Chakra


    Les yeux encore dans le flou, la bouche pâteuse, les muscles engourdis, le sommeil de Ryô avait été calme et… inhabituellement reposant. Depuis qu’il faisait des cauchemars, l’insomnie gagnait le jeune Matsuda, depuis le soir où l’amnésie l’avait gagné. Le seul souvenir de son frère n’avait été qu’un regard bref et si noir que même les ténèbres en auraient frémit. Mais là n’était pas la question, aujourd’hui, premier entraînement destiné à réussir sa carrière de ninja, plus encore, à s’approcher du but qu’il s’était fixé.Son petit déjeuner déjà servi, il observait avec envie Seiken l’épée Légendaire que son père lui avait promise, pour son passage au grade Genin. Encore du chemin jusque là, mais il y arriverait, et ceci, en moins d’un an s’était-il juré. Il englouti suffisamment de nourriture pour tenir 3 jours et 3 nuits, puis, se dirigea vers le lieu-dit du rendez-vous.

    Il n’était pas à l’avance, comme tout bon dernier de classe au combat physique, il n’allait certainement pas faire le fayot pour le cours sur l’une des bases du combat. Ce qui comptait davantage pour lui, c’était la réflexion et la capacité à manipuler l’autre pour son propre profit. Bien loin des gros bourrins premier de classe, bien sûr. Le senseï toisa Ryô d’un air déçu, sans doute avait-il espéré que celui-ci fournisse un minimum d’efforts pour arriver à l’heure. Mécontente, elle (Oui, parce que c’était UNE senseï) lui adressa la parole d’un air supérieur et son ton se fit moqueur, attisant ainsi davantage les ragots de ses collègues… - Collègues qui seraient bientôt d’ailleurs ses équipiers, ou bien, du moins, certains d’entre eux. -


    « Si tu veux devenir un ninja, va falloir commencer par perdre toutes ces habitudes de feignant… »

    Le Matsuda ne releva pas. On répond aux imbéciles par le silence. Tandis que les chuchotis montant dans la foule, l’enseignante entreprit ses explications, tout en gardant un œil avertit sur Ryô.


    « Bien, maintenant que votre ami a daigné se montrer, je vais vous apprendre la manipulation du chakra. A la fin de l’entraînement, vous connaîtrez deux techniques, plus ou moins semblables qui consistent… »

    C’est à partir de ce moment là que l’imagination de l’élève partit en vrille. Il ne suivit plus exactement ce qui se racontait, puisque son attention était accaparée par toute autre chose. Quand vint enfin l’heure des essais, un premier nom retentit à travers la pièce et les regards se retournèrent vers Ryô, adossé à l’arbre le plus proche, le regard vide, triste et pensif.


    « Allez gamin, c’est ton tour de montrer à tes camarades l’exemple ».


    Le sourire sadique de la senseï semblait vraiment jubiler de pouvoir le casser de cette façon… Ou bien n’était-ce tout simplement qu’un puissant stimulant pour l’inciter à travailler. Quoiqu’il en soit, il ne pouvait croire que même les pires senseï ne soient du genre sadique. Alors qu’il se frayait un passage peu assuré à travers la foule, il récupéré des informations rapidement au travers les messes basses qu’on pouvait entendre.

    Ses yeux fixaient l’arbre pile aux côté de la Senseï, qui s’avérait alors s’appeler Hinara. Il grappilla quelques informations sur le principe et le but : Concentration de Chakra était la clé. Il se retrouva donc face à au tronc plus vite qu’il ne l’eut cru, plus vite qu’il ne l’eut souhaité. Sous le regard attentif des autres, il réfléchit. Il ne devait pas être trop compliqué de grimper aux arbres. Le singe arrivait très bien à s’en sortir ; Penser singe. Ses mains prirent la forme d’aggripoir et il concentra son chakra puis, s’accrocha au tronc, l’assurance ne lui manquait pas, … jamais d’ailleurs.


    Le tronc ne semblait pas se briser et la technique fonctionna facilement. Il atteignit avec simplicité la moitié du tronc mais personne ne semblait satisfait, d’ailleurs, les moqueries s’étouffèrent dans des poufs grossiers.

    « Les pieds… »


    « Ah oui » répondit-il bêtement, largement embarassé. Si bien qu’il lâcha les deux mains d’un coup et chuta directement dans les bras du senseï, alors qu’une hilarité explosa, comme contenue depuis longtemps, au travers le classe. La senseï le laissa tomber et le pria de recommencer. Le principe fonctionna et les galipettes de frimes ne tardèrent pas à se montrer, alors que les soupirs d’agacement amusés se firent bientôt entendre. Une main démonstrative enjouait les autres élèves à essayer le « Konobori No Jutsu ».

    Les files s’attroupèrent autour des arbres et l’esprit de compétition gagna le cœur de chacun. Les plus doués, bien souvent les moins attendus, passèrent à l’étape suivante, qui avait lieu en rivière, celle proche de la clairière bientôt déboisée par les effets des essais ratés. Même principe, cette fois dans l’eau. Ryô hésitait. Pas question de se mouiller, ma foi, l’arbre, mais pas l’eau.

    « Alors, réussis le du premier coup, comme ça tu ne tomberas pas » avait répondu la senseï, histoire de le motiver.

    Il s’y risqua et, comme il en avait été persuadé, l’eau l’emporta avant qu’il n’eu pu poser un pied. Quitte à être trempé, maintenant, il lui fallait continuer, sous les tintements divertis de la voix d’Hinara. Il finit par exécuter la technique avec fierté au beau milieu de la nuit. Les autres étudiants s’étaient déjà enfuis à l’heure réglementaire, promettant d’y revenir le lendemain. Hinara avait longtemps patienté la réussite de Ryô mais avait terminé par s’endormir sur la berge, par inadvertance d’ailleurs, puisqu’elle n’avait cessé de l’encourager jusqu’à ce qu’il ne reste plus que lui. Alors, à partir de cet instant, elle avait mis plus encore de ferveur dans son soutien.(Pas george, non pas george xD).

    Bref, sa joie ne se fit pas muette. Bien qu’il fut épuisé, à court de vitalité et dégoulinant, grelottant de partout, il réveilla la senseï qui n’oublia pas, bien sûr de le féliciter…

Revenir en haut Aller en bas
Shinji Ryuken
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar

Age : 108
Niveau : 11
Nombre de messages : 820
Date d'inscription : 02/11/2008

~RPG~
Pv :
:
450/450  (450/450)
Pc ::
450/450  (450/450)
Exp ::
94/250  (94/250)
MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Jeu 25 Déc - 16:40

+6 Exp et techniques apprises

6 xp pour Haruka ( Tu as le même xp qu'avant puisque la règle à été poster après ton poste ^^

_________________


    « Rien ne vous atteindra hormis ce que Dieu vous destine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Ven 26 Déc - 13:32

Nishi venait à peine d'arrivée dans son nouveau village qu'il voulut déjà s'entraîner pour pouvoir acquérir beaucoup plus de force qu'il en avait maintenant pour pouvoir retrouver son frère ... Mais le temps n'était pas à cela aujourd'hui ... Il devait se rendre au plus vite à l'académie ninja pour son premier cours ninja qui s'intitulait l'apprentissage du Chakra ... Il ne voyait pas en quoi ce cours pouvait être utile surtout pour lui ... Mais il devait quand même se rendre la bas ... à peine levée de son lit en sursaut qu'il prie sa tunique et une boite de nouille toute réchauffée et à manger et il sortie de chez lui en ferment la porte de chez lui ... Il courut le long des rues du grand village de Kiri ... il continua de courir en même temps il attrapa sa boite de nouilles et l'ouvrit ... Il fit un mouvement brusque en levant son bras et attrapa ses baguettes avec une seule main et entama ses nouilles tout en continuant de courir ... Il trébucha et failli tombée au sol ... Il se rattrapa avec une de ses baguettes ... Il finie de manger la boite tout entière en à peine cinq minutes il s'étonne de plus en plus ... Il arriva enfin l'académie de Kiri ... Ce spectacle était beau à voir le début de sa carrière en tant que vrai ninja d'un village allez commencer à l'instant où il franchirait cette porte ... Il hésita avant d'entrer comme un petit garçon timide ... Le temps passèrent et il franchie cet obstacle il admira cette vue à l'intérieur de l'académie ... Il était heureux d'avoir franchie cet obstacle ... On lui avait demandé de se rendre en salle 104 ... Tellement ce bâtiment était immense il chercha chercha jusqu'à se perdre ... Alors , il demanda son chemin à un grand individu qui passait par ce couloir et lui dit ...

<< Bonjour Monsieur ... Je viens pour participer au premier cours qui s'intitule Chakra Apprentissage ... Mais en cherchant la salle de rendez-vous je me suis perdu ... Faut dire que tout ce ressemble ici et qu'il ni a pas de panneaux pour savoir où on se trouve ... Alors , Monsieur vous savez où se trouve la salle 104 ?? >>


Le Sensei lui répondait avec affirmation que c'était lui qui s'occupait de ce cours et ensuite lui expliqua qu'il ne serait que tous les deux ... Comme il n'a plus beaucoup de gens qu'ils veulent passer aspirant ... L'aspirant était content d'avoir trouvé son chemin grâce à son sensei , mais maintenant il allée s'entraînait ... Ils arrivèrent à la salle 104 ... Le sensei fit signe à Nishi de rentrer alors il rentra et remercia son sensei ... Alors , il vue une grande salle avec vu sur la mer et il y avait quelques tables dans cette table ... Il trouvait cette vue magnifique et ça lui donnait encore plus de détermination pour arrivée à sa fin le plus rapidement possible ... alors il se retourna vers son sensei qui lui ... Lui montra le début du cours ... Le sensei monta alors sur le plafonds et resta coller comme une chauve-souris ... Nishi n'en revenait pas de ce qu'il venait de voir ... C'est alors que le sensei lui dit de faire la même chose ça n'allait pas être la mer à boire , mais un peu moins ... Il ne se découragea pas en regardant cette mer qui était magnifique à ses yeux alors il commença à mettre ses pieds sur le mur , mais il retomba aussitôt qu'il est monter alors il réessaya une centaine de fois avant de comprendre qu'il fallait mettre une dose de chakra plus élevée dans ses pieds que dans le reste de son corps ... Alors , il ressaya avec cette idée et cette fois il réussie à faire quatre pas avant de retomber sur les fesses ... Il transpirait tellement c'était dur pour lui ... Il retenta plus d'une vingtaine de fois avant d'atteindre le plafonds , mais il ne resta pas collée comme son sensei lui avait montré ... Le sensei lui avait dit de passer à un autre exercice , mais lui ne voulait pas changer tant qu'il n'avait pas réussi à faire celui-ci ... Cette fois s'il se concentra avant de foncer dans le tas ...

<< C'est bien petit avec ta détermination tu iras loin dans l'avenir continue sur cette lancée et je me ferais un plaisir de t'enseigner les deux prochains cours ... >>
Revenir en haut Aller en bas
Shinji Ryuken
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar

Age : 108
Niveau : 11
Nombre de messages : 820
Date d'inscription : 02/11/2008

~RPG~
Pv :
:
450/450  (450/450)
Pc ::
450/450  (450/450)
Exp ::
94/250  (94/250)
MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Ven 26 Déc - 17:47

Remise de l'exp
+3 Exp beaucoup de faute.

_________________


    « Rien ne vous atteindra hormis ce que Dieu vous destine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Sam 27 Déc - 13:47

C'est pas pour me plaindre mais on m'a oubliée ^^

Edit : Ah OK ^^
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mar 30 Déc - 14:50

Aujourd'hui Zenkō participait à son premier cours à l'académie pour apprendre à maitrisé son Chakra Il voulait surtout comprendre le système pour pouvoir combiné Suiton et son Chakra sans encombre. Il part tôt de chez lui pour rejoindre la zone d'entrainement pour s'exercer comme tous les matins. Cette fois-ci il voulait maîtrise le justsu Bakusuishouha qui était la base des techniques Suiton. Plusieurs essaies mais en vain car, il n'arrive pas le combiné avec son Chakra

"Ça me soule impossible d'utiliser cette technique je fait juste bougé les vagues..."

Zenkō prît la route vers l'académie puis il se présenta au sensei qui était posté devant la Salle 102. Un grand silence régna dans la salle pas un bruit le Sensei observait attentivement les élèves en leur adressant la parole.

"Bonjour à tous. Aujourd'hui je vais vous apprendre à maîtrisé votre Chakra le cours va se formé en 3 Groupes. Iic mes 2 coequipiers vont prendre chacun une équipe et nous allons nous entrainez dans 3 endroit differents pour ceux qui matrîse Suiton ou Doton de mon côté.
ceux qui matrîse Katon et Raiton à gauche et ceux qui matrîse Irou et Fuuton à droite. Maitenant suivez vos Sensei et aucun écard de conduite sera permis dans nos rangs, Bonne chance à tous."


Zenkō était dans une équipe ou il avait 8 autres ninjas avec lui. Il était heureux d'être permis l'académie de Kiri. Nous étions arrivez à la Mer de Kiri. Le Sensei nous demandez de concentrez notre Chakra pendant que nous étions sur l'eau ou sur la terre qui était humide à cause des monté de la mer.

"Bon maintenant que vous savez canalisez votre Chakra je vais pour les Suiton vous apprendre a maîtrisé Bakusuishouha qui est un Jutsu important pour ceux qui souhaite acquiers de grand Jutsu Suiton
Maintenant voici un Parchemin qui va vous aidez"





"Cela est important de retenir car sinon vous serez facilement faible Mentalement et vous paniquerez"


Les heures passa puis il réussi enfin a maîtrisé Bakusuishouha pas de Doute il était vraiment de la famille des Houzuki. Apres des heures de maîtrise le cours était terminé et les élèves rentrait chez eux il avait tous réussie a canalisé le chakra et apprendre une technique essentiel pour leur affinités. épuise Zenkō rentra chez lui et se coucha...
Revenir en haut Aller en bas
Amy Mizuno
Genin d'Oozora
Genin d'Oozora
avatar

Age : 28
Niveau : aucune idée
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 01/01/2009

~RPG~
Pv :
:
190/190  (190/190)
Pc ::
190/190  (190/190)
Exp ::
0/110  (0/110)
MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Sam 3 Jan - 1:50

    Ce matin-là, hors de question d'arriver en retard! Tout sauf aujourd'hui! Ce cours était d'une importance capitale. Qui donc pourrait se permettre d'arriver en retard hein? Peu de monde. Et même s'il y en avait, ce n'était pas son problème. Ce matin-là, Amy s'était levée plus tôt que d'habitude. Descendant les escaliers de sa maison, elle se précipita alors dans la cuisine où flottait déjà l'odeur d'un excellent petit déjeuner. Miam! De quoi donner plein d'énergie pour la suite des évènements! Dans la maison, tout était silencieux. Son père, Kenji, était encore en mission. Quand à sa mère... Surement avait-elle préparé le petit déjeuner d'Amy avant d'aller dans les quartiers commerçants acheté de quoi se faire belle... et faire croire qu'elle n'avait encore que la vingtaine... Surement oui... Tout comme la première fois, lors de son entrée à l'académie. Cela semblait être si éloignée! Pourtant, en y pensant de plus près, cela ne remontait pas à si longtemps... Mais ce qui n'avait pas changé, c'était bel et bien le fait de voir la jeune fille prendre rapidement une tartine au passage, et quitter sa maison d'un pas rapide, cet éternel sourire sur les lèvres. Aujourd'hui, les rues de konoha semblaient plus peuplées que d'ordinaire. Pourquoi donc me demanderez-vous? Aucune idée, vous répondrais-je. En effet, Konoha était un village plein de ressource. Il lui arrivait aussi d'être parfois désert, j'ai bien dit parfois, tandis qu'à d'autres moments, les rues seraient bondées et prêtes à exploser. Bref! Pas besoin de vous expliquer qu'aujourd'hui, il s'agissait plus de la deuxième option! Amy devait parfois s'excuser auprès des passants pour avoir une chance de les dépasser et d'accélérer la cadence. Et oui! Aujourd'hui, personne n'aurait eu envie d'arriver en retard à l'académie! D'ailleurs, la voici cette fameuse académie aux murs si propres. Dehors, certains élèves étaient déjà présents. Et, aussi étrange que cela puisse paraître, des Chuunins aussi. Le cours aurait donc lieu dehors aujourd'hui. Aucuns soucis pour les élèves, qui avaient même tendance à préférer cela. Une sensation de plus grande liberté. Plus que lorsque l'on est entouré de quatre murs, ça c'est sûr! Quelques minutes s'écoulèrent pour qu'enfin le cours commence. Le professeur, qui avait prit la parole, se trouvait à côté d'un arbre. Toutes les oreilles étaient bien ouvertes. Tous les élèves étaient attentifs aux moindres des gestes et la moindre parole du Chuunin. Rien ne devait passer à côté, ou alors, ce serait la fin assuré. Et aussi prêt du but, personne n'aurait envie d'échouer maintenant. La jeune fille suivit du regard le Chuunin grimpé en haut de l'arbre... sans l'aide de ses mains, bien sûr... Bien sûr. Ce ne serait pas drôle sinon... Bref! L'adolescente chercha un arbre libre et, pleine de confiance en elle, se tint droite devant le végétal, prête à commencer ce premier entrainement.

    Amy resta un instant immobile, fixant l'arbre de haut en bas. Monter tout cela? Avec les mains, cela ne lui posait guère de problèmes, mais sans... Oubliant le fait de se plaindre sans cesse, Amy se remémora les paroles de son Senseï. Hum... rien de bien intéressant. Enfin... Tout ce qu'elle avait retenu, pour elle le plus important, était qu'elle devait concentrer son chakra uniquement dans la plante des pieds, et en mettre une dose ni trop forte, ni trop faible. Et bien sûr, toujours la même dose... Cet exercice était vraiment un exercice de pratique au chakra. Il fallait être doué pour pouvoir maîtriser son chakra de la sorte. Alors elle aussi serait douée, puisqu'elle allait réussir. Non? Comme tous les moments passés à s’entraîner, l'adolescente ferma un instant les yeux après avoir joint ses deux mains. Malaxer son chakra pour ensuite le doser dans la plante des pieds. Amy était à quelques mètres de l'arbre. Soudainement, elle rouvrit ses yeux, laissant apparaître toute la volonté qu'il pouvait y avoir en elle. Avec de l'élan, elle courut alors en direction de l'arbre et sauta mètres par mètres. 10, 20, 30... Ca commençait à être même plutôt bien partit lorsque la jeune fille sentit son pieds glisser le long de l'arbre. Elle tenta vainement de se récupérer à une branche et chuta alors au pied du végétal, aussi légèrement qu'elle le pu. Et oui! C'était douloureux de devenir une ninja! Et donc pas donné à tout le monde! Se frottant l'épaule, la fillette releva la tête vers le haut de l'arbre. C'était haut 30 mètres... très haut. Mais pas encore assez à son goût. Et puis... L'arbre était légèrement plus haut, elle pouvait donc faire encore mieux!

    Notre jeune étudiante, après donc avoir atterrît quelque peu maladroitement, revint à l'attaque. Placé devant son arbre, elle observa un instant ce dernier, au tronc marron et aux feuilles vertes, chantant sous l'effet de la bise fraîche. Une fois encore, Amy ferma les yeux, se concentrant de la sorte. Mais un bruit sourd vint déranger sa concentration. Intriguée, la jeune fille ouvrit un œil, avant de rapidement ouvrir les deux yeux. Juste à côté d'elle, un de ses camarades venait d'atterrir la tête la première dans un épais buisson épineux. Et les autres qui se moquaient de lui! Lançant un regard énervé à ceux qui se moquait plutôt que d'être désolé ou de l'aider.

    Les voix des Chuunins résonnèrent. C'était le signal pour reprendre l'exercice. La pause imprévue était terminée apparemment! Amy fit demi-tour et retourna devant son arbre. Elle s'en sortait... Oui, ce n'était pas totalement faux. Mais elle pouvait encore s'améliorer, c'était évident. Ses paupières, doucement, se fermèrent. Et cette fois-ci, rien ne vint troubler la concentration de la fillette. Le chakra, étape la plus difficile, fût malaxée dans un unique et même endroit, la plante des pieds. Un léger courant d'air provenant de cet endroit fit s'abattre les brindilles d'herbes autour, mais cela, Amy ne le remarqua pas. Tout ce qu’elle voyait maintenant, c'était l'arbre vers lequel elle se dirigeait avec persévérance. Encore une fois, elle gravit les mètres. Dix, vingt, trente... Quelques mètres de plus. Deux surement. Ce fût ce nombre de mètres qui la distingua du premier essai, avant qu'elle ne tombe une nouvelle fois lamentablement au sol. Oui. Il lui restait encore à voir l'atterrissage mais ça, c'était une autre histoire....

    Et voilà une nouvelle fois notre jeune étudiante les fesses à terre, le visage décomposé par la douleur de la chute. Oui. Ca faisait mal. Mais elle ne pouvait pas se plaindre. Ou du moins n'en avait-elle pas le droit. En effet, la vie des ninjas était remplie de danger et de douleurs, aussi bien physiques que mentales. Se plaindre ne servirait donc à rien. Si elle commençait, elle ne s'arrêterait jamais et ne pourrait donc ainsi plus avancer. Elle devait donc arrêter, et maintenant! La jeune fille, s'aidant de ses mains, se releva donc douloureusement. Bonjour les courbatures demain! Mais bon, en y réfléchissant de plus près, le jeu en valait la chandelle non? De nouveau face à son arbre, Amy tourna un instant les yeux autour d'elle. Plus loin à sa gauche, le jeune garçon quelque peu enveloppé venait de réussir. A voir sa mine, Amy n'était pas la seule à être légèrement fatiguée. Mais la différence entre les deux était que lui avait réussit, et qu'elle non. Il fallait vite fait remédier à cela. Finalement, les yeux de l'adolescente revinrent fixer l'arbre si haut qui se trouvait fièrement planté devant elle. Cette fois-ci, elle réussirait, c'était décidé! Bien entendu, les choses ne marchaient pas ainsi dans la vraie vie, mais laissons notre jeune fille rêvasser un peu. Une dernière fois donc, Amy ferma les yeux pour concentrer son chakra dans la plante des pieds tout en dosant ni trop ni pas assez, et s'élança. Dix, vingt, trente une nouvelle fois. Quelques mètres encore... Encore un peu. Là, une branche, la plus haute. Elle y était presque! .... Enfin! Amy était assise sur sa branche, le visage illuminé par la joie. Enfin! elle avait réussi!

    En bas, un des Chuunins s'avança vers le pied du tronc de l'arbre.
    • - Bravo! Tu as réussi avec brillot cette première partie du test!

    En guise de réponse, la jeune fille se contenta de sourire. D'un sourire grand, heureux.. Et fière. Fière d'avoir réussi étape par étape. Fière d'avoir fait du mieux qu'elle le pouvait. Fière de voir ses efforts enfin récompensés.

    Amy sauta de l'arbre. Cette fois-ci, l'atterrissage fût plus doux. Les genoux au sol, elle se releva avec un discret petit "aïe". Mais malheureusement…ce n’était pas fini ! Et non, elle devait encore passer un test sur la malaxation de charkra…Elle allait s’exposer à l’art de marcher sur l’eau !


Dernière édition par Amy Mizuno le Sam 3 Jan - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Mizuno
Genin d'Oozora
Genin d'Oozora
avatar

Age : 28
Niveau : aucune idée
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 01/01/2009

~RPG~
Pv :
:
190/190  (190/190)
Pc ::
190/190  (190/190)
Exp ::
0/110  (0/110)
MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Sam 3 Jan - 1:51

    Les jeunes s’étaient tous reposer un peu, il n’était pas très facile de « grimper aux arbres ». Le nombre de fois que chacun s’était cassé la tronche sur le sol était incalculable. Mais ils tenaient tous bon. Pourquoi ? Et bien c’était l’occasion rêvée de passé Genin ; il fallait réussir trois test. Tous plus difficiles les un que les autres pour le niveau de plusieurs d’entre nous. Mais on ne décourageait pas ! On savait qu’on allait tous réussir par y arriver un jour ou l’autre ! La plus part d’entre nous avait bien écouté les professeurs et toutes leurs explications, quant à ceux qui étaient plutôt bavards…et bien ils s’étaient entraînés plus fort chez eux. Kiri avait bien des Ninjas à la très grande volonté ! Était-ce la force du village ? Peut-être bien…
    Les ninjas étaient donc tous prêts à deux cent pourcent ! Ils avaient tout ce qu’il fallait pour réussir ce test et passer aux suivant et …enfin…arriver au test final qui allait leur permettre d’accéder au rang de Genin ! De pouvoir faire des tas de missions passionnantes autant que dangereuses ! De pouvoir voyager, s’entraîner d’avantage, apprendre des techniques…Bref ce rang était le réel début de leur très grande aventure ! La volonté de l’eau était plus grande que n’importe laquelle (Shou la volonté du feu xDD) et c’était bien la nouvelle génération de shinobis qui allaient démontrer tout cela !

    Les ninjas prêts, la détermination et le courage au rendez-vous, tous avancèrent vers un lac (ça a l’air un peu débile de dire ça…mais on est à Kiri aussi…donc…) qui était proche de l’académie… Certains avaient peur, l’eau semblait très froide et à un certains moment…très profonde ! Encore quelques Génins avaient peur de l’eau…Amy non…Elle, elle était amoureuse de l’Eau ! Elle était prête, elle pouvait faire cet exercice !

    Elle s’approcha alors, enleva ses sandales pour une meilleure réalisation de la technique. Elle posa son pied doucement sur l’eau… « Ahhhhrrrrrr » très, très froide ! D’une froideur à glacé le pied et qui vous enlève toute envie de remettre le pied dans l’eau. Mais il ne fallait pas s’arrêté à cause de ça. Amy connaissait les dangers qui l’attendraient si elle devient Genin, elle allait devoir surpasser bien plus d’épreuves que ça et des épreuves vraiment effrayantes ! Alors, elle prit son courage à deux mains, et ferma les yeux. Il fallait se concentrer, sentir son charkra circuler en soi, il fallait savoir le répartir comme la dernière fois dans ses pieds, mais d’une autre façon…oui d’une façon à rester sur une matière qui était maintenant pas du tout solide ! Ce qui, je vous le rappelle, n’est loin d’être facile pour une débutante !
    Mais Amy avait le savoir nécessaire ; elle savait comment s’y prendre ! Elle n’avait pas passé toute son enfance dans des livres et des livres pour rien !

    Bref, son charkra bien concentré dans ses pieds, elle s’avança doucement, légèrement craintive. Dix mètre, quinze mètre…Oh un papillon ! Et paf ! À l’eau, Amy ! Elle se releva alors, s’agitant d’un peu tous les côtés ! Cette eau était bien trop gelée ! On pouvait même entendre des Chuunin rirent… Aux yeux d’Amy, c’était certainement les Chuunins qui avaient refroidis ce lac avec leur technique débile ! Mais il ne fallait surtout pas abandonné ! Non, il fallait garder la tête haute…et bien évidemment commencer par sortir de ce lac pour recommencer.

    Retourné sur la terre ferme, comme bien d’autres qui avaient échoués, la jeune Aspirante recommença le même processus ! La fermeture de ses paupières pour ne faire qu’un avec son charkra et éliminer toute distraction, la malaxation de son charkra et la dispersion de celui-ci dans la bonne partie de son corps…puis commença à marcher sur l’eau… Doucement, c’est sur…Mais elle commençait à comprendre le truc… Cette technique demandait beaucoup plus de concentration que la première…
    Elle arriva alors à l’autre côté du tout petit lac. Elle y était finalement arrivée ! C’était formidable ! Elle sautait de joie, elle était si heureuse ! Il fallait cependant retourner de l’eau côté, maintenant… Misère, misère et encore misère ! Mais elle n’abandonna pas ! Elle reprit son courage et fonça encore une fois pour retourner de l’autre côté du lac. Fière de ses exploits, mais plutôt épuisée…

    Un Chuunin vînt lui dire, doucement à l’oreille ; « Bravo Amy, tu as finis le premier cours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Sam 3 Jan - 2:02

La chambre était encore plongée dans l'obscurité, où un seul petit rayon le lumière s'infiltrait par un trou dans le volet, Shuima dormait profondément.
Après être arrivé à Kiri il avait pris possession de sa chambre, il s'était vite installé, il n'avait que peu d'affaires, le rayon de lumière faisait apparaitre un hors série d'un magasine, on pouvait lire "Guide du bon Shinobi" il été assez usé et donc devait dater.
Ses habits étaient posés dans le petit placard à coté de son bureau collé au mur en face de la porte. A coté de son lit une petite table de nuit où était posé la photo de sa famille et un réveil dont une des aiguille ne marchait plus, la trotteuse. Sur le réveil se dressait un ninja miniature.



L'aiguille plus long et moins large vint s'aligner avec l'autre plus large mais plus courte, et dans un élan énorme et un bruit très violant, le ninja du réveil se mit à chanter :



"Réveil no Jutsu !!"
"Réveil no Jutsu !!"
"Réveil no Jutsu !!"

C'est alors que Shuima appuya sur le gros bouton rouge du réveil et le ninja miniature fit un énorme bond en criant :

"Fuuuuuuuuuuuuu !!!!"


Puis la figurine s'écrasa sur la tête de l'apprenti ninja.
Shuima avait très bien dormi et avait l'air de dormir encore même s'il avait les yeux ouverts, il saisit une bouteille de jus d'orange, l'ouvrit, et mit le goulot au fond de sa bouche et vida le contenu d'une seule traite. Il engloutit ensuite une brioche et mit ses habits.
Guidé par le rayon de lumière et poussa le volet pour laisser la lumière entrer, il réalisait qu'il était à Kiri et que la journée d'hier n'était pas un rêve.
Il passa la tète dehors par la fenêtre et jeta un œil au ciel, avant de recevoir une goutte sur le front. La rue était pas très bondée, mais il y avait quelques commerces pas loin, qui attirent pas pas mal de gens.
Il ne perdit pas de temps et couru vers la porte saisit la clé qui était restée sur la serrure, et sortit et verrouilla la porte.
Il se retrouvait donc dans la cage d'escalier, sa chambre placée au premier étage, ça ne lui prit pas longtemps pour descendre et se diriger vers l'académie.


Durant le trajet, Shuima saisit l'occasion de s'échauffer, il se mit à courir slalomant entre les passants, frôlant certains de très prés.
Il suivait la direction de l'académie ne faisant attention qu'à lui, alors que l'on pouvait voir beaucoup d'élèves ninja se balader.
Une fois devant l'académie il remarquait que celle ci avait l'air inanimée mais quand même ouverte.


Shuima entra donc, c'était pour lui son premier cour de ninja, il était excité mais le calme qui régnait lui semblait lourd, comme si les cours n'avaient pas lieu.

Il arriva devant la première salle, aucun bruit se faisait entendre, même pas celui d'un professeur, la porte était ouverte.
L'aspirant ninja entra sans hésitation, puis s'arrêta d'un coup, la pièce était vide, enfin, seul une homme était debout sur l'estrade du prof', les cheveux courts, une trentaine d'années, habillés en bleu et blanc. Il était surpris de voir Shuima et dit :


" - Tiens ! Que fais tu la ? Il n'y a pas cours aujourd'hui c'est samedi.

- Ahh ... mince je ne m'en étais pas rendu compte, j'étais trop pressé d'apprendre répondit Shuima

- Ah oui, tu es nouveau c'est ça ?

- Oui ! Mais qui êtes vous si ce n'est pas indiscret ?

- Je suis un ancien professeur, venir de temps en temps ici me rappel mes élèves et le bon vieux temps. Et je n'ai rien à faire aujourd'hui. Tu n'as rien à faire toi ? questionna le ninja

- Je suis arrivé hier en fait, donc je me suis installé et je ne connais personne.

- Je penses que tu n'es pas venu pour rien, si tu cherches quelqu'un pour t'entrainer je serais ton professeur du jour, qu'en dis tu ?

- D'accord ! Je m'appelle Shuima, et moi comment dois-je vous appeler ?

- Appelles moi monsieur ça ira, dit l'homme en souriant.

- Bien monsieur."

L'homme dit à Shuima qu'ils iraient s'entrainer a l'extérieur du village, dans un lieu que affectionnait particulièrement, un lac entouré par la foret.
L'entrainement du jour porterai sur le maniement du chakra, plus particulièrement sur deux techniques qui sont Konobori et Suimen Hokou no Gyou qui sont les bases du ninjutsu.
Il sortirent de l'académie pour se diriger vers la porte Est, traversant la moitié de la ville, l'homme acheta quelques provisions de quoi se restaurer et mener à l'entrainement avec l'élève d'un jour.
Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent enfin à la porte, une fois passés ils continuèrent à marcher dix minutes en direction du Nord/Est et finirent par arriver au fameux lac.


Il était dix heures et demi, lorsque le professeur commença son cour, il s'approchèrent d'un arbre :



" - Tu vois cet arbre, il va falloir que tu marches dessus pour en arriver à la cime, sans l'aide de tes mains bien entendu, pour cela tu dois concentrer le chakra dans tes pieds, assez pour rester collé, mais pas trop non plus, sinon tu seras éjecté. Tu dois procéder comme ça.

Et l'homme commença à marcher sur l'arbre, il était parallèle au sol.

- Bien, je crois avoir compris. "

L'homme tendit le kunai qu'il avait acheté peu avant, pour que Shuima puisse marquer sa progression.
L'apprenti se concentra pour accumuler le chakra dans se pieds et se lança pour son premier essai, il fit deux pas sur l'arbre et finit par glisser. Pas de mal, l'élève se leva, pendant que le prof' rigolait, il était passé par la lui aussi.
Des essais et pas mal de chutes plus tard, Shuima commençait à maitriser de mieux en mieux la technique, mais ce n'était pas encore parfait.


Le professeur avait commencé à manger, pendant que Shuima s'entrainait, lui lisait des parchemins.
L'élève fatigué de l'effort donné prit un pause pour rejoindre son professeur et manger avec lui, un petit plat de nouilles chaudes lui redonnerait des forces. Quand à l'homme il restait plongé dans sa lecture.


Quelques heures après le recommencement de l'apprentissage, le Konobori était parfaitement maitrisé, et Shuima se tenait debout sur l'arbre parallèle au sol. Et le formateur s'exclama :

" - Ahahaha, c'est vraiment bien joué ça Shuima, tu as maitrisé la première technique, tu vas maintenant passer à la deuxième.

L'homme avança tout droit vers le lac, puis sans s'arrêter il se mit à marcher sur l'eau.

- Voila, c'est ça, c'est le même principe que pour l'arbre, sauf que l'eau c'est beaucoup moins solide donc, la quantité de chakra doit être beaucoup plus stable.

- Je vais essayer assura Shuima. "


Shuima se dirigea vers le lac, plein de confiance, l'eau était peu profonde, il concentra son chakra et se jeta à l'eau, d'abord un pied, puis l'autre, il tint une seconde à peine.

" - Hé oui, il faut un chakra plus stable pour l'eau dit le professeur"


L'élève mouillé mais néanmoins motivé, repris de plus belle, encore un petit effort de concentration et il s'enfonça dans l'eau jusqu'aux chevilles, sont chakra était plus stable, mais il n'y en avait pas assez.
Et la journée passa sans que l'aspirant ne s'en rende compte, les chevilles trempées, mais content de son résultat, il arrivait à rester sur l'eau pendant cinq bonnes minutes, mais son état d'épuisement l'empêchait de pousser cette limite. Le Suimen Hokou no Gyou était maitrisé.


Il leva la tête et se rendit compte que le soleil disparaissait, il tourna la tête mais l'homme qui l'avait guidé avait disparu, il s'empressa donc de rentrer et de passer une bonne nuit méritée.
Mais l'élève devait fournir encore un petit effort, rentrer avant que les portes ne soient fermées.
Lorsqu'il arrive devant la grande porte,il remarquait que les deux gardes attendaient.


" - Hé petit, c"est toi Shuima ? demanda l'un des garde.

- Oui c'est moi, désolé d'être en retard, mais je nais pas vu le temps passer.

- Ce n'est pas grave, on t'attendait juste avant de fermer les portes, tu peux remercier ton prof' de nous avoir prévenu"

Une fois entré dans le village, les portes fut fermées en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et Shuima se dirigeait vers son appartement, mais complètement affamé.
C'est alors qu'il vit ce petit restaurant, un peu délabré, mais une odeur parfumée venait caresser le nez de Shuima, qui était attiré, par son estomac qui criait. Il poussa le rideau et vit que le vieil homme avait préparé quelques plats en trop.


" - Tu as faim jeune ? dit il d'une voix usée.

- Énormément mais je n'ai pas de quoi payer, répondit Shuima gêné.

" - Ne t'inquiètes pas, ce soir c'est moi qui paye, mais la prochaine fois passe me voir et je t'en donnerai en échange de quelques services.

- C'est d'accord, je viendrais vous voir ! Merci monsieur

Le cuisinier servit un plat chaud à Shuima puis un deuxième, après ça, il remercia encore le cuisto et rentra chez lui pour une bonne nuit de sommeil. Et la journée d'entrainement s'achève.


La ville s'endormit peu à peu laissant place à un calme plat, et à un autre jour.


Dernière édition par Shuima le Sam 3 Jan - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yekais Soyokaze
Shodaime Shinokage
Shodaime Shinokage
avatar

Age : 27
Niveau : 9
Nombre de messages : 1093
Localisation : Oozoragakure no Sato
Date d'inscription : 06/10/2008

~RPG~
Pv ::
350/350  (350/350)
Pc ::
300/300  (300/300)
Exp ::
202/210  (202/210)

MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Sam 3 Jan - 17:29

Amy Mizuno : +6XP pour tes posts magnifique.

Shuima : +4XP continue comme ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Ven 16 Jan - 0:29

Certains matins sont parfois durs, très durs.
Cela faisait seulement une semaine qu’Hoshii était arrivée dans le village de la Brume, et il lui faudrait sûrement plus de temps que cela pour pouvoir passer une nuit correcte. Ici, tous les sons étaient différents, l’air également, et son instinct de survie la maintenait, de force, dans une veille quasi-permanente qui commençait à l’énerver doucement. Tout doucement.
Quand le réveil sonna, hurlant littéralement dans ses oreilles, elle manqua de peu de l’envoyer se fracasser contre un mur, mais au lieu de ça, elle appuya dessus fort gentiment, et émergea de son futon en se motivant mentalement.


Un passage express sous un jet d’eau glacée pour se réveiller, et elle était partie, vêtue d’un short noir et d’un haut sans manches. Ce village portait vraiment bien son nom, ici, tout était presque toujours brumeux, ce qui la mettait sur ses gardes. Il n’était pas vraiment tôt, non, à peu près sept heures du matin, mais elle sentait que la rosée du matin était encore à l’œuvre, déposant quelques gouttes d’eau dans ses cheveux. Elle leva la tête pour voir si le soleil allait pointer ses rayons aujourd’hui, mais ne vit rien, derrière les nuages bas qui obscurcissaient l’horizon.

Quand elle rentra dans la salle, il n’y avait encore personne, et c’était très bien comme ça. Aussitôt, elle se dirigea vers le fond de la classe, organisée en amphithéâtre, et s’installa côté couloir, en prenant soin de bien coller le dossier de sa chaise contre le mur du fond. Pas de de jeunots à côté de moi, aujourd’hui. D’ailleurs, quand on parle du loup… Voilà que les premiers marmots entraient, à la queue leu-leu comme de bons moutons, suffisamment sages pour ne pas lui jeter un regard. Juste derrière eux venait la kunoichi qui officiait comme sensei. Elle avait l’air gentil que tous les enfants affectionnent, et semblait sérieuse. Hoshii se surprit elle-même à calculer mentalement où était son centre de gravité, et son pourcentage de chances de gagner un combat contre elle. Elle dut se rappeler elle-même à l’ordre, elle n’était qu’aspirante. Derrière la façade aimable, on voyait bien que Kano-san aurait pu vous tuer assez facilement. Mais contre son gré, ça, c’était sûr. Mais plus le temps de s’attarder à des considérations psychologiques, le cours commençait. Hoshii extirpa de sa besace un crayon, et un carnet ayant visiblement bien vécu, aux pages écornées. Elle commença à prendre des notes cursives sur le cours, complètement attentive à la voix de la femme.

Au bout d’une interminable demi-heure, la sensei se décida enfin, ô joie, à arrêter son flot de paroles théoriques. Hoshii étira longuement ses bras au-dessus de sa tête, avant d’entendre avec satisfaction non dissimilée, une articulation de son épaule craquer. Trois pages du carnet étaient remplies de son écriture cursive et nerveuse, noircies même, jusqu’à devenir un quasi-code aux yeux d’une autre personne. En revanche, les autres avaient visiblement eu du mal à tout noter, et dans la classe, tout n’était que murmures, demandes de se passer les cours, et toutes ces idioties. La kunoichi fit un bref rappel à l’ordre avant de passer aux choses sérieuses.

«Aujourd’hui, vous allez apprendre à utiliser tout ce chakra ! Et pour ce faire, je vais vous apprendre à grimper aux arbres. Suivez moi, et pas de jeux stupides dans les rues !»

C’est parti…
Arrivés dans la forêt, où de grands arbres aux troncs majestueux semblaient vouloir percer le ciel, l’enseignante « attribua » un arbre pour trois aspirants, et fit des rondes entre les différents groupes, distribuant tour à tour ordres et conseils. Arrivée devant le groupe d’Hoshii, elle leur donna les derniers conseils avant de démarrer. La jeune fille remarqua que la kunoichi ne la regardait jamais dans les yeux. Est-ce qu’elle me prend pour un rebut ? se demanda-t-elle. Les gens sont pareils, même ici… Mais je préfère ça. Qu’elle me laisse tranquille.
Magnanime, elle laissa ses camarades partir devant – c'est-à-dire qu’elle les regarda se casser la figure. Son expérience de monte-en-l’air lui indiquait où s’appuyer, où poser ses mains, quelles branches saisir pour ne pas glisser… Mais ce n’était pas l’objectif de cette leçon, et elle le savait. Elle allait devoir lutter contre son instinct et ses habitudes… Tout d’abord, elle essaya de se concentrer. Elle sentait bien sûr l’énergie qui habitait son corps, comme elle sentait le pouls régulier qui envoyait le sang dans ses veines. C’était le rythme le plus naturel du corps humain. Mais quand elle pensait à le détourner, c’était comme penser à détourner un fleuve. Impossible…


Elle se rappela alors un proverbe, vieux, très vieux. Le genre de proverbe qui fait partie de la sagesse des anciens. « On ne détourne pas un fleuve avec un seul barrage ».
Alors, avec une précision très nette, quasi-photographique, elle sût ce qu’elle devait faire.


Imposer une seule dérivation du chakra à son corps était insensé, c’était se risquer à – comme les autres élèves- grimper les cinq premiers mètres avant de ne plus pouvoir avancer, et retomber lourdement sur le sol. Comme partout, tout était question d’équilibre, le même équilibre que celui qui lui permettait de faire diverses acrobaties, il y a longtemps maintenant.
Elle posa son pied droit sur l’arbre – autant partir du bon pied – et fit une première poussée, attentive avant tout à ce qui se passait dans son corps. Premier choc : se tenir à l’horizontale sur un arbre, c’était assez perturbant. Passé cela, elle avança de manière à peu près égale sur le tronc, en tout cas, les trois premiers mètres, avant de courir franchement, savourant l’air vibrant sur son visage. Chaque légère résistance rencontrée était comme une invitation à aller encore plus vite, à dépasser ce stade. Soudain, une tache obscurcit sa vision : un des garçons de son équipe tombait, directement sur elle ! Ano bakayaro ! Elle fit une brusque embardée pour l’éviter, priant que le chakra ne disparaisse pas de ses pieds. Cet empoté lui avait faire l’équivalent d’un saut dans le vide, d’un point de vue mental. Je vais tomber ! Je vais tomber ! Son bras se leva instinctivement pour attraper une branche, mais ce ne fut pas nécessaire. Avec soulagement, elle réalisa qu’elle pouvait continuer sa course vers la cime. De là-haut, la vue était superbe, déclinant un paysage varié, entre la brume opalescente qui se nichait au sol, la forêt, et la mer à perte de vue. Les pieds bien posés sur une large branche, elle s’abîma dans le paysage, en attendant que les autres en aient fini. Les bougres prirent le temps, mais ils durent y arriver, car la kunoichi lui demanda, sans ménagements, de redescendre sur le plancher des vaches. Hoshii se laissa glisser le long du tronc, faisant apparaître des petits fragments de chakra pour ralentir au fur et à mesure que le sol se rapprochait. Arrivée à un mètre du sol, elle sauta et atterrit souplement dans l’herbe humide. Kano-sensei ne lui jeta pas un seul regard, et Hoshii lui rendit la pareille. Une ignorance mutuelle régnait entre les deux femmes, et de son côté, l’élève n’en demandait pas plus.



«Je vais vous emmener à présent là où aura lieu la deuxième partie de cet exercice, le lac. Si tout se passe bien, vous pourrez, à la fin de la journée, marcher sur l’eau. »

Quand ils arrivèrent sur le lieu de l’entraînement, elle fut prise d’un mauvais frisson. Le lac était d’un bleu-noir, comme de l’encre. Elle n’aimait pas trop l’eau. Son instinct la poussait naturellement à préférer des choses sûres, comme les arbres sur lesquels ils avaient grimpé. L’eau profonde lui était… Désagréable. Arrivés aux bords de l’eau, la kunoichi s’éclaircit la voix, avant de déclarer sereinement :

« Hoshii-chan, puisque tu as si bien réussi le dernier exercice, pourquoi ne pas y aller la première ? »

Deux choses lui firent serrer les poings. D’une part, que la sensei ait utilisé « Hsohii-chan » pour parler d’elle. D’autre part, qu’elle ait attiré l’attention de toute la classe sur elle. Mais elle se fit violence, et se tut, avant d’approcher du bord. Son premier réflexe fut de faire pareil qu’avec l’arbre. Cela devait bien être la même chose, non ? Après tout, la kunoichi l’aurait mise en garde…

Elle avança alors son pied –toujours le droit – avant de s’avancer un peu plus en avant, les yeux fermés. Elle réalisa avec surprise qu’elle tenait. Incroyable ! Ça marche !
Mais elle avait à peine fait un mètre qu’elle perdit pied, non sans avoir essayé de se raccrocher, un peu désespérément. Son corps s’enfonça très vite dans l’eau, comme si l’élément se vengeait d’avoir été tenu en échec par une humaine. Paniquée, elle battit très vite des jambes pour remonter à la surface et happer l’air, les poumons sifflant encore à cause de la surprise. Hoshii dégagea les mèches de cheveux qui s’étaient mis en travers de ses yeux. Les autres élèves riaient, et Kano-sensei la fixait, un air de victoire au fond des yeux.


Au fond d’elle, elle bouillait. La kunoichi l’avait rendue ridicule exprès, souligné le fait qu’elle avait réussi l’exercice précédent la première. Croyait-elle qu’Hoshii voulait attirer son attention ? Etait-elle aussi peu psychologue que cela ? Ou simplement bête, peut-être, ça ne l’étonnerait pas, elle et son air gentil à deux ryôs.
Flottant à la surface, elle attendit quelques secondes avant de se décider à regagner le bord, le temps de s’empêcher de faire quelque chose d’irréfléchi. Quand elle entama une première brasse, elle bloqua. Choquée, elle regarda sa main. Un film de chakra bougeait à la surface, repoussant l’eau tout en s’adaptant aux mouvements de l’élément. Elle posa sa main contre la surface, et le chakra repoussa l’eau. Alors, comme si elle eut été près du rebord, elle prit appui sur ses deux mains, et sortit de l’eau, ses vêtements trempés collés contre sa peau et ses cheveux mouillés formant une sorte de liane noire dans son dos. D’un pas vif, mais pourtant attentive au flux du chakra, elle rejoignit la terre ferme, les prunelles fixées dans celles de Kano-sensei.


Sans un bruit, elle s’assit en lotus dans l’herbe, en essayant de rester autant au soleil que possible. Dans sa tête, elle analysait toutes les sensations qu’elle avait ressenties au cours de la journée, tentant de les fixer au mieux dans sa mémoire, de retenir ce qu’elle pouvait de l’entraînement. Avant qu’elle ne s’en aperçût, le soleil déclinait derrière les arbres bordant le lac, nimbant l’air de couleurs pastel. Les élèves étaient tous sur le lac, profitant de leur toute nouvelle technique. Kano-sensei la fixait. Hoshii se releva.

« Je peux partir ? »

« Bien sûr Hoshii-chan. C’est étonnant que tu sois restée aussi longtemps, d’ailleurs. Tu te moques d’eux, n’est ce pas ? »

L’aspirante sursauta. La pensée ne lui avait même pas traversé l’esprit.

« Non. Je veux juste qu’on me laisse tranquille, c’est tout. »

« Eviter les gens t’est plus facile ? »

« Ce n’est pas vos affaires, non ? »

« Hmm. Tu as sûrement raison. File. »

« Bien. Juste… Ne m’appelez pas Hoshii, s’il vous plaît. J’ai l’habitude de répondre au nom de Natsu, plus qu’à mon prénom. Je risquerais de ne pas vous entendre. »

Pieux mensonge… pensa-t-elle en s’éloignant. Il était facile de justifier ses mensonges, en fin de compte, quand on est ninja. Son choix se confirmait au fur et à mesure qu’elle progressait.
Marchant d’un pas nettement plus rapide qu’à l’aller, elle fut vite de retour en ville. Elle logeait – pour le moment – dans une auberge un peu mal famée, mais aux prix très raisonnables. Du fait de sa clientèle, l’auberge était de fait très calme. Chacun faisait ses petites affaires, et personne ne l’embêtait. Et comme elle était, évidemment, la seule femme séjournant là, elle avait le bain féminin pour elle seule. Arrivée dans l’entrée, elle alla tout de suite là, et jeta ses habits dans un panier avant de ranger son sac dans un casier dont on pouvait garder la clé au poignet. Plongée dans l’eau chaude, elle commença par détendre lentement ses muscles. Puis, concentrée, elle recommença ce qu’ils avaient fait au lac aujourd’hui. La résistance première semblait passée, et c’est sans problème qu’elle produisait des films de chakra aux extrémités de son corps. Fatiguée, elle ne tarda pas à monter se coucher dans sa chambre, qui ressemblait plus à un réduit. Couchée dans le futon, elle s’endormit en pensant qu’une page était tournée.
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Zenbu
Chuunin d'Oozora
Chuunin d'Oozora
avatar

Age : 22
Niveau : 8
Nombre de messages : 749
Localisation : Dans ton c*l
Date d'inscription : 14/01/2009

~RPG~
Pv ::
330/330  (330/330)
Pc ::
268/268  (268/268)
Exp ::
38/210  (38/210)

MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Ven 16 Jan - 18:29

Quelle galère, notre faux-dieu s'ennuyait à mourir à l'académie .Tout était presque trop facile ...Il décida qu'aujourd'hui, il rentrerait plus tôt car, il en avait marre de voir les tête d'idiots heureux des autres .Il se demandait pourquoi,, il ne les avaient pas encore éliminé car, même si ils étaient faibles, ils représentaient la nouvelle génération de Kiri no sato .Va-savoir quelle idée obscure traversé la tête de notre beau jeune homme mais, il se demandait pourquoi les professeurs enseigné des choses aussi idiotes que l'honneur du ninja ...Dans un champs de bataille, la seul chose qui compte est sa propre survit en écrasant sournoisement sont adversaire .Si on achève pas cette adversaire, il se relève et te tue sans aucun scrupule donc, il ne faut épargner aucun adversaire .Shinobi comme simple villageois armé de n'importe quelle arme qui existe car, dès qu'ils se regroupes même si se sont de simple villageois, ils peuvent tuer un shinobi .Voila comment penser Asraï et aucun professeur au monde ne pourrait le faire changer d'avis sur ce point si car, sont cœur était obscure dans certaine partie et rien ne pourrait ramener la lumière en ces lieux .Après se petit cour sur la moral de notre dieu, revenons vers lui .Dans les couloirs de l'académie ninja, Asraï ruminé, il en avait marre des cours ne servant à rien quand soudain, une salle de classe se présenta d'elle même avec une voix à l'interrieur fessant l'appel .Dès qu'il entendit qu'un élève était absent et qu'il savait à quoi il ressemblait, il se métamorphosa et entra dans la classe en donnant une excuse pour pardonner sont retard .Sont intuition lui avait dis que le cour qui allait se passer dans cette salle serait quelque peu intéressant .A peine fut t'il assis que le professeur leur demanda de sortir car, le cour qu'il allait pratiquer aujourd'hui constituer à malaxer du chakra puis, à la concentrer dans la paume de ses pied pour marcher sur des arbres ou sur l'eau .Il emmena donc, la classe dans une petite forêt au alentour et leur donna de nombreux conseil pour réussir cette exercice .Asraï sut qu'il pouvait reprendre sont apparence au moment ou le professeur lui demanda un peu à l'écart lui demanda qui il était réellement .Le simple fait de reprendre sont apparence suffit au professeur donc, Asraï s'entraina avec les autres sachant que plusieurs paires d'yeux le fixaient mais, Asraï n'en tenu pas compte et s'exerça .L'exercice était quelque peu difficile car, Asraï doser mal sont chakra et fessait souvent exploser l'écorce de l'arbre du au fait qu'il concentrait trop de chakra dans la paume de ses pieds .petit à petit, l'on pouvait voir qu'il maitrisait mieux sont chakra car, il se servait des sont Kunai pour faire une entaille au niveau ou il pouvait grimper le plus haut .A la fin de la journée,Asraï planta sont Kunai en haut de l'arbre, insulta les autres qui ni arrivait pas puis, sauta d'arbre en arbre jusqu'à l'océan qui était peu loin .Il décida qu'il s'exercerait à la dernière phase .C'était le petit jours quand, il arriva vers l'océan .Quelques membres de l'académie se trouvaient la, décidément, pas moyen d'être tranquille avec ces idiots .Heureusement, ce n'était pas les mêmes que la veille sinon, il n'aurait pas pu s'entrainer ici .Asraï décida qu'il attendrait une heure convenable pour s'entrainer, en attendant, il regardait les membres de l'académie entrain de s'entrainer .Il s'installa sur une herbe très verte au soleil, le lieu était parfait pour se divertir des échecs des autres .Asraï se concentra surtout sur un jeune homme blond qui avait l'air d'asser bien réussir même si il coulait de temps en temps .Il arrivait temps bien que mal à rester debout sur l'eau .Asraï examina bien sa technique et sentit la quantité phénoménal de chakra qui s'échappait de lui, il ne tiendrait pas longtemps à ce rythme et rit en le voyant s'éloigner de la côte, il se noierait surement .Il regarda un autre qui galérai beaucoup, il ne tenait pas du tout et coulait extrêmement souvent .Asraï comprit immédiatement en le voyant qu'il ne concentrait pas asser de chakra .Ensuite, sont regard se posa sur un rescapé du clan uchiwa .Un de ces homme détestable qui se servait de leur dont héréditaire pour échapper au cour mais, pour celui la, il ne pourrait pas l'éviter mais, chose qui énerva grandement Asraï, il maitrisait parfaitement sont chakra .S'en était trop, il considérait sa comme une insulte personnel et se leva puis, disparu dans un nuage de fumé, il réapparut juste à côté de l'océan, le pied sur la plage .Il se déchaussa de ses sandales de cuir puis, approcha ses pied de l'immensité bleu .Il y posa un pied puis, l'autre mais, ils flotères uniquement quelques secondes puis, disparurent sous l'eau .Le contact de l'eau sur le corps de Asraï était glacé tout comme sont cœur .Il se concentra et réessaya, il ni eut aucun changement .Asraï entra dans une rage noirs et sauta dans l'eau pour se plonger dans les plus profonde ténébre et dans un endroit ou soit, il réussirait soit, il mourrait .Il se concentra et malaxa du chakra qu'il envoya dans ses paumes de pieds .Grâce à sa, il ne coulait plus mais, risquait toujours sa vie en ces lieux .Il devait envoyait constamment du chakra tout en remontant .Il parvint de justesse cette épreuve et décida qu'il ne ferait plus jamais sa .Quand, il se releva à la surface, il vit un shinobi accourant .A présent, il le reconnu, c'était sont professeur .Il se mit debout pour lui montrer qu'il contrôlait parfaitement la situation mais, oublia de concentrait du chakra dans la paume de ses pieds et re-coula quelques peu .Il décida qu'il rejoindrait la plage à la nage .Une fois sur la plage, il remit ses sandales et rentra chez lui sans dire un mot aux autres .Il avait enfin comprit comment malaxer exactement sont chakra .

hrp: un peu court mais, de taille minimal pour être accepté .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Ven 16 Jan - 23:31

    Le chakra est une chose immatérielle et mystérieuse, bien que des spécialistes en shinobis ai trouvé comment produire le chakra, à quoi ça sert et ce que c'est, personne ne connait le vrai sens du chakra sauf Rikoudou Senin, un homme qui est à l'origine du chakra et des techniques, un homme mystérieux lui aussi que l'on découvre la première fois dans les livres de cours et de bibliothèques d'un village caché, des gravures de celui qui créa. Mais c'était un homme du passé qui n'était sans doute plus de ce monde, et bien des gens savent que de rester dans le passé est une grave erreur. Une erreur que le jeune aspirant, un nouveau venu dans le village caché de la brume, Takumo n'avait pas fait depuis longtemps. Après la mort de ses parents il y a maintenant deux mois, le jeune homme avait tiré un trait sur le passé, son origine du village de Kumo, sa désertion, mais pas sur son frère, qu'il retrouverait un jour ou l'autre. Un trait invisible mais qui avait son importance pour le jeune homme, une importance capitale, car il commençait dès aujourd'hui, une nouvelle vie, il était redevenu Aspirant ninja et depuis les trois de désertion qu'il avait passé en compagnie de sa famille, il était un peu dépassé, mais aujourd'hui il allait se remettre dans le bain en assistant à son premier cours à l'académie du village.

    Takumo s'était levé tôt ce matin là, il avait dû frapper son réveil pour ne pas réveiller les voisins, un réveil des plus malfaiteur, offert si gentiment par la mère du jeune aspirant. Après s'être levé avec difficulté, il avait rapidement mangé et s'était tout de suite jeté sous une eau polaire qui l'avait vivifié. Enfin il sortit de la douche et après s'être pleinement séché il s'était habillé avec comme d'habitude, son pantalon assez ample noir, sa veste bleu son bracelet bleu et sa ceinture de tissu de cette même couleur, de son T-shirt émaillé et enfin ses chaussures ninjas, son T-shirt blancs et son tissus bas. Un mélange de vêtement qui lui allait assez bien, il était vêtu comme les jeunes de cette génération. Il habitait après la mort de ses parents dans un appartement à un étage élevé, mais ce positionnement ne lui posait aucun problème puisque sortir de chez lui était un vrai exercice d'aspirant. Puisque enfin prêt, le jeune homme sortit par la fenêtre de son appartement situé au cinquième étage, il se laissait tomber, le vent provoqué par sa chute lui effleurait le visage, le vent glissé littéralement sur la surface de sa peau et laissait derrière lui un ale de fraicheur sur les pigments du visage de Takumo. Les cheveux bruns de celui-ci ballotaient dans tous les sens avec cette chute. Le corps du jeune homme se stabilisa au niveau d'un fil de poteau électrique, ce même poteau électrique était en faite situé au niveau du quatrième étage, alors la chute n'était pas si vertigineuse. Il était atterrit tout en légèreté sur ce fin fil et était maintenant accroupi. Takumo se releva doucement et enfin à la fin de sa montée corporelle était fixe et droit, il avait une pose de crâneur et regardé sur son fil le soleil qui se levait au loin en repensant furtivement à sa mère.

    Après ces rapides pensées, le jeune se remit en marche, maintenant il courrait sur le fil tout en regardant droit devant lui, vers l'avenir, il sautait deux fois pour atteindre un toit et ensuite la bâche d'un magasin extérieur, il était sur le coup debout au milieu de la rue et il se mit à marcher vers l'académie les mains dans les poches.*Rendez-vous à l'académie.* Le jeune homme flânait depuis maintenant cinq minutes et tout en marchant il observait les passants qu'il croisait, il était certain dépité, d'autres joyeux et enfin d'autres sans sous dans la rue, mais de moins en moins, c'était une preuve de la monté en puissance et notoriété du village caché de la brume. Le jeune aspirant arrivé maintenant devant le grand bâtiment qui servait de lieu de formation des futurs forces ninjas du village et y entra. Il se dirigea tout de suite vers sa salle de cours, la salle 221, le professeur était un homme qui répondait au nom de Kai Inaro. Takumo arriva devant la porte et entra. Il fit tout de suite accueillit par son professeur qui lui sourit en lui disant un mot de bienvenu.

    -Okaeri, Takumo Ichima

    "Ohayo, Kai-sensei"

    Takumo prit rapidement une place au milieu de la salle, il voulait paraître bien auprès de la professeur, donc il l'avait salué avec beaucoup de respect. Après quelques secondes de silence dans la salle, les autres aspirants arrivèrent, on pouvait les entendre arrivé à huit cents mètres à la ronde. Ils entrèrent sans vraiment dire bonjour au professeur juste les bon élève. On repérait tout de suite les plus perturbateurs de la classe, il se chamaillait déjà à se bousculer et à se faire des pièges ninjas. Tous les élèves prirent places, certains aperçurent Takumo et le regardèrent un instant comme un nouveau, il ne l'avait jamais vu avant dans le village. Tous ces gentils petits gamin avait presque le même âge que Takumo, il avait juste quelques mois d'avance, était un peu plus grand et surtout un peu plus mature. Le cours allait commencer, les élèves firent un peu plus silence et laissèrent le professeur s'exprimer sur la leçon du jour.

    "Bon, Ohayo tout le monde, et aujourd'hui, la leçon sera principalement sur le chakra. Et pour commencer vous l'avez tous appris l'année précédente les informations les plus élémentaires sur le chakra. Donc nous allons faire un petit test dessus."

    Après quelques raillerie des élèves, le professeurs distribua une feuille de test à tout le monde.*Super, on commence avec un test* Takumo se plaignait mais il était quand même assez bon en test. Dans sa vie à Kumo, Takumo était bon en contrôle de chakra. Le test du professeur ne comportait que cinq questions très facile au regard du jeune Takumo. La première était sur les types de chakra, combien il y en avait-il, Takumo répondit quatre et passa à la deuxième question, qu'est ce qu'est le chakra, le jeune Ichima répondit rapidement, la combinaison de l'énergie corporelles et spirituelles. Puis le jeune homme passa à la question suivante pui la quatrième et enfin après quelques minutes il avait finit, le test, la rendit au professeur et attendait que les autres élèves finissent. Pendant ce laps de temps, le jeune aspirant, observa la salle et le temps de dehors, pour une fois il faisait beau, les rayons du soleil arrivait jusqu'à la salle et réchauffaient celle-ci de leur chaleur solaire, Takumo était absorbé par ce phénomène et fut sortit de cette légère rêverie par le tintement de la sonnerie qui marquait l'heure des cours extérieur. Les élèves suivaient le professeur qui sortait lentement dehors pour les travaux pratiques du cours du jour, c'est à dire le chakra. Le professeur menant ses élèves, les mena dont Takumo dans la forêt, personne ne savait ce qu'il allait faire.Takumo savait que le sens de rotation de son chakra était vers la droite, il savait aussi que l'énergie corporelles était contenue dans toutes les cellules du corps et que l'énergie spirituelle était le résulta de ses entraînements et expériences. La troupe marchait toujours quand le professeur fit signe de s'arrêter, la classe était en pleine forêt. Et enfin le professeur donna les consignes d'un des exercices que les élèves allaient effectuer.

    -Alors, voilà aujourd'hui, puisque la leçon du jour est le chakra, nous allons faire un exercice pratique sur ce thème. C'est un exercice qui demande un bon contrôle du chakra. C'est de marcher sur les arbres.

    Les élèves n'en croyait par leur oreille, marcher sur les arbres, c'était possible, pourtant après ses dires le sensei malaxa son chakra et marcha facilement sur l'arbre et continua son discours.

    -Vous voyez, le truc, c'est de malaxer la bonne dose de chakra dans la plante de vos pieds en continu. Bien, vous trois commençaient puis ensuite les trois suivant.

    Takumo regardaient les autres passer, certain n'y arrivait pas du tout et d'autres arrivaient aux premières branches, c'était un exercice assez poussés et difficile, Takumo l'avait appris mais il ne se souvenait plus de la quantité de chakra qu'il fallait malaxer. Puis vint le tour de l'Ichima, il malaxa son chakra le dirigea vers la plantes de ses pieds dans une quantité constante qu'il jugea bonne et commença doucement son ascension. Il visualisa son objectif en fermant les yeux et les rouvrit, il posa le premier pieds sur la cime et se mit à poser l'autre pied, il sentit alors que l'adhérence était trop faible, il malaxa rapidement du chakra et se stabilisa, il avait trouvé la bonne dose de chakra à diriger en continue. Et enfin il marcha tranquillement vers le sommet de l'arbre. Les deux autres élèves qui passaient en même temps que lui, étaient les voyous de la classe. Takumo n'avait pas vraiment de chance, il essayerai sans doute de le faire tomber et son intuition fut révélé, les deux jeunes étaient à la hauteur de Takumo sur les deux autres arbres et lancèrent en même temps un caillou précédemment ramassé. Le jeune Ichima sans panique, sauta, bondit avec légèrement du tronc comme si la gravité avait été changé, il esquiva les projectiles avec souplesse, d'une acrobatie impressionnante. Les deux caillou foncèrent sur chacun des deux voyous, qui se le prirent et tombèrent manque de concentration.Takumo retomba sur l'arbre et se stabilisa rapidement. Enfin pour finit l'exercice, il se mit à courir sur l'arbre très haut, il allait très vite, ses cheveux et vêtements qui ballotaient au vent lui donnaient l'air beau gosse, ce vent ou plutôt cette brise caressait le visage du jeune aspirant ce qui le vivifiait. Arrivé au sommet, Takumo profita de la vue et redescendit peu de temps après. Le professeur rassembla ses élèves et dit le mot de la fin de cette exercice et lancer une nouvelle annonce à toute sa classe.

    -Bon, c'est très bien, vous avez compris le truc, le problème c'est que la journée va bientôt se terminer donc il vaudrait mieux partir pour le deuxième exercice.

    Le professeur continua alors la marche de tout à l'heure. Takumo s'était aperçu que la chute des deux voyou avait provoqué chez eux deux coquards ce qui faisait rire les élèves. La classe traversait la forêt et arrivèrent après quelques minutes de marches à un plan d'eau, ou un lac. Et le professeur se stoppa et prit parole.

    -Alors, voilà le deuxième exercice, avec votre chakra vous allez devoir marcher ou flotter sur l'eau, je vous montre.

    Le professeur malaxa son chakra et se mit à marcher sur l'eau, puis il revint à la surface et continua ses instructions.

    -Alors pour faire ceci, c'est plus difficile qu'avec l'arbre car c'est un liquide. Il faut doser dans ses pieds une quantité constante de chakra en fonction de votre poids et vos mouvements.

    Takumo avait compris ces instructions, il allait passer presque en dernier. Les élèves avant lui n'étaient pas très doué puisque certain avaient la malchance de mal doser leur chakra et de tomber dans l'eau, d'autres y arrivaient. C'étaient maintenant au tour du jeune Ichima, il se plaça devant l'eau malaxa son chakra dans ses pieds et d'un flux constant et d'une quantité dosé. Enfin prêt, il s'avançât sur l'eau posa un pied, puis un deuxième après quelques secondes le pieds gauche de Takumo s'enfonçât, rapidement le jeune homme malaxa une nouvelle fois son chakra et réussit encore cette fois à se stabiliser. Il avait réussit, le professeur le regardait fier de lui. Takumo commença alors à courir sur l'eau comme une furie. Il sautait et allait à une grande vitesse. Le vent lui faisait encore ballotait ses cheveux bruns. Il revînt à la surface, le cours était finit. Le professeur fît signe à ses élèves et ils rentrèrent tous. Après quelques minutes de marche, la classe arriva à l'académie, c'était la fin des cours. Takumo avait réussit son premier cours et avait réapprit les bases, malheureusement il ne pouvait le dire à personne. Les élèves partis, Takumo dit au revoir à son sensei et partit en flânant chez lui. Il avait finit son premier cours, sa première journée, mais demain c'est un autre cours qui allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Sam 17 Jan - 12:36

Remise de l'xp :

Hoshii :
• +5 Xp ; Rien à redire... Smile

Ashraï :
• + 4 Xp... Très bien écrit, mais à revoir pour la mise en page... D'où la perte d'un Xp

Takumo :
• +5 Xp ; Quelques fautes rares, mais qui n'en fait pas. Une longueur des plus respectable pour une jolie mise en page.


• Premier cours terminé pour vous trois Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Dim 25 Jan - 18:48

Les débuts d’un ninja.

Une semaine c’était écouler depuis que Yaminaru fut transporter à Kiri. Il passait chaque journée assis au bord d’une plage à contemplé la mer. Ce jour là, il était assis sur un rocher, c’était le matin, il regardait inlassablement les vagues mais tout à coup une ombre apparut devant lui. Instinctivement il se redressa très rapidement ; Devant lui se dressait un homme grand et baraqué, celui-ci dit :


-Ho ho !! Tu à de bon réflexe, mais ils sont arrivés bien trop tard !! Si j’avais voulu te tué tu serais déjà dans l’autre monde.

A ces mots Yaminaru se rassit sur son rocher et dit :


-Qui êtes-vous ?

-Je me nomme Kosuké Takara et je voulais voir à quoi ressemblais notre grand amnésique.

Yaminaru ne bougea pas d’un poil le regard fixé sur le rivage.

-Quoi qu’il en soit j’ai une proposition à te faire, je suis prêt à t’aider pour que tu retrouve ta mémoire et pour se faire je vais t’apprendre l’art des Ninjas. Tu te souviens de ce qu’est un ninja au moins ?

-Bien sur…

-Quel est ton nom ?

-Yaminaru Haitawa.

-Très bien alors si tu es d’accord suis-moi.


Kosuké partit dans une direction, Yaminaru se tourna et le regarda quelque instant, puis il se leva et alla le rejoindre.
Sans rien dire ils marchèrent pendant un bon moment, ils se dirigeaient vers la forêt. Quand ils furent arrivés Kosuké expliqua les différents grades existants chez les ninjas et d’autres principes de base. Yaminaru allait apprendre aujourd’hui à maitriser son chakra pour pouvoir utilisé les technique Konobori no Jutsu et Huimen Hokou no Gyou. Apres que Kosuké fini son monologue, il se dirigea vers un grand arbre, il se rapprocha et posa un pied sur le tronc et commença à monté perpendiculairement à l’arbre, Yaminaru le regarda faire sans rien dire, Son sensei lui dit :


-Le Konobori no Jutsu consiste à pouvoir marcher à l’envers ou parallèlement au sol, il faut que tu concentre ton chakra aux extrémisées de tes pieds sans le faire explosé, il faut surtout que tu contrôle ton chakra en flux continue pour pouvoir coller la surface.

Kosuké monta en haut de l’arbre et fit signe pour qu’il le rejoigne. Yaminaru se rapprocha de l’arbre et posa son pied contre le tronc, il se concentra avec un regard froid, il sentait son chakra circulé en bas de ses pieds, puis il élança son deuxième pied contre le tronc et perça l’arbre. Son pied resta coincé dans le tronc et avec l’élan il bascula violement en arrière et atterrit la tête la première au sol ce qui décrocha son pied. Kosuké inquiet de cette chute se laissa tomber du haut de son arbre pour atterrir au sol, il se précipita vers Yaminaru :

-Est-ce que ca va ?

-Oui ne vous en faite pas.

Il se releva et recommença son coup, il s’élança directement sur l’arbre avec le même regard que tout à l’heure. Cette fois-ci il ne perça pas le tronc mais il ne grimpa pas très haut. Il s’entraina encore et encore pendant de longues heures sous le regard de son sensei. Au bout de la journée il avait mal au pied mais on n’en avait pas l’impression tellement le visage de Yaminaru était figé sur les arbres, Kosuké qui c’était endormit était adossé contre un arbre. Yaminaru avais déjà réussi la technique plusieurs fois, il vit que son sensei qui dormait alors il laissa échappé un minuscule sourire dans le coin de son visage et se mit à courir dans sa direction, Kosuké même en dormant, tout ninja se donnant ce titre, était quand même sur ses gardes et sentit la présence de quelqu’un qui se rapprochait à vive allure, il ouvra les yeux et se mit debout en position de combat mais trop tard, Yaminaru était à son niveau. Il sauta au dessus de Kosuké et raterrit délicatement, perpendiculairement à l’arbre et continua de monté sur l’arbre comme si de rien n’était. Kosuké le regarda faire en souriant :

-Bravo !! Tu a réussit la première étape.

Yaminaru le regardais perché en haut de l’arbre puis après la fin de la phrase de son sensei, il sauta vers le sol et retomba délicatement sur ses pieds avec élégance. Ils se remirent à marchés dans une direction avec le plus grand des silences. Une fois arrivés près d’un petit lac, Kosuké dit à Yaminaru de l’attendre ici, Il continua de marché vers le lac sans s’arrêté. Près de l’eau il continua son chemin et se mit à marché sur l’eau aussi naturellement que sur le sol, il se retourna vers son disciple et dit :

-Voila la deuxième étape, le Huimen Hokou no Gyou!! A toi de trouver l’astuce. La seule chose que je peux te dire, fait comme si tu voulais marcher sur une fine couche de glace sans la cassé.

Kosuké le rejoignit et Yaminaru se dirigea vers ce petit lac. Il marcha aussi élégamment que son maître, même plus, Yaminaru avançait avec une telle prestance qu’on aurait pu croire qu’il allait réussir du premier coup, mais on en était encor loin. Il commença de marché sur l’eau, l’effet produit ne se fit pas attendre, il s’enfonça dans l’eau. Yaminaru serra le poing comme si il était énervé du résultat, sous l’eau on pouvait distinguer un petit tourbillon sous chaque pied mais sa ne le stabilisait pas pour autant au dessus de l’eau. Il recommença plusieurs fois sans succès, il faisait nuit et la lune brillait fort dans le ciel, son sensei lui dit qu’il rejoignait l’académie pour faire son compte rendu et qu’ils allaient se retrouvé demain pour continué l’apprentissage. Alors il partit et il fit un signe d’un « Au revoir » de la main. Yaminaru se retrouva seul, il se pausa par terre et ferma ses yeux sans expression. Il écouta la nature de la nuit qui chantait, une douce brise vin lui caresser la joue, c’est alors qu’il comprit. Il se releva et, avec un aire encore plus sérieux que d’habitude, s’avança vers le lac. Il commença à marché sur l’eau sans s’enfoncé, il avait compris et dans sa tête il se disait « Marcher sur l’eau aussi légèrement que le vent de soir ». Arrivé au milieu du lac il se retourna brusquement et se mit à courir sur le lac mais une fois arrivé sur la terre ferme il continua de courir deux fois plus vite. Il atteignit le village et détalait dans les rues comme si il était poursuivit. Il vit des gents qui marchaient dans la rue et se dirigea vers eux, il leur demanda ou se trouvais l’académie et les personnes interrogées lui montrèrent le chemin. Il poursuivit sa course jusqu’au portes de l’académie, il entra et chercha son sensei. Aux bouts de quelque minute, après avoir fait pratiquement toute les pièces il trouva Kosuké en train de dormir… Yaminaru se mis derrière le bon dormeur et mit sa main sur son dos. Kosuké se réveilla en sursaut et vit Yaminaru devant lui il lui demanda :

-Mais qu’est-ce que tu fais là ?? Tu ma fait peur !!

Yaminaru lui dit de le suivre avec son air sérieux et Kosuké le suivit sans rien dire. Yaminaru même pas essoufflé de sa longue course se remit à marché dans la direction du lac avec son sensei derrière lui. Une fois arrivé, Kosuké demanda pourquoi il l’avait fait revenir ici. Yaminaru marcha vers le bord du lac et se retourna vers son maître, il mit son index sur sa bouche comme pour faire signe du silence. Il s’avança sur le lac et marcha délicatement sur l’eau comme le vent flotte dans les airs. Son sensei impressionné applaudit avec un regard fier :


-Je vois, tu es revenu exprès pour me montré que tu avais réussit.

-Et bien voila je te félicite, tu viens passer la première étape dans ta carrière de ninja. Cette fois-ci je te dis bonne nuit, demain je t’apprendrais la suite.


Yaminaru hocha la tête pour approuvé ces phrases et rejoignit la terre.


-A demain !!

Kosuké partit. Yaminaru regarda autours de lui puis il se mit à marché tranquillement chez lui. Le maire du village lui avait offert un petit appartement. Arrivé chez lui, Yaminaru se posa sur son lit, extenué ; il ne sentait plus ses pieds les ayant trop utilisées aujourd’hui. Le premier apprentissage de Yaminaru venais de s’achevé. Quelles autres techniques allait-il apprendre le lendemain ? Il s’endormit directement assaillit par la fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Mizuno
Genin d'Oozora
Genin d'Oozora
avatar

Age : 28
Niveau : aucune idée
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 01/01/2009

~RPG~
Pv :
:
190/190  (190/190)
Pc ::
190/190  (190/190)
Exp ::
0/110  (0/110)
MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Dim 25 Jan - 22:10

    lesCOMMENTAIRES
    • C'est bien ! Très bien. ^^' Il y a quelques fautes, peu, mais il y en a. Mais rien de grave, tout le monde en fait (surtout moi, en plus. Wink ). Donc, un beau RP, plutôt pas mal écrit. Par contre, je trouve qu'il y a quand même beaucoup de paroles, mais ça reste bien.
      Seul conseil, à mon avis, mieux vaut éviter le gras, je trouve que ça saute aux yeux. ^^'

    laRÉCOMPENSE
    • 3 Exps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Jeu 29 Jan - 15:36

    Arsaki était bien décidé à évoluer dans le monde ninja, il c’était donc inscrit à l’académie afin d’avoir des cours et ainsi commencer sa carrière. Il arrivât en cours pour la première fois, le senseï lui assignat une place en classe mais il n’y restât pas bien longtemps car aujourd’hui c’était un cour pour apprendre à maitriser son chakra, cela tombait plutôt bien car il avait vraiment des lacune dans cette matière. La classe de jeune aspirant sortit alors dehors dans la cour de l’académie dans laquel se trouvait plusieurs arbres et autres grandes surface plutôt grande en hauteur, il se doutait un peut de l’exercice qu’ils allaient faire car il avait déjà eu l’occasion de voir certaines personne de sont clan s’entrainé à contrôler leurs chakra en marchant sur des surfaces verticales mais il ne savait pas vraiment comment cela fonctionnait.

    Le senseï attirât l’attention de tous pour donner les instructions, ce fut bien ce qu’il pensait, ils devaient marcher sur les murs et sur les arbres sans aide de leurs mains n’y quoi que se soit d’autre. Le professeur expliquât qu’il fallait concentrer une source de chakra constante sous leur pied qui devait être n’y trop faible pour ne pas tomber et n’y trop forte pour te pas abimé la où ils marchaient pour ne pas être déstabilisé et tomber aussi. A première vus cela avait l’air assez simple, le senseï fit un exemple et il n’avait pas l’air d’avoir de grandes difficultés.

    Dès lors que les aspirants devaient passez à la pratique eux aussi Arsaki concentrât une dose de chakra dans ses pieds et essayât de marché sur la façade de l’académie mais rien que de poser son premier pied celui-ci de tenu pas. Il n’était même pas foutu de faire un pas, cela commençait mal, c’était bien plus dure que cela en avait l’air. D’après les explications que le senseï avait fait il concluait donc qu’il n’avait pas assez mit de chakra, il lui suffisait juste de trouvé la bonne dose nécessaire mais pour cela il fallait faire plusieurs test. Il augmentât alors grandement sa quantité de chakra afin d’être sur de grimpé a tel point que l’on pouvait remarquer que les petits cailloux autours de ses pieds s’éloignait comme s’ils étaient pousser. Lorsque une bonne dose de chakra était sous ses pieds il courra face à la façade et il montât d’un petit mètre avant de tombé par terre, en se relevant il remarquât qu’il avait fait de bonnes traces sur le mur, il y avait des trous la où il avait posé les pieds. Cette fois ci il en avait mit largement trop, en tout cas il s’avait que la dose idéal pour grimpé se trouvait entre son premier test et sont deuxième. Arsaki réessayât alors autant de fois que nécessaire car il ne comptait pas partir sans ne pas réussir cela. La nuit tombât bien vite, plus personne n’était là, il avait obtenu la permission de resté, personne n’avait réussi et le senseï lui avait dit que c’était normal qu’il n’y arrivait pas en un après-midi c’est pourquoi il continuât pour prendre le temps qu’il fallait. Il y passât toute la nuit mais au final il réussissait mais à bout de force il dormit sur place sans s’en rendre compte.
    Spoiler:
     


    le lendemain matin, environ vers 7h, le senseï arrivât à l’académie pour travailler et il vit Arsaki allongé dans la cour à dormir paisiblement malgré les nombreuses traces qu’il avait sur sont corps et ses habits, signe de sont acharnement de la veille qui avait porté ses fruits. En voyant sont élève un sourire apparut sur sont visage, il partit chercher un sceau d’eau bien remplie qu’il lui jetât dessus avec plaisir afin de le réveiller. Arsaki se réveillât alors avec sursaut, ce qu’il n’aimait vraiment pas et qui avait pour effet de le mettre de mauvaise humeur pour au moins toute la mâtiné. En réalisant que c’était son senseï il n’osât pas trop l’engueulé car il valait mieux bien s’entendre avec lui sachant qu’il serait présent lors de sont examen pour savoir s’il pouvait passer genin ou non. Une fois debout le professeur lui disait qu’il ferait mieux d’aimé l’eau car aujourd’hui il lui donnerait un cour un peut plus poussé comme Arsaki avait l’air déterminé a réussir. Avant de lui en dire plus il lui laissât le temps d’aller prendre un petit déjeuné et qu’une douche ne serait pas nécessaire. Il ne savait pas encore ce qui allait l’attendre mais il n’était pas contre le fait d’aller manger car son ventre criait famine. Après un petit tour chez lui pour se remplir le ventre et se changer d’habits pour en prendre des en meilleurs états il retournât rejoindre son senseï dans la cour de l’académie. Une fois présent, le professeur qui visiblement était d’affinité suiton, créa une sorte de petit lac dans la cour. Lorsque ceci fut fait il se retournât vers Arsaki il et il disait avec un sourire « moqueur » qu’à présent il devait marcher sur l’eau. Sans trop réfléchir il cru que c’était pareil que pour marcher à la vertical, il mit donc la même dose de chakra puis il mit un pied dans l’eau et ne s’y attendant pas il s’enfonçât alors dans l’eau. A présent il savait pourquoi il n’avait pas besoin de prendre une douche, Arsaki soupirât puis il comprit qu’il allait encore passer toute la journée à chercher comment concentré sont chakra dans ses pieds afin de marcher sur l’eau.

    visiblement pour marcher sur l’eau c’était bien plus compliqué que marcher à la verticale, surement car la surface n’était pas solide. Le chakra devait surement se perdre dans tout se liquide, il se disait alors qu’il fallait une plus grosse quantité de chakra pour marcher sur l’eau. D’un côté il était content car il savait que cette entrainement allait lui permettre de maitriser vraiment mieux sont chakra mais d’un autre ce n’était pas encore gagné car cela avait l’air plutôt compliqué. Mais bon se n’était pas en restant dans l’eau a réfléchir qu’il allait y réussir, Arsaki sortit alors de l’eau puis il se concentrât un bon moment cherchant a concentré un maximum de chakra dans ses pieds ; de toute façon il ne risquait pas d’abimé l’eau alors il pouvait en mètre une bonne quantité. Il tentât alors avec une énorme dose de chakra, il ne s’enfonçât pas dans l’eau mais ce n’était vraiment pas stable alors inévitablement il tombât alors dans l’eau. Encore une fois il allait devoir trouvé la bonne quantité de chakra et la diffusé constamment de la même manière, Arsaki essayât encore et encore jusqu'à ce qu’il réussisse sous les yeux de son senseï qui se contentait de le regardât, visiblement il voulait qu’il trouve de lui-même sans l’aide de personne surement pour voir s’il était débrouillard. Pour cette technique il essayât sans cesse durant toute la journée sans pour autant réussir car sa réserve de chakra n’était pas très grande et donc plus il essayait moins il avait de force pour réussir. Apres une bonne nuit de sommeil sont premier reflexe lorsqu’il se levât était de retourné essayer et ayant déjà de l’expérience il réussissait au bout de quelques tentative ; fière de lui il partit ensuite s’offrir un bon bol de ramen pour se détendre et se reposer un peut plus car ses entrainements étaient vraiment éprouvant.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Jeu 29 Jan - 20:37

Commentaires:

Franchement Beau post. Propre j'ai aimé Wink

Les Xp:

+4Xps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mar 3 Fév - 17:45




Lendemain difficile, certes mais le jeune Daisuke n’avait pas l’intention de rester au lit… Une grande fatigue se lisait sur son visage… L’entraînement de la veille, lui avait consommé énormément de chakra et il ne s’était pas totalement remis de ses blessures. Malgré cette envie incessante de bouger, la douleur ne s’était pas totalement effacée… Il grimaçait, il ne voulait pas rester un jour de plus dans ces conditions. Il avait besoin de prendre l’air, de s’évader une journée, loin de tous le monde… Il ne pouvait rien faire de lui même. Sa tenue était ridicule, une sorte de pyjama bleuté genre costume une pièce… Sa faisait désordre. Se sentant prêt pour finir son petit séjour ici, le genin sauta de sa couche et revêtit sa tenue. Il s’y sentait largement mieux !

Ne voulant pas attirer l’attention, il prit la fuite par la fenêtre de sa chambre. Puis disparut au loin. Il avait bien bossé. Il s’estimait dans son droit de faire une petite virée dans les ruelles du village qu’il avait juré de protéger. Il déambulait désormais dans les longues allées, il avait besoin de prendre de la hauteur, ne plus être aux côtés de tous ces gens… Un besoin immense de s’isoler. Le gamin s’arrêta. Immobile, le regard figé devant lui. Ses yeux se posaient dans le vide, il était perdu dans ses pensées. Sur son coté gauche, se trouvait une maison. Machinalement, il posa son bras droit contre le mur puis baissa la tête. La souffrance était présente dans chaque mouvements qu’il produisait et ceux ci lui rappelait le combat qu’il avait livré la veille… Le rythme de son cœur s’accélérait.

Pourquoi un tel entêtement de sa part ? Que pouvait il bien lui passer par la tête pour négliger autant sa santé ? Daisuke restait quelqu’un de très incompréhensible. Il ne semblait pas connaître le sens du mot maturité, ni même celui du devoir… La seul chose qui lui importait était sa petite personne. En avait il seulement conscience ? Il pourrait devenir très vite un fardeau si il continuait d’en faire qu’a sa tête. Un vent frais s’engouffra entre les maisons. Un frisson lui parcourra alors le corps tout entier le sortant ainsi de sa torpeur . Il huma cet air et ferma les yeux. Lorsqu’il les ouvris, il n’avait plus le même regard. Il avait changé ! Changé en quoi ? Il venait de retrouver cette assurance, cette détermination sans faille. Il leva les yeux e… Il grimpa le long du mur grâce aux pierres qui dépassaient.

Une fois sur la cime de la maison, il s’accroupit tout en faisant attention à ne pas glisser… Tomber d’un toit c’est comme envoyer un Ninja blessé au combat. Rien que d’y penser, cela le faisait sourire. Il arborait désormais son sourire satisfait. La douleur était elle passée ? Non, il était sûrement trop fière pour le montrer. Il préférait serrer les dents et attendre que le mal passe. Le Shinobi se déplaçait de toiture en toiture toujours avec une grande agilité, et toujours avec autant de vigilance. Il savait pertinemment qu’il n’avait pas le droit au faux pas. Il se mouvait toujours avec les mains dans les poches et avec une certaine classe. Il s’ennuyait déjà. Il se stoppa sur un appentis, puis se laissa glisser. Il se posa délicatement sur le sol. Face à lui, se tenait l’académie Ninja de Kiri…




Il prit une grande inspiration, poussa les deux grosses portes métalliques et pénétra à l’intérieur du bâtiment. Une fois dedans, il se dirigea vers la salle ou devait avoir lieu ses cours théorique. Arrivé devant il vit quelques élèves. Probablement des aspirants. Des bancs occupaient parfaitement l’espace de la pièce. Daisuke entra puis s’installa en retrait au fond… Il ne connaissait personne. Quelques minutes après un homme fit son apparition., d’après son âge et sa façon d’agir, ce dernier semblait être le professeur. Le regard sombre, il n'avait pas l'air commode. Malgré son jeune âge, ses cheveux étaient blancs, cette chevelure était probablement la seule raison pour laquelle on pouvait s'attarder sur le physique de cet homme. Il resta debout, immobile, devant ce qui semblait ressembler à un tableau. Il s’adressa alors à l’assemblée…



« Nous allons commencer le cours d’aujourd’hui, nous verrons ce qu’est le Chakra mais aussi à quoi il sert puis vous tenterez d’apprendre les deux premières techniques de bases… Mais avant toute chose, laissez moi vous en dire plus sur cette énergie qui circule en vous… Tout d’abord comme chacun d’entre vous le sais, le chakra est l’énergie dont un Ninja à besoin afin de réaliser une technique. Mais saviez vous que cette énergie que nous possédons est divisée en deux ? L ‘énergie corporelle, celle qui est contenue dans la totalité des cellules de notre corps et l’énergie spirituelle qui elle, est le fruit d’entraînements acharnés ou pire encore, d’expériences… Vous l’aurez donc compris, la combinaison de ces deux énergies associés à des signes fait à la main, permet la réalisation d’un jutsu. Sachez aussi que vous êtes tous différents et que par conséquent, la façon dont le chakra est génèré, il n’est pas identique d’un individu à un autre. Et donc, en fonction de la manière dont le shinobi concentre son chakra, celui ci subira une rotation vers la droite ou vers la gauche… Passons maintenant à la pratique. Nous allons voir de quoi vous êtes capables. Suivez moi ! »

Après cet interminable discours, le professeur quitta sa classe, il emprunta un chemin méconnu de ses élèves, après avoir déambulé dans les couloirs de l’académie, le petit groupe arriva à l’extérieure. Ils se retrouvèrent dans le marais, le soleil avait du mal à pénétrer tellement la végétation y était luxuriante. Face aux jeunes recrues, se tenait un arbre centenaire, puis le long, coulait une rivière… L’entraînement allait se dérouler ici même. Tous se mirent en place, le sensei prit alors la parole avant de les laissés s’executer.



« Rappelez vous bien de ce que je vous est dit ! Maintenant faite le
vide autour de vous, concentrez vous un maximum… Il faut que vous arriviez à malaxer votre chakra et d'en concentrer suffisamment dans le but de courir sur cet arbre mais aussi marcher sur l'eau de cette rivière. Ce sont les seuls
conseils que je suis habilité à vous donnez ! »


Daisuke fit abstraction du reste de ses camarades. Il fit le vide en lui, et se concentra sur le seul objectif, monter sur cet arbre sans chuter. Il malaxa son chakra, puis concentra la quantité nécessaire dans la plante de ces pieds. L’aspirant ninja, ouvra alors les yeux et s’élança en direction de l’énorme tronc à la grande surprise de son formateur. Il posa son pied gauche sur l’écorce, et commença l’ascension sur le conifère… Il fit deux mètres, pas plus puis il retomba sur le sol, lourdement. N’étant pas d’un naturel douillet, il se remit en place immédiatement et renouvela l’opération. A chaque montée, il améliorait la hauteur. Au bout de plusieurs longues minutes, le Yamato parvint le premier à se hisser à la cime de l’arbre.

A peine venait il de redescendre, il se mit face au courant de la rivière, il observait le liquide. Un léger vent frais s’élevait au dessus des ninjas, l’air caressait le visage de Daisuke, et froissait la surface de l’eau… Cette exercice était d’un tout autre niveau que le précèdent. L’élève s’approcha alors du bord, il se concentra comme il l’avait fait auparavant, il mit alors un pied devant l’autre afin de traverser le cour d’eau… Mais ce n’était pas chose facile. A peine avait il avancé de quelques insignifiants centimètres, il s’enfonca … Revenant à son point de départ, la tête brûlée, se concentra un maximum, il ferma les yeux et oublia tout le reste… Puis se mit à repenser à ce que son sensei lui avait enseigné…

~ Flash-Back ~


"L’eau n’étant pas un solide, il faut doser exactement la quantité de chakra pour que celui ci ne soit pas perdu dans l'eau. Sans cela, vous n’accrocher plus en surface et votre corps ne pourra plus se maintenir hors de l’eau et donc vous coulerez.... Il est donc nécessaire de maintenir une quantité constante de chakra tout en dosant votre énergie en fonction de son poids et de ses mouvements. Gardé bien cela en mémoire."


~ Fin du Flash-Back ~


Prenant en compte tous ces paramètres, le gamin reprit alors son entrainement, bien décider à en finir avec les techniques de bases… Au bout d’une heure, il venait d’atteindre son but… Il maitrisait ces deux jutsus. Maintenant il devait attendre l’approbation de son formateur. Il attendait immobile, son regard balayait les lieux, il observait les autres…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mer 4 Fév - 20:08

Remise de l'xp :

• Joliment Ecrit, j'ai bien aimé.Notamment l'apport d'images, aussi, ça permet de mieux se replonger dans le texte.Attention aux points de suspensions, à ne pas abuser. Quant aux fautes, une de temps à autre ne fait pas de mal x'D.

• + 5 Xp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mar 10 Fév - 23:08

L'académie... Cet endroit que Ranmaru aime beaucoup, en particulier à cause des deux années qui viennent de passer et pendant lesquelles, chaque jours, il écoutait sagement les parles de son sensei, tentant de retenir tout ce que ce dernier lui racontait. Mais à présent, c'est diffèrent. Oui, très diffèrent car aujourd'hui, il passe un contrôle assez important, puis qu'il permet, avec les deux autres, de passer l'examen pour devenir genin, le premier pas vers son rêve de devenir un sabreur de la brume. C'est pour ça qu'il se dirige rapidement vers l'académie de Kiri,sentant son coeur battre assez rapidement à l'idée de ce qu'il va se passer, même si il n'a aucune raison de vraiment s'inquiéter, quoi que... En fait, c'est sur que étudier est une chose mais...****En théorie, ça va... Je croies que je suis au point, mais... Pour la pratique... Je sais pas si je vais y arriver !****
Mais d'un coup, il s'arrête pendant un instant, laissant la brume froide si particulière à ce pays lui humidifier légèrement le visage, chose qui fait baisser un peu son stress et immédiatement, il sent sa peur descendre au fur et à mesure, laissant place à un peu de calme et un simple désir : celui de faire de son mieux, en espérant que ça suffira ! Et puis, après tout, il le sait, il n'a pas à paniquer pour si peu : c'est loin d'être difficile et si tous les ninjas du village y arrivent, il n'a aucune raison d'échouer ! En plus, si il veut réaliser son rêve, il n'a pas le choix et il faut qu'il y arrive ! Du coup, avec cette idée en tête, il se remet en route, sentant parfois quelques regards passer sur lui, chose qui a d'ailleurs pour effet de lui faire sentir une légère chaleur dans les joues, mais il ne dit rien et ne s'arrête pas, passant finalement les portes de l'académie, un grand bâtiment sur lequel le signe de l'eau est inscrit en bleu. D'ailleurs, l'intérieur est toujours aussi étrange : des salles de classe assez grande à l'intérieur desquelles plusieurs rangées de bancs et de tables sont alignées en ordre parfait,le tout avec une température tiède, qu'on soit en été ou en hiver et surtout, Ranmaru le voit d'un coup : certaines tables portent des marques de kunais,certainement lancés pour faire peur à un élève trop agité ou juste trop distrait. Et cette idée provoque un vague frisson tandis qu'il se rappelle que les premiers jours, c'est justement ce qui lui est arrivé ! Mais ce n'est plus le moment de penser à ça et d'un coup, il entend un son lointain venir de derrière lui, ce qui lui apprend que ses camarades de classe arrivent et donc, il se dépêche de rentrer dans la salle et de s'assoir à sa place habituelle : tout au fond de la classe, contre une fenêtre à travers laquelle il voit parfaitement le village de la brume s'étendre au pied du gros bâtiment qu'est l'académie, mais il n'a pas le temps d'en profiter très longtemps : une bonne vingtaine de personne rentrent d'un coup dans la classe, toutes plus grandes que lui, en taille et certainement en âge, chose qui lui arrache un vague soupir tandis qu'il ressent de nouveau cette sensation de vide arriver lentement, mais être vite repoussée par l'idée de l'examen qui l'attend. Puis, au bout d'une minute, le sensei rentre dans la salle et Ranmaru sourit légèrement en reconnaissant l'homme : des cheveux noirs assez longs, des yeux verts glacés qui, d'ailleurs, lui ont donné la chair de poule les premières fois qu'il l'a vu. L'homme est assez grand, environ un mètre quatre-vingt et porte des vêtements noirs par dessus lesquels le gilet bleu des ninjas supèrieurs de Kiri se voit parfaitement. Et d'ailleurs, à peine l'homme entre, le bruit des discussions s'arrête comme par enchantement, laissant place à un silence complet tandis que le ninja se met à parler de sa voix glacée, saluant les élèves et leur expliquant très clairement comment va se passer le contrôle, en insistant sur ce queles élèves risquent en échouant. En entendant ces quelques mots, Ranmarune peut pas s'empêcher de frissonner : qu'est ce qu'il peut... HAÏR cet homme quand il est comme ça !! En plus, sa voix est devenue encore plus glacée au mot "déception" et Ranmaru voit alors très clairement plusieur de ses camarades de classe frissonner violemment, certain ayant d'ailleurs, il s'en rappelle d'un coup, essuyé plusieurs fois la "déception" du sensei, ce dernier ayant en fait des manières assez musclées pour exprimer ce sentiment, tout en étant pourtant assez prévenant et juste avec ses élèves, ne les cassant pas et ne les punissant jamais sans raison. Mais d'un coup, Ranmaru est tiré de ses pensées par la voix glaciale du sensei qui se remet à parler et finalement, au bout d'une demie-heure d'avertissements, de réponses à des questions de dernière minutes et autres précisions, la classe sort enfin de l'académie pour arriver enfin au terrain d'entrainement : un endroit dans lequel un énorme arbre centenaire s'élève majestueusement au dessus d'eux et au pied duquel une rivière coule lentement. La cour d'entrainement est toujours aussi belle, l'herbe verte pussant rapidement et surtout, la brume qui flotte autours donne une étrange impression, les contours des cibles d'entrainement se détachant très difficilement dans la brume blanche, semblant être des silouettes mystèrieuses et torturées. Mais Ranmaru s'arrache très vite à cette fascination pour écouter le sensei qui s'est mis à appeler les élèves les un après les autres. L'exercice commence et là, une chose est sûre : soit y'en a qui ont pas révisés, soit l'exercice est VRAIMENT dur !! Et là, Ranmaru sent son coeur commencer à battre un peu trop rapidement tandis que des tas de doutes commencent à arriver sournoisement dans son esprit, formant un stress assez dur à supporter.

****Dur ? Euh... J'espère que c'est pas ça !! Bon, du calme... Faut pas que je panique maintenant sinon, c'est sur, je vais tout rater... Allez, restons calme...****

Une éternité semble alors passer, une dizaine d'élève étant recalés au bout de trois essais et deux autres étant finalement autorisés à continuer pour la marche sur l'eau. Puis, au bout d'un moment :
, le sensei l'appelle, en lui demandant ce qu'il fait et lui reprochant au moins pour la centième fois d'êtretrop silencieux, ce qui fait rougir Ranmaru de honte : Bon ok, c'est sur, il est silencieux et il n'aime pas se faire repèrer mais... De là à se faire complètement oublier !! Mais après tout, c'est un peu le but de la maneuvre et il se contente de sourire le plus courageusement possible à son sensei avant de se diriger vers l'arbre et de s'arrêter devant ce dernier en posant ses mains l'une contre l'autre tout en concentrant son chakra, se rappelant des leçons là-dessus :

****Je m'en souvient... Il faut concentrer le chakra dans la plante des pieds pour pouvoir adhérer au tronc. Pas assez de chakra et on glisse... Et trop de chakra, l'écorce ne le supporte pas, se brise et hop, c'est le... C'est le plongeon ! C'est un excercice assez compliqué, mais... Qui peut se faire, si on a un bon contrôle sur le chakra ! Même si certains ninjas ont du mal à le faire...****

Malgré tout, Ranmaru n'arrête pas sa concentration, se répètant plusieurs fois cette leçon : pas assez... Glissade et trop... ça casse. Oui, c'est sur : ça passe, ou ça casse ! et avec cette idée, il envoit d'un coup son chakra dans ses pieds, ce qui fait décoller un peu de poussière juste devant lui et déclenche une sensation de chaleur dans ses jambes. Puis il se met à courir d'un coup, avant de poser rapidement un pied, le droit sur l'arbre et de se mettre à courir à la verticale. Mais d'un coup, il sent le flux de chakra dans ses jambes ralentir et, l'espace d'un instant, il relâche sa concentration sans le vouloir, interrompant donc complètement le flux d'énergie et ses deux pieds glissent en même temps, la terre semblant brutalement l'aspirer vers le bas, ce qui le fait sursauter et sans même y faire attention, il sent une sorte de peur arriver brutalement, formant une énorme sensation de froid dans la poitrine et il se dépêche de corriger brutalement sa chute, transfèrant tout son poids vers le haut pour faire un saut périleux arrière et sentant finalement ses mains et ses jambes toucher rudement le sol, ce qui lui arrache une douleur cuisante qui le fait légèrement grimacer. Mais il ne reste pas à quatre pattes longtemps et se relève, tentant d'oublier la sensation de frayeur ressentie quelques secondes plus tôt. Sensation stupide vu qu'il ne risquait pas de se faire mal : le sol n'était qu'à trois mètres de son dos ! Puis la voix du sensei le fait sursauter, l'homme annonçant un "premier essai" et lui demandant si il va bien. Mais il ne répond pas et se contente de fermer les yeux pour se concentrer un peu plus avant de se remettre à concentrer du chakra dans ses pieds, déclenchant de nouveau cette sensation de chaleur et ce soulèvement de poussière devant lui.

"Là... ça devrait... Être bon !"

Puis, de nouveau, Ranmaru se remet à courir vers le tronc et pose de nouveau le pied droit sur l'écorce avant de se remettre à courir à la verticale. Cette fois encore, il sent très vaguement le flux de chakra de ses pieds ralentir, mais il n'y fait pas attention et se concentre encore plus sur son objectif : la cime ! Une seconde passe, puis deux... Et d'un coup, il arrive à toucher du doigt la cime de l'arbre avant de décrocher brutalement, interrompant le flux de chakra dans ses jambes ce qui, de nouveau lui donne l'impression d'être attiré par la terre. mais là encore, il se contente de refaire le même saut périlleux et d'atterrir à nouveau à quatre pattes tandis que le sensei lui dit de passer à la suite qui lui arrache un sourire tandis qu'il sent cette fois une sensation de chaleur arriver : au moins, il a réussit la première partie ! Mais là... ça risque d'être bien plus dur !



Preuve pour KNK


Dernière édition par Ranmaru le Sam 21 Fév - 1:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   Mer 11 Fév - 1:36

****Marcher sur l'eau... ça, c'est vraiment pas facile... Bon alors, c'était quoi déjà ? Ah oui : comme pour la marche sur les arbres, faut concentrer du chakra dans la plante des pieds. Mais cette fois, faut vraiment y faire attention : la difficulté est plus élevée... Beaucoup plus !****

Du coup, Ranmaru s'arrête devant la rivière qui s'écoule paresseusement juste devant lui. Et il n'a absolument pas besoin de toucher l'eau pour deviner qu'elle est glacée, vu la couleur légèrement bleue des lèvres d'un de ses camarades de classe qui a loupé les trois essais pour cette partie du contrôle et qui à présent, tremble de tous ses membres. Super... Rater équivaut à se retrouver dans une eau glaciale et sûrement à tomber malade. Et en plus, d'un coup, cette idée fait naitre un tel serrement de coeur qu'il en reste pétrifié et pose la main sur sa poitrine, tentant de faire passer cette sorte de peur. Puis une main se pose d'un coup sur son épaule ce qui le fait sursauter et il se rend compte que c'est une de ses camarades de classe qui le regarde d'un air inquiet, lui demandant ce qu'il a.

"Euh... Non... C'est... C'est rien... Ne t'en fais pas Mégumi... J'ai juste euh... Enfin, c'est rien..."


En fait, c'est bizarre mais... Il a presque l'impression d'avoir déjà frôlé la noyade dans une eau glacée. Et d'un coup, il se rappelle de ce que les médic-nins de Kiri lui ont dit à son réveil, deux ans plus tôt : il a été sauvé de la noyade par des ninjas de Kiri et c'était en hiver ! Mais il secoue vivement la tête pour chasser cette ide et se re-concentre rapidement sur l'objectif : traverser cette maudite rivière sans tomber dedans !! Et donc, il recommence à concentrer son chakra dans ses pieds, mais en plus grande quantité cette fois avant de se mettre à courir et de poser les pieds sur l'eau... Juste assez longtemps pour sentir l'étendue céder brutalement sous ses pieds et de se retrouver immergé jusqu'au menton, ce qui le fait presque hurler : la sensation est horrible ! Son corps semble l'espace d'un instant congelé, puis se mettre à bruler brutalement et ses vêtements s'alourdissent ralentissant ses mouvements, ce qui ne l'empêche pas de bondir hors de l'eau le plus vite possible, incapable de supporter plus d'une seconde cette sensation et il se retrouve au bord de l'eau, tentant d'arrêter de trembler tandis que ses dents se mettent à claquer brutalement. C'est vraiment... Horrible comme sensation ! Mais bon, il parvient à reprendre son calme au bout de quelques minutes, en s'efforçant de respirer lentement, chose rendue difficile par le froid qui lui mord littéralement la peau. mais pourtant, il se remet courageusement debout et plaque ses mains l'une contre l'autre en tentant d'oublier le froid et recommence à concentrer comme il le peut son chakra dans ses pieds, chose rendue assez difficile, le froid l'empêchant de se concentrer.

****Zut ! Bon sang !! Allez... Faut pas que... Faut pas que je me laisse aller... Allez... Un peu de courage ! J'ai encore un rêve à... A accomplir !****

Finalement, avec cette idée en tête, Ranmaru parvient à reprendre un peu d'énergie et à oublier suffisamment le froid pour concentrer totalement son chakra dans ses pieds, tentant de se souvenir clairement de la leçon là-dessus. Puis il avance de nouveau vers l'eau et pose à nouveau un pied dessus, en se concentrant le plus possible. Puis, l'autre pied se pose également sur l'eau et il parvient à avancer ainsi sur deux mètres, avant que brutalement, l'eau ne commence d'un coup à se dérober sous ses pas, son chakra n'étant visiblement pas suffisant pour le maintenir. Et de nouveau, le froid recommence à mordre cruellement Ranmaru qui saute hors de l'eau avant de s'y enfoncer, atterrissant sur l'herbe et sentant de nouveau le froid de ses vêtements mouillés le gêner et l'empêcher de se concentrer. Mais là, plus question d'échouer et il ferme les yeux, tentant de se calmer et se mettant à réfléchir un peu à sa leçon, se souvenant de ce qu'il a lu : N'étant pas solide, l'eau offre très peu de résistance et donc, pour pouvoir marcher dessus, il faut quand même envoyer assez de chakra pour répartir son poids sur une surface assez large pour ne pas s'y enfoncer ! Donc, il doit envoyer une dose de chakra assez forte, sans pour autant qu'elle le soit TROP ! Du coup, il se remet à se concentrer, sentant une légère chaleur arriver dans ses pieds quand son chakra s'y concentre et il s'avance lentement vers la rivière, tentant de concentrer son chakra au niveau voulu, tout en cherchant à ignorer le poids glacé de ses vêtements trempés sur son corps.

****Je dois répartir mon chakra à égalité dans mes deux pieds et suffisamment pour qu'il puisse me permettre de flotter sur l'eau... Et surtout, il ne faut pas que je perde ma concentration... Allez...****

Là, Ranmaru se met d'un coup à courir vers l'eau, sentant la chaleur dans ses pieds augmenter d'un coup et juste après, son pied gauche entre en contact avec l'eau et là, il expulse brutalement le chakra concentré dans ses jambes et commence à courir sur l'eau, se concentrant le plus possible sur l'objectif : conserver son chakra étendu suffisamment pour être porté par l'eau ! Et finalement, sans même y faire attention, il finit par toucher l'herbe de l'autre côté et trébuche légèrement, entrainé par le poids de ses vêtements. mais il parvient à garder son équilibre tandis que la voix du sensei retentit, annonçant la fin du cours.

Hors rpg : dsl, j'ai été obligé de le faire en deux post : c'était trop long... (je le retiens celui qui a décidé que chaque post devait avoir une certaine longueur T.T)

Preuve pour kNK


Dernière édition par Ranmaru le Sam 21 Fév - 1:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1 - Chakra [Apprentissage]
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:: Villages & Pays ::. :: OOzoragakure - Shinkirou no kuni :: Grande Academie :: Academie des Ninjas-
Sauter vers: